Les fondements de la photographie : Photo de nuit et en basse lumière

Définir la plage dynamique

Testez gratuitement nos 1268 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La plage dynamique est souvent associée à un ciel très lumineux ou à un premier plan extrêmement sombre. Lorsqu'il fait très sombre, notamment la nuit, vous pouvez vous retrouver avec une plage dynamique étendue.
avec
03:51

Transcription

Souvent, lorsqu’il fait très sombre, notamment la nuit, vous vous retrouvez malgré tout avec une plage dynamique étendue, et c’est exactement ce qui se passe ici. Certes, c’est surprenant, car la plage dynamique est souvent associée à un ciel très lumineux, ou à un premier plan extrêmement sombre, mais, ici, on a un autre cas. Il y a ce lampadaire, une source de lumière ponctuelle, et toute cette partie très sombre, tout autour. Ce que j’aimerais, c’est extraire des détails de la ruelle. Mais en faisant cela, la lumière du lampadaire va être amplifiée. Le halo sera plus présent à l’image. C’est un cas que vous verrez souvent en photo nocturne ou en basse lumière, et il y a des solutions à ce problème. D’abord, il faut considérer ces sources de lumière comme un élément esthétique de la photo de nuit. Ça fait tout l’attrait de la photo en basse lumière et, personnellement, j’aime ça. Certes, je pourrais ne pas inclure la lumière du lampadaire dans l’image. Malgré tout, il éclaire la scène, même si je ne vois pas directement la lumière. Mais là, j’aime bien la partie éclairée de la rue, après cette zone sombre, et donc, je vais la conserver. Bref, il va falloir que je prenne certaines décisions pour exposer. Il n’y a rien de bon ou de mauvais ici. J’essaye simplement de trouver un équilibre entre cette partie lumineuse et celle qui est plus sombre. Pour l’instant, je suis moi-même éclairé, mais, avant de déclencher, je vais demander à Greg d’éteindre son projo. Penchons-nous sur l’exposition. Mon appareil est en priorité Diaphragme, réglé à f/7, parce que j’ai besoin de profondeur de champ. La mise au point est faite, je suis prêt à déclencher. Greg, peux-tu éteindre l’éclairage ? Le temps de pose sera de 2 ou 3 secondes, et pour être sûr de ne pas avoir de flou de bougé, j’ai mis le retardateur. Vous pouvez entendre son « bip ». Pas besoin de toucher l’appareil. Il a largement eu le temps d’absorber les vibrations, et là, il déclenche. Très bien ! Ça a duré un peu plus de 3 secondes. Voyons le résultat. C’est pas mal du tout. Vous pouvez voir que l’appareil a tenté une exposition équilibrée. Il a pas mal éclairci la ruelle, peut-être même trop. Je vais probablement l’assombrir. Voyez cette lumière intense, qui bave. J’ai utilisé la mesure matricielle. Elle fait une moyenne de la lumière de la scène, dans le but de produire une exposition équilibrée. Et, en général, en photo de nuit, c’est ce qu’on souhaite. Avec la mesure spot ou sélective, vous risquez d’assombrir ceci, ou d’éclaircir cela. J’aime bien ce que donne la mesure matricielle, elle me permet de compenser rapidement l’exposition si nécessaire. Me voilà donc avec une plage dynamique étendue, avec à la fois de la luminosité et de l’obscurité. Il ne reste plus qu’à décider du niveau de luminosité de la zone sombre. Bref, l’appareil a fait un bon boulot d’exposition globale. Et maintenant, je vais sous-exposer un peu, de l’ordre de 2/3 de diaphragme, et je vais prendre une autre photo. D’abord le retardateur. Voilà ! Je crois que c’est mieux, plus proche de l’atmosphère de la scène. La ruelle est désormais plus sombre. La sous-exposition a également atténué le halo du lampadaire. Bref, une image pas très compliquée. Côté esthétique, je dois décider de la luminosité des zones sombres. La lumière est largement surexposée. Mais il n’y a rien qu’on puisse faire ici. Les techniques HDR m’auraient-elles servi ? Peut-être mais, franchement, pour quoi faire, il n’y a même pas de tons moyens à récupérer. L’endroit est tout simplement trop sombre. Donc, pour résumer, lorsque vous faites de la photo de nuit, ou en basse lumière, gardez l’œil sur les sources de lumière ponctuelles, et prenez les décisions qui s’imposent.

Les fondements de la photographie : Photo de nuit et en basse lumière

Mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser de bonnes photos en basse lumière. Découvrez des astuces de prise de vue qui vous aideront à gérer ces conditions difficiles.

3h46 (53 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !