Visio 2016 : La modélisation de processus

Définir le cadre et les activités

Testez gratuitement nos 1257 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Abordez la création du cadre IDEF0 et des activités correspondantes. Parcourez également leurs propriétés.
06:47

Transcription

Après avoir pris un certain temps à préparer notre modèle de base. Nous allons, enfin, maintenant, pouvoir nous attaquer aux processus, en eux-mêmes. Sachez que l'on va étudier des processus, dans l'ordre logique de leurs créations, et également, dans l'ordre croissant de difficulté. Sans aller à fond dans les sujets de chacun, puisque, déjà, en apprenant uniquement la partie « logiciel » il faudrait, normalement, deux journées, à plein temps, pour voir l'ensemble des processus. Et ceci, sans compter l'« ingénierie des processus ». Ça veut dire uniquement leur analyse et, également, leur modélisation, qui est plutôt, un cours académique, ou méthodologique, si vous préférez. Alors, allons-y, utilisons nos modèles de processus, en double-cliquant dessus. Donc, on va vérifier qu'il crée bien, un nouveau fichier à partir du modèle, ce qui est bien le cas, puisqu'en haut, on voit qu'il est écrit « Dessin ». Ensuite, on va, tout de suite, enregistrer ce fichier, typiquement, sur le bureau de l'ordinateur, et on va l'appeler « Processus », histoire de faire original. Maintenant que l'on a, ici, ce « Processus » qui est saisi, on va mettre le nom de l'auteur, qui va être normalement, pris lorsque « Visio » ne bug pas, donc, là, j'ai déjà « Vincent Isoz », et quelques mots clefs. Donc, « formation; processus; visio; », et puis « visio », on va voir qu'il est déjà pris, non, c'est pas grave. Et on clique sur enregistrer. Maintenant, allons-y, normalement, dans toute organisation, on est censé commencer à faire les « Metaprocessus ». Donc, les « Metaprocessus », ce sont des processus qui montrent les flux d'informations, entre des processus eux-même. Donc, c'est pour cela que l'on appelle cela des « Metaprocessus », comme en statistiques, on a aussi des « Metastatistiques » et puis, comme en analyse, on a des « Meta-analyse ». Enfin bref, il y a des « Meta » dans beaucoup de domaines. Il y a aussi des « Metadonnées » dans le domaine de l'informatique. Alors, allons-y, donc, on va, comme on l'a vu dans la formation de base, non pas partir des modèles Microsoft, mais de notre modèle à nous, et on va aller dans « Autres formes », et, ici, il y a « Diagramme de flux », et on va prendre « Formes de diagramme IDEF0 ». Donc, on active les « Formes de diagramme IDEF0 », parce que, comme on le voit dans le petit commentaire, qu'a mis, ici, notre collègue imaginaire, créateur du modèle, que les « Metaprocessus » devaient être conformes à « ISO 9001 dessiné avec IDEF0 svp!!! » Donc, on va respecter, ici, cette contrainte. Donc, si jamais l'« IDEF0 », oui, c'est vrai, cela n'a rien à voir directement avec les processus administratifs et industriels. C'est normalement, plutôt utilisé dans les systèmes d'informations ou l'ingénierie logicielle, cela veut dire, juste pour petit rappel, « ICAP definition for function building », et puis « ICAM », en fait, c'est l'acronyme pour « Integrated computer-aided manufacturing ». Mais, cela n'empêche pas que cela reste très utilisé dans les « Metaprocessus », parce que comme vous pouvez le voir, sur le gabarit, il y a extrêmement peu de géométrie, ce qui fait que c'est bien adapté, à la représentation de « Metaprocessus », de manière standard. Et, le fait que c'est reposé sur un standard, donc l'« IDEF0 », cela permet d'assurer un certain sérieux, et une certaine crédibilité, à ceux qui utilisent cette représentative, ou si vous préférez, cette synoptique. On prend « Bloc de titre », pour commencer et on lâche, et là, la première chose qu'il nous demande, c'est le « nœud », donc, normalement on commence par « A0 ». Ensuite, le « Titre », on va représenter l'organisation dans son ensemble. Et puis, ensuite, il demande le numéro d'identifiant du « Metaprocessus », donc, là, on va mettre « MPR 001FR », par exemple. C'est une nomenclature que vous, vous devez définir. Le décalage par rapport à la page, eh bien, nous avons différents choix, personnellement, je suis favorable à prendre le plus petit qui soit. On fait un « OK ». N'oubliez pas qu'en faisant un « clic-droit » sur les géométries, dans « Visio », comme on l'a vu, dans la formation sur les fondamentaux. Vous avez des options, et là, l'option qui nous intéresse, c'est que vous pouvez redéfinir, à tout moment, les informations relatives au diagramme. Vous voyez, on retourne dans cette boite de dialogue. Maintenant que l'on a fait ça, on va aller disposer, ici, nos blocs d'activités. Donc, bon, les blocs d'activités, c'est simplement ce qui est, ici. Je vais en mettre, par exemple, un, là. Donc, si jamais, que vous le sachiez, je vais déjà vous le dire maintenant, je fais tout en noir et blanc, ou en niveau de gris. Pourquoi ? Parce que, dans certains domaines industriels, c'est une exigence des normes, de ne pas utiliser de couleurs. Mais, je ne vais pas rentrer dans les détails. Pourquoi ? Parce que, cela demande une formation de méthode et d'ingénierie de processus et non pas une formation « Visio ». Je voulais juste vous expliquer pourquoi je ne mettrai pas de couleurs. Donc là, « Nom du Processus », ici, je vais mettre « Achat ». « ID de Processus », eh bien, oui, cela appartient à l'« A0 ». Et le « Sous-diagramme », par exemple, je vais dire « A3 ». On verra plus tard que l'« IDEF0 », cela permet de connecter, aussi, plusieurs « Metaprocessus » entre-eux. Ensuite, je vais prendre une autre activité, que je vais, par exemple, mettre ici, et que je vais appeler « Vente et prospection », « ID de processus », je vais garder « A0 », mais l'« ID de sous-diagramme », je vais mettre un « A ». Ensuite, « Bloc d'activité », je vais en mettre un à la même hauteur. Je vais l'appeler « Traitement des commandes », « A0 », et puis là, je vais lui donner le numéro « A2 ». Et puis, ensuite, un autre « Bloc d'activité », à la même hauteur, que je vais appeler « Production », comme ceci, Et puis, encore un autre bloc, que je vais mettre là, un peu plus bas, je vais l'appeler « Expédition/Facturation », comme ceci, « ID de processus », toujours « A0 ». « ID de sous-diagramme », je vais mettre « A5 », Celui-là, je vais le bouger, un peu plus à gauche. Donc, si jamais vous voulez une équidistance entre les formes, n'oubliez pas qu'il vous suffit de sélectionner les géométries, et d'aller dans « Position », puis là, vous avez « Distribuer horizontalement. » Ensuite, je vais mettre un autre « Bloc d'activité », un peu plus bas, ici. Et, je vais le nommer « Service après Vente (SAV) », et puis, « ID de sous-diagramme », « A6 ». Donc là, on a déjà les blocs d'activités et notre cadre, c'est la première étape. Et n'oubliez pas que, pour ces activités, en faisant un « clic-droit », vous avez aussi, « Définir les détails du processus », et dans lequel vous pouvez revenir, pour simplement changer les éléments qui vous ont permis de définir le texte.

Visio 2016 : La modélisation de processus

Acquérez les outils et les méthodes pour dessiner des processus rapidement et efficacement avec Visio. Optimisez ensuite leur communication au format électronique.

2h58 (26 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Visio Visio 2016
Spécial abonnés
Date de parution :14 nov. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !