Les fondements du dessin : Les erreurs courantes

Définir des plans dans un dessin

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Sans utiliser des points et lignes de fuite, différenciez le premier plan de l'arrière-plan. Apprenez à donner un sentiment de profondeur et à lire votre dessin en plissant les yeux.
06:00

Transcription

Enfin, le dernier conseil consiste à bien hiérarchiser les différents plans dans vos dessins et vos illustrations. Certes, nous avons les lois de la perspective qui nous aident à construire les enveloppes des objets, c'est-à-dire que les choses sont placées sur des railles invisibles, si l'on peut dire. Donc avec une photo comme ça je peux déterminer la ligne d'horizon, des lignes de fuites et me dire que si je devais dessiner un mur, il aurait cette position. Mais ce n'est qu'une partie des informations. Si la perspective vous intéresse plus avant je vous conseille la formation sur ce sujet. Néanmoins, en tant qu'illustrateur, en tant que peintre nous avons aussi affaire à d'autres éléments pour définir la profondeur. Ici dans cette illustration nous voyons que nous utilisons encore la loi de la perspective bien que cette route se termine par un virage, donc en l'occurrence ses railles seraient assez tordues. Mais l'on va aussi remarquer que par exemple on a des détails au niveau des petits traits noirs des feuilles, on a un certain type de contrastes un petit peu marqués. Et puis pour que pour la montagne qui est derrière nous n'avons plus les petits traits noirs. et que la montagne qui est encore plus loin, si l'on voit tout-à-fait que c'est de la montagne, qu'il y a de la végétation, des rochers, les détails nous apparaîssent comme beaucoup plus légers et les contrastes comme beaucoup plus faibles. Cela correspond totalement à la réalité. Regardez sur cette photo : nous voyons que ce qui est au premier plan est plus contrasté. Là, nous avons carrément un effet de contre-jour. Mais si on regarde cet arbre, on voit un noir qui est assez profond, un orangé qui est bien vif. Le même noir que nous avons ici au premier plan nous ne le retrouvons pas dans les ombres au second plan. Ici l'ombre sur laquelle je place le pointeur est beaucoup plus grise. L'ombre ici est beaucoup plus grise, l'ombre est plus noire Donc plus de lumière, plus de noir, plus de couleur, plus de contraste. Plus on va s'éloigner moins on va avoir ces contrastes de visibles, moins on va avoir des couleurs pêchues, des couleurs saturées. Plus on s'éloigne là sur cette montagne qui est beaucoup plus loin regardez à quel point la différence de contraste, d'ombre et de définition de détail entre celle-ci et celle qui est au premier plan. Pourquoi ? Parce que nous vivons sur la terre où il y a une atmosphère. Cette atmosphère est vaguement transparente à petite échelle elle est très transparente mais sa superposition crée une espèce de masque une espèce de couche de blanc qui affadit les choses plus la distance s'éloigne. Donc c'est un principe au premier plan. Pour définir vos premiers plans quand vous n'avez pas de ligne de perspective et même si vous avez des lignes de perspective, parce qu'ici si je veux me servir des lois de la perspective pour trouver des lignes de fuites ou un horizon ça va être très difficile, tout est tordu. Donc plus de détail, plus de contraste, plus de saturation dans la couleur et plus je vais m'éloigner, plus ces éléments vont diminuer. Un autre exemple avec ce casque sur un rocher : on voit ici beaucoup de détails, qui sont plus difficiles à lire ici. Même chose pour le noir, il est très puissant ici, il devient moins puissant par la suite. Les arbres ici, les ombres qui sont aussi noires dans l'absolu le soleil est dans la même direction, donc si j'étais à côté des arbres je verrais un noir aussi profond. Mais même la lumière est moins marquée. En plus, avec la lumière il y a un élément qui peut apparaître très rapidement selon la façon dont la photo a été faite qui est que l'arrière plan va être vraiment flou, c'est ce qui s'appelle la profondeur de champ. Il ne faut pas hésiter à l'utiliser aussi dans certains types d'illustration. Evidemment, si vous illustrations ont des contours partout il est difficile de faire un contour flou, ce n'est pas très élégant. Dans ce croquis de paysage que j'ai réalisé j'ai utilisé une brosse avec une matière sèche on va dire pour créer un ciel un petit peu noir. Le problème c'est que ce contraste est quand même très fort et ça a tendance à venir au premier plan. Cela nuit certainement à la profondeur de mon dessin. Car en effet ce qui est contrasté, ce qui est lumineux a tendance à venir au premier plan. Voilà un immeuble, c'est sa couleur réelle. Si je le désature, il a tendance à s'éloigner. C'est léger, mais au premier plan notre oeil est attiré par lui et donc si vous placez des couleurs très fortes à l'arrière-plan, des couleurs très vives, vous allez casser la profondeur de votre travail. Et cette question des détails joue aussi sur une petite distance : on voit plus de choses sur la tête du cheval que sur les parties qui sont éloignées. Ici, il y a le contour dont je parlais tout-à-l'heure parce qu'on a un éclairage un peu rasant. Donc on pourrait dire qu'on voit un petit contour un peu blanc. Néanmoins, c'est quand même peu marqué. Regardez l'herbe qui est au premier plan, tous les détails avec un peu de patience, je suis d'accord. Mais on pourrait dessiner tous les brins Si je regarde exactement la même herbe un peu plus loin, c'est impossible. Même chose, le contraste entre cet arbre qui est au second plan et celui qui est à l'arrière-plan. Donc cette notion doit tout le temps être présente dans votre esprit quand vous faites une dessin, qu'il doit y avoir une profondeur d'une pièce, etc., pour qu'on sente la profondeur. Ce n'est pas obligé d'être en train de faire un paysage ni d'avoir quarante mètres, on peut créer une profondeur sur une petite distance Maintenant, avec ces qautres conseils primordiaux que nous avons vus on peut dire que vous avez choisi le bon cheval.

Les fondements du dessin : Les erreurs courantes

Abordez les mécanismes du dessin qui sont à l'origine d'erreurs diverses lorsque l'on commence à pratiquer cette discipline artistique. Trouvez des solutions pour les éviter.

1h59 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :26 janv. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !