Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Les fondements de l'architecture : Le croquis de conception

Définir la perspective d'un immeuble en ville

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette séquence, vous allez apprendre à dessiner un petit bâtiment en vue oblique. Voyez comment appliquer les bases de la perspective.
09:06

Transcription

Je vous propose maintenant d'étudier le cas d'un petit bâtiment. On va toujours exploiter le principe du cube. Par exemple, il pourrait cette fois-ci être comme ceci. Mais pour changer d'échelle, on va dire maintenant que c'est un cube de neuf mètres. Et on va dire aussi, alors que l'observateur, par exemple, est par-là. Que c'est un cube de neuf mètres mais qui, en fait, va nous servir pour faire un immeuble qui fera deux fois les neuf mètres, c'est-à-dire six niveaux, vous voyez, donc ça peut devenir un bâtiment assez important, en fait, il n'y a pas de problème de limitation d'échelle. Mais simplement, il faut en tenir compte, c'est-à-dire que quand on va faire l'arête de départ ici, en sachant que peut-être, ça sera un petit peu plus développer là donc je la fait légèrement de ce côté. En réservant toujours de l'espace en bas pour pouvoir faire des premiers plans. Il faut savoir que neuf mètres, ça peut se doubler comme ça, voir un peu plus. Donc voilà nos neuf mètres. Donc, on fait de part et d'autre, la construction démarre de la même façon bien sûr. On fait ça, on fait ça. Voilà, donc on a neuf mètres ici, et neuf mètres là. Donc, on a neuf mètres ici, vous voyez, il faut mesurer assez soigneusement. Neuf là. On peut prendre une règle pour faire ça, c'est plus rapide. Et bien-sûr, donc, on divise par trois, et on redivise par trois. Là, on a une échelle métrique, mais comme on va travailler comme ça, on peut se contenter de ça. Donc, un mètre cinquante c'est ici, donc l'horizon est ici. Voilà, et on va voir qu'on va doubler ensuite. Mais on peut déjà constuire ça. Donc, rapidement on commence à connaître, ici par exemple ça passe au tiers. Le voici. Le point de fuite. Alors, le point de fuite là-bas est assez loin. Il est comme ça, vous voyez, il est juste en limite de la feuille là. Ça fait un, deux, trois, quatre. Un, deux, trois, quatre, oui, à peu près. Quatre fois ça. Donc ici, comme on a dessiné petit, on arrive à deux. Donc on sait que la ligne, quand elle arrive ici, elle a fait la moitié de la hauteur. Donc, elle est comme ceci. Et là, attention, c'est la moitié de la hauteur ici. Donc ça, ça nous donne le sol de l'immeuble et des immeubles voisins éventuellement. Ça nous donne le haut des neuf mètres ici. Puis de l'autre côté, le point de fuite est plus proche, il est à peu près par là. Donc ça va être beaucoup plus contracté de ce côté là. Et la distance à laquelle on voit l'arete, c'est à peu près le tiers, voir un peu moins. Donc vous voyez notre petite esquisse d'immeuble là, le cube de neuf mètres est comme ça. Alors on a dit qu'on voulait le doubler pour qu'il fasse dix huit mètres. Donc, voilà les dix huit mètres, et bien-sûr les points de fuite ne changent pas. Donc c'est comme ceci. Et comme ça. On voit toute suite la hauteur du bâtiment qui s'exprime. Et si notre fuite... Alors là, on savait qu'on arrivait à la moitié, Donc là, on est à la moitié, c'est-à-dire qu'on va rejoindre les neuf mètres. La crète supérieure elle est comme ceci. Et ça, ça rejoint un trait qui est quatre fois là-bas, donc là, vous voyez, c'est un peu exagéré. Ça fait comme ça. Donc le volume de neuf par dix huit, si on veut, il est là. Et on peut tout de suite esquisser les hauteurs d'étage, admettons que ça, c'est deux niveaux. Donc ça, c'est un niveau. Un mètre cinquante. Sur la ligne deux. Et puis, trois tiers. Après ça, on fait ça à l'estimation, vous voyez, en sentant bien, vous voyez, l'intérêt de s'exercer à bien dessiner des lignes parallèles. Et puis, imaginons que cet immeuble ne va pas faire neuf mètres de largeur, c'est un peu étroit, donc peut-être... Si on voulait doubler, ça serait facile, il suffirait de partir ici. La notion de point de distance peut nous intéresser si on a une mesure précise. Puisqu'on sait que de là à là, on peut trouver le point de distance. Mais vous voyez, c'est peut-être plus pratique de le faire là-haut. Parce que là, on a bien nos neuf mètres. Alors attention, il faut le faire ici, On a neuf mètres, là et là. Ça, ça fait neuf mètres longueur. Ça, ça fait neuf mètres en face, donc quand on trace ce point là et qu'on arrive à l'horizon, on a le point de mesure. Donc si on veut mesurer une longueur plus grande, Alors, il faut la mesurer ici. Ça, c'est neuf. Si vous voulez, admettons quinze mètres, voilà dix huit. Voilà disons... Dix. Neuf, voilà douze, et quinze. Ici, il suffit de viser ça. Et quand on coupe ici, on sait qu'on a fait quinze mètres. J'ai fait mon échelle de mesure en hauteur plutôt que de la faire en bas, parce que quand c'est en bas c'est très comprimé quand un horizon est bas. Là c'est satisfaisant. Donc j'ai construit ici neuf mètres, et là neuf mètres. J'ai fait ça, j'obtient le point de distance, et à partir de là, quand je mesure ces longueurs à partir d'ici, des longueurs, par exemple quinze mètres, je sais que je vais reporter quinze mètres. Si je voulais faire une longueur en addition, j'aurais pu mesurer de là à là, et j'aurais eu de l'addition ici. Donc là, on a un petit bâtiment qui fait quinze mètres maintenant, dix hut mètres de hauteur, quinze mètres de large, vous voyez ? Ce qui est peut-être possible pour un petit immeuble d'habitation. Donc, on a l'axe ici. Puis, on va esquisser des volumes, par exemple imaginons qu'on a un beau hall d'entrée sur l'angle, transparant de haut en bas. Donc si ça c'est trois mètres, ça c'est deux mètres. Ça peut être la porte. Et puis, on peut trouver... peut-être que c'est un immeuble qui n'est pas fait entièrement de la même constitution, C'est-à-dire que là, peut-être, on va avoir un bandeau. Bien-sûr le dessin ne dispense pas d'étuyer l'architecture, On pourrait faire une trame régulière, mais on la sent à l'oeil ici. Les vitrages, par exemple, verticaux. Et imaginons que de l'autre côté on a plutôt l'appartement en duplex. Donc, on a peut-être un retrait, vous voyez, on peut imaginer tout ce qu'on veut Avec un garde corps comme ceci. Puis, les étages qui sont là, qui s'expriment. Les rez de chaussé de magasin. Et sur le côté pourquoi pas quelques balcons qui sortent, comme des boîtes. Voilà, le volume déjà esquissé, vous voyez assez complètement.

Les fondements de l'architecture : Le croquis de conception

Maîtrisez le dessin de croquis en architecture. Assimilez et mettez en œuvre des techniques efficaces de construction de perspectives diverses et d'expression graphique.

4h48 (46 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !