Les fondements du marketing mobile

Définir les principes de base des applications

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Comprenez comment fonctionnent les différents types d'applications et parcourez leurs qualités et leurs défauts respectifs.
07:10

Transcription

Il est donc intéressant que nous prenions ensemble le temps de voir quels sont les principes de base et puis également, quels sont les différents types d’applications, afin que vous puissiez comprendre quels sont les mérites, les avantages et les inconvénients de chacun de ces types d’application, pour faire le bon choix quand ŕ l’application que vous allez choisir en fonction de vos objectifs. Rappelons qu’une application mobile, que l’on appelle également familičrement une app, est un programme qui est téléchargeable généralement sur un App Store. Alors, il peut ętre gratuit, ou il peut ętre payant et il sera exécuté sur le systčme d’exploitation d’un smartphone, mais pas uniquement. Ça peut ętre une tablette ou toute autre périphérique, notamment des objets connectés, comme des montres. Il faut comprendre que les applications représentent un marché important : plus de 40% sur l’App Store en 2015. Les gens vont passer plus de 87% du temps sur leur smartphone, sur des applications. Donc relativement peu sur leur navigateur web. Vous voyez donc qu’ŕ partir du moment oů vous voulez avoir une présence, eh bien vous aurez une meilleur présence avec une application, qu’avec un simple site web, męme responsif. Et puis, sur les tablettes, c’est 76% du temps, c’est un peu moins, car effectivement il est plus facile de consulter un site web, compte tenu de la taille écran d’une tablette. Mais néanmoins, vous avez quand męme les trois-quarts du temps qui est passé sur des applications. En moyenne, sur un smartphone, un utilisateur va passer en moyenne 2 heures 30 par jour sur son smartphone, et donc la plupart de ces 2 heures 30 seront passées sur des applications. Les perspectives des applications sont différentes en fonction de ce que vous voulez faire avec. La plupart ne sont pas pérennes. 50% des applications qui ont été installées ne sont pas utilisées aprčs leur installation. Alors, ça peut ętre pour plusieurs raisons et ça va dépendre bien entendu du type d’application. 98% des applications, donc pratiquement la totalité, ne vont plus ętre utilisées aprčs un an, et puis 90% des applications qui sont en téléchargement payant ont vu moins de 500 téléchargements effectués. Donc, si l’objectif est de vendre une application, vous voyez qu’il va falloir ętre particuličrement bon, car la plupart ne réussissent pas. Le taux de succčs financier des applications payantes est de 0,01% par rapport ŕ la globalité des applications. Par contre, il est intéressant de mettre en place des applications pour soutenir un commerce ou un e-commerce. La finalité des applications, pour nous, est trčs importante. Une application, ça ne va pas ętre la version Ť solo ť de notre site, ou un simple canal de distribution. Une application, c’est surtout pour l’utilisateur, un choix. Il va choisir d’utiliser cette application et il faut lui donner des raisons de choisir notre application. Il faudra mettre donc en place un outil qui soit fonctionnel. Il faudra également mettre en place un systčme de lien d’échange direct entre l’utilisateur et notre entreprise. Pour notre entreprise, la finalité des applications, ça va ętre un outil de communication et de marketing, cela peut ętre un média, en propre. Ça peut ętre également un dispositif clé de notre activité, et puis surtout, ça peut ętre la raison d’ętre de notre proposition marchande. Quels sont les différents types d’application ? Premičrement, il y a des applications dites Ť natives ť. Ce sont des applications qui ont été conçues pour un périphérique spécifique. Elles sont écrites dans un langage de développement qui est natif, qui correspond au systčme d’exploitation. Le code utilisé va ętre de l'Objective-C, du Java, C++, ou du Python. Les plus de ces applications natives sont évidentes : on va bénéficier des performances du périphérique, des fonctionnalités types du périphérique, ça peut ętre la caméra, l’accéléromčtre, le gyroscope, l’appareil photo, etc. Elles seront présentes sur l’écran d’accueil. Et puis, l’on va pouvoir intégrer éventuellement des achats ŕ l’intérieur de notre application, qui seront monétisés via l’App Store. On pourra également bénéficier du systčme de push, c'est-ŕ-dire d’envoi de notification via le systčme du périphérique. Donc ça sera trčs trčs utile pour tout ce qui va ętre publicité et promotion. Les applications natives présentent un certain nombre de défauts : elles vont ętre absentes bien entendu des moteurs de recherche, elles requičrent un budget qui est assez important, et puis il y a une multiplicité des plateformes. Il va donc falloir réaliser plusieurs versions de l’application. Par exemple, pour les systčmes Android ou iOS. Et puis, ces applications vont devoir ętre approuvées sur les App Store. Ensuite, nous avons des applications hybrides. ce sont des applications qui vont utiliser le langage natif pour les fonctions, et donc bénéficier du systčme et on utilisera pour l’interface utilisateur, un navigateur. Ces applications hybrides sont intéressantes car elles vont ętre multiplateformes. Elles sont rapides ŕ développer et avec un budget bien entendu qui est réduit, elles seront présentes sur les moteurs de recherche et elles bénéficieront de fonctionnalités marchandes, tout en étant présentes sur l’écran d’accueil. On pourra, bien entendu, intégrer des publicités ŕ l’intérieur de ce type d’applications hybrides. Par contre, ces applications hybrides vont présenter des problčmes : hors ligne, on ne pourra pas générer d’interactions puisqu’on aura toujours besoin d’une connexion internet, soit par wifi, soit par la 4G L’accčs aux fonctionnalités du périphérique va ętre limité ; dans certains cas, il peut męme ętre nul selon le type de périphériques. Et la présence sur les App Store va ętre limitée ou nulle. Enfin, il va falloir prendre en compte différents types de navigateurs, puisque selon les périphériques, les navigateurs ne seront pas les męmes ŕ ętre utilisés. Le dernier type d’applications rencontrées sont les web apps ou applications web. Ici, c’est le navigateur qui va tenir lieu de systčme. On va écrire ces applications en HTML, CSS et JavaScript. Alors, ces applications web sont multiplateformes, elles sont également trčs rapides ŕ développer, avec un budget réduit. Elles vont ętre présentes sur les moteurs de recherche. on pourra intégrer des fonctionnalités marchandes, et elles pourront également ętre présentes sur l’écran d’accueil. On pourra enfin intégrer également des publicités. Par contre, elles posent un certain nombre de questions : on ne pourra pas effectuer d’interactions hors ligne, pour les męmes raisons que pour les applications hybrides. L’accčs aux fonctionnalités va ętre quasiment nul. La présence sur l’App Store sera de toute façon nulle. Et puis, il faudra prendre en compte les navigateurs. Nous voyons donc que parmi ces trois types d’applications, il va falloir choisir d’une part en fonction de notre budget et puis de la cible que nous visons, mais également en fonction des fonctionnalités que nous voulons mettre en place ŕ l’intérieur de ces applications.

Les fondements du marketing mobile

Déployez efficacement une stratégie marketing visant les consommateurs via leurs smartphone ou tablettes. Exploitez les possibilités offertes par ces nouveaux médias.

1h48 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Marketing
Spécial abonnés
Date de parution :10 août 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !