Les fondements de la langue française : La ponctuation

Définir la notion de ponctuation

Testez gratuitement nos 1252 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voyez ce qu'est la ponctuation et dressez rapidement la liste des différents signes les plus utilisés.
02:55

Transcription

Qu'est-ce qu'on entend par ponctuation ? Le Petit Robert en donne cette définition. Système de signes non alphabétiques servant à indiquer les divisions d'un texte, à noter certains rapports syntaxiques ou certaines nuances affectives. Ces signes graphiques qu'on trouve à l'intérieur du discours écrit et qu'on appelle les signes de ponctuation ne correspondent pas à des phonèmes, c'est-à-dire qu'ils ne se prononcent pas, ils sont purement idéographiques. Ils correspondent en fait souvent à des phénomènes oraux comme des pauses plus ou moins longues ou une certaine intonation. Pour votre culture générale, sachez que la ponctuation n'est pas née en même temps que l'écriture alphabétique, à savoir vers le XIVe siècle avant Jésus-Christ pour l'alphabet phénicien. À l'origine, les textes s'organisaient en une série continue de mots sans points, sans majuscules, sans même espaces ni paragraphes. Il fallait sûrement les relire plusieurs fois pour en comprendre le sens. C'est seulement au deuxième siècle avant Jésus-Christ qu'un certain Aristophane de Byzance, conservateur de la bibliothèque d'Alexandrie, introduit le point parfait, fin de phrase, le point médian équivalent de notre point-virgule et le sous-point équivalent de notre point final. Mais ce système n'a pas eu vraiment de succès auprès des copistes. Toutefois, au quatrième siècle après Jésus-Christ, saint Jérôme reprend ce système de points dans les écrits en latin et il imagine diviser le texte en colonnes avec une unité de sens pour chaque colonne. Qui a eu l'idée de séparer les mots par des espaces ? On ne sait pas. Toujours est-il que cette pratique devient courante au septième siècle, et elle permet de rendre la lecture plus facile et plus accessible. Par ailleurs, au Moyen Âge aussi apparaît la majuscule. C'est au sortir du Moyen Âge avec l'invention de l'imprimerie que sont nés les signes de ponctuation tels que nous les connaissons avec la nécessité de codifier la typographie de manière universelle. Mais ce n'est pas pour autant que tout le monde les a utilisés du jour au lendemain. Pendant longtemps, ces signes ont dû prouver leur intérêt auprès des auteurs et des éditeurs. Il a même fallu attendre la fin du XVIIIe siècle pour que les éditeurs soient convaincus de la valeur syntaxique de ces signes et les utilisent systématiquement et scrupuleusement. Ils n'ont pas beaucoup changé depuis et les tentatives d'en ajouter de nouveaux ont généralement avorté. Quels sont ces signes de ponctuation qu'on utilise couramment de nos jours ? On distingue une dizaine de signes graphiques qui s'ajoutent au texte. Les plus connus et les incontournables, le point et la virgule. Ceux-là sont d'un usage très général qui d'ailleurs ne se limite pas à notre langue. Ensuite, il y a le point d'interrogation et celui d'exclamation qui ne posent pas trop de problèmes. Un peu plus délicat, car on ne les utilise pas souvent ni pertinemment, les points de suspension, le deux-points et le point-virgule. Et puis, on a tendance à les oublier, mais il y a aussi les guillemets, les parenthèses et les crochets. Tous ont un usage et une fonction propre qu'on peut toutefois regrouper selon trois grandes catégories, et c'est ce que nous allons voir dans la prochaine vidéo.

Les fondements de la langue française : La ponctuation

Maîtrisez la ponctuation en français, essentielle pour structurer la phrase et contribuer à la compréhension de votre message. Respectez ainsi les standards établis.

1h37 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :30 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !