Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Les fondements de l'architecture : Le croquis de conception

Définir la profondeur sans plan

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Travaillez avec la perspective à un point de fuite en intérieur. Abordez le principe de construction de la profondeur sans plan ainsi que la notion de points de distance.
09:16

Transcription

Alors, on avait fait une perspective avec un point de fuite. Je rappelle, notre point de fuite est ici. D'ailleurs, on l'appelle PP : point principal. Et on avait utilisé la technique qui nécessite un plan pour construire la profondeur. Je vais vous montrer maintenant une autre technique qui est intéressante parce qu'elle permet de fonctionner sans avoir de plan. Donc, en fait, je vais quand même faire un petit plan voisin pour vous expliquer comment ça fonctionne. Mais dans la pratique, vous n'aurez pas besoin du plan. Donc, pour commencer, alors, on va simplement dessiner une pièce. Donc, on dessine simplement le mur du fond. Alors, par contre, on le dimensionne. Imaginons que ce soit à peu près la même, donc, qui ferait 4m de large, comme ceci. Donc, 1, 2, 3, 4. Et qu'on ait la même hauteur. Voilà, peu importe. On a l'horizon. Alors, cette fois, je vais tracer l'horizon. Du reste, en général, vous avez intérêt à le faire, qui occupe bien toute la largeur de l'image. Et, je vais avoir, admettons, un observateur qui est par ici. Comme dans le cas précédent, on aura les murs qui vont venir comme ceci. Donc, voilà, ça, c'est le bas, disons. Et on a le point de fuite, donc principal. Alors, justement, on va voir pourquoi on l'appelle principal. Alors, d'abord, parce que c'est une perspective avec un point de fuite unique. Là, il y a un mur qui est un peu incliné mais ça ne nous gênera pas trop. Et pour faire la profondeur, on peut remettre la porte que l'on avait tout à l'heure. Alors, je vais me contenter simplement de la dessiner sur le mur parce que la profondeur, on va la faire autrement. Vous voyez, admettons, qu'elle soit comme ça. Et puis, tout le reste, on l'avait fait avec une utilisation du plan. Je vais quand même redresser ce trait. Voilà. Donc, le système qu'on va employer, c'est d'avoir des points de fuite annexes qu'on s'invente, qu'on appelle des points de distance parce que justement ils permettent de mesurer les distances et qu'on place sur l'horizon, de part et d'autre, vous voyez, Alors, je le fais et je vous explique ensuite comment ça fonctionne. On va déjà voir. En général, on les mets assez loin. Alors la distance entre le point de fuite, donc ça, ça s'appelle D1. Et l'autre est symétrique. Donc là-bas. Donc, c'est pour ça, qu'en général, on a intérêt à recentrer plutôt l'image autour du point principal. Mais, c'est pas indispensable. Ces deux points de fuite annexes, ce sont, pour le dire simplement, pour commencer et puis je vais expliquer un peu plus en détail. Les points de fuite de deux directions qui font un angle de 45 degrés. Donc, je vais quand même faire un petit plan. Voilà, la pièce est comme ceci. L'observateur, il est là. Notre tableau est comme ça. Donc le point de fuite principal, c'est la direction comme ça. Et les deux points que je viens de marquer, c'est les points de fuite des directions à 45 degrés. Donc, une direction à 45 degrés, ça fait un angle de 45 degrés. Donc, toutes les lignes qui font un angle de 45 degrés, elles ont un point de fuite : celles qui vont à droite qui est comme ceci et celle qui vont à gauche, le point de fuite, bien sûr, il est comme ça. Vous voyez, ça, ça fait un angle droit. Ça, ça fait 45 degrés. Et donc, on a un point D2 qui est ici, et le D1 qui est ici. Sur ce petit plan, vous devez comprendre le fonctionnement de ça. Et il faut faire attention, toutes les lignes qui font des angles de 45 degrés, par exemple, si je trace, tous les angles de 45 degrés vont avoir ceci comme point de fuite. Par exemple, si je trace un trait ici sur le sol, qui fait comme ça, vous devez vous dire que l'angle, qui est là-bas, c'est un angle de 45 degrés si on le mesure sur le sol parce que c'est le point de fuite de cette direction. Alors, pourquoi ça ? D'abord, une première observation. Comment on place ces points ? Tout simplement, vous voyez, l'observateur est ici. Et si vous regardez ce petit triangle, c'est un triangle qui est à un angle droit ici. 45 degrés là et 45 degrés là. Donc, c'est un triangle isocèle, ce qu'on appelle. Et donc, ce côté-là est égal à celui-ci. Donc, la distance à laquelle vous devez placer les points de distance, c'est exactement la distance à laquelle se trouve le personnage par rapport au fond de la pièce, ce qui d'ailleurs est cohérent parce que, pour construire une perspective, il faut localiser exactement, le point de vue où se trouve l'observateur. Donc, là, c'est fait. On a fait la hauteur, on l'a mise latéralement. Et maintenant, on connaît sa distance. Réponse à une question qui est parfois posée : où est-ce-qu'on est sur la perspective ? Et bien, justement, on n'est pas sur la perspective. On peut apparaître en plan. Sur la perspective, on n'apparaît pas. Alors, la question qu'on voudrait maintenant résoudre, c'est la profondeur. Alors, mettons qu'on veuille faire la profondeur là-bas, mais on va d'abord faire une profondeur plus simple, imaginons qu'on veuille mesurer un mètre de profondeur sur cette longueur-là, vous voyez, à partir du coin. Et bien, il suffirait, par exemple, de tracer, sur la ligne de terre, qui est là. Donc, je vous rappelle que c'est l'endroit où vous êtes à l'échelle pour prendre des mesures. Donc, si vous avez un mètre ici, vous faîtes un mètre. Dans ce cas-là, vous le faîtes de l'autre côté. Le choix, après on verra, c'est une question de bon sens. Et quand vous avez mesuré un mètre ici, vous utilisez ce point-là. Et l'endroit où ça recoupe ici, cette longueur-là, c'est un mètre en perspective. Vous voyez, si on voulait faire deux mètres, Je vais vous montrer, on double. Vous allez voir que deux mètres en perspective, c'est pas pareil qu'un mètre du tout, c'est pas le double, vous voyez, ça s’agrandit. Là, on est à deux mètres. Alors, pourquoi ça marche ? Parce que si vous résonnez avec ceci, face à nous, ça, ça vient perpendiculairement et ça, ce sont des angles à 45 degrés. Et donc, fatalement, ce que j'ai dessiné, c'est un petit triangle sur le sol, comme ça, qui a des côtés égaux. Donc, si j'ai mesuré ce côté-là, il y a un mètre. Et bien, fatalement, celui-ci, il fait un mètre. Si j'ai mesuré ici deux mètres, ça, ça fait deux mètres. Vous voyez que, par ce système, on sait mesurer la profondeur, sans vraiment utiliser le plan. Le plan qui est là, c'était juste pour expliquer le système. Donc, si votre mur, par là-bas, fait, par exemple, 50 centimètres, vous allez d'abord tracer cette ligne-là. Et vous mesurez 50 centimètres ici. Alors après, c'est du bon sens. Supposons que ça, c'est un mètre. Donc 50 centimètres, ça va être un peu plus que ça. Savoir si on prend le D1 ou le D2, c'est juste un raisonnement à l'œil, comme ça. Avec l'habitude, on le trouve tout de suite. Vous voyez, si vous faîtes comme ça, vous avez la profondeur là-bas, puisque vous avez mesuré ici l'épaisseur du mur et vous l'avez renvoyée ici par le jeu, comme ça. Donc, notre porte, elle est comme ça. Quand on arrive là-haut, il suffit d'appliquer simplement la règle des points de fuite. Voilà, alors, si on veut placer la deuxième porte qu'on avait là, alors évidemment, il faut par contre savoir les dimensions. Donc, imaginons qu'on ait, et bien encore une fois, 50 centimètres du mur. On mesure 50 centimètres ici. Vous voyez, c'est pratiquement ce que j'avais dessiné tout à l'heure. Je mesure 50 centimètres ici. J'utilise cette fois le point D2 parce que quand je suis de ce côté-là, ce sera plus précis de faire ça. Donc, je vais avoir une première ligne là. Et puis, pour savoir le deuxième point, il faut que je connaisse la largeur de la porte. Alors, mettons qu'elle fasse un mètre, celle-là. On a, à peu près, notre échelle ici. Voilà, on le mesure ici, toujours en addition de l'autre. On va tracer ça. Et on aura le point ici. Et après, le raisonnement est le même que pour l'autre. Si on veut faire la hauteur, on la fait comme ça. Donc, on a l'ouverture ici complète de la porte. Et, on fait l'épaisseur. Alors, l'épaisseur, si on l'avait faite directement, il faut faire attention. Si c'est par exemple, 50 centimètre, c'est le même mur. Il faut retourner sur le mur du fond. Vous voyez, pour tracer l'épaisseur, comme ça. Et quand on arrive à l'aplomb ici, il faut partir horizontalement comme ça. Alors, pourquoi partir horizontalement ? Le réflexe serait de faire un trait plutôt dans cette direction parce qu'en réalité, quand vous êtes dans un espace comme ça, si vous regardez le pied de la porte, sans faire exprès, vous tournez la tête et en fait, vous changez de perspective. Et vous vous retrouvez dans une perspective à deux points de fuite. Donc, de manière tout à fait normale. ce trait-là devrait monter comme ça vers le deuxième point de fuite. Et dans cette perspective à deux points de fuite il faut considérer qu'on est toujours face à ça et que donc, on est rigide, si vous voulez. Donc, c'est comme si on faisait une photographie. On aurait des lignes qui sont parallèles. Donc, ça, c'est un petit peu gênant quand on a des perspectives un peu ouvertes, c'est pour ça qu'il faut éviter de dépasser un certain nombre. En réalité, vous voyez là, on a un angle, pratiquement, d'ouverture, de là à là, qui fait 90 degrés< puisqu'on a 2x25. 90 degrés, c'est un peu excessif. Donc, il faudrait, vous voyez, se limiter à ça. Sinon, on commence après à avoir des petites aberrations.

Les fondements de l'architecture : Le croquis de conception

Maîtrisez le dessin de croquis en architecture. Assimilez et mettez en œuvre des techniques efficaces de construction de perspectives diverses et d'expression graphique.

4h48 (46 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !