Exchange Server 2016 : Gestion via Exchange Management Shell

Découvrir quatre astuces de PowerShell

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à vous débrouiller par vous-même avec PowerShell. Il existe quelques astuces à connaître pour trouver rapidement la cmdlet nécessaire et surtout, savoir comment elle peut vous aider.
06:08

Transcription

Je vous invite, dans cette vidéo, à lancer directement PowerShell. Donc j'ai simplement changé les polices et le contraste de l'écran. Je vais me positionner en haut, je vide l'écran pour que vous voyiez bien ce qui se passe. Les commandes de Windows PowerShell sont appelées " des commandes lets ". Ça s'écrit cmdlets voilà, comme ça, qui est une abréviation de " command applet" en anglais. Les commandes lets sont toutes construites de la même façon. Elles débutent toutes par une action, par exemple : "get", suivies d'un trait d'union, celui qui est en dessous du chiffre 6 sur un clavier français, et un nom ; par exemple, si je veux avoir la liste des commandes, donc : get-command. Vous faites Entrée. Alors évidemment, le résultat est un petit peu long, mais vous verrez qu'on va améliorer nettement ce genre de résultats. On va pouvoir l'exploiter ; ici, c'est pas facilement exploitable. Vous allez voir, effectivement, que vous avez tout un tas de possibilités qui vont venir se greffer sur ces simples commandes lets, grâce, d'ailleurs, à d'autres commandes lets, que l'on va utiliser. Alors, effectivement, vous avez cette invite de commandes Windows PowerShell, qui vous permet de taper différentes commandes lets. Alors quelles sont les actions que l'on va rencontrer ? On a vu " Get " ; vous avez aussi " Add ", qui sert, par exemple, à ajouter. Si je veux ajouter des fonctionnalités à l'environnement Windows, j'ai Add-WindowsFeature, par exemple. C'est le genre de commande lets que l'on peut avoir. Rassurez-vous aussi : je vais tout de suite vous indiquer comment on peut retrouver rapidement des commandes lets sans les connaître par cœur, parce que ce serait infaisable autrement. Mais d'ailleurs, je vais commencer à vous donner un exemple très simple. Supposons que, justement, je veux retrouver cette commande lets qui me permet d'ajouter des fonctionnalités à Windows. Evidemment, je pourrais parcourir la liste que j'ai sous les yeux, qui est assez longue, mais bon, ce n'est pas très pratique. Il y a une autre méthode qui est beaucoup plus simple et beaucoup plus opérationnelle, j'ai envie de dire, c'est tout simplement d'utiliser la commande get-command que l'on vient de voir - get-command et d'ajouter, entre deux étoiles, le terme que l'on recherche. Par exemple, je me souviens qu'il y a " Feature ", Je me souviens plus comment ça s'écrit, mais je me souviens qu'il y a " Feature " et je fais Entrée. Et là, c'est un peu un coup de chance, mais on retrouve dès le premier coup Add-WindowsFeature. Autrement dit, cette astuce vous permet de retrouver très rapidement une commande lets, parce que, effectivement, on n'est pas obligé de connaître par cœur les nombreuses commandes lets. Autre astuce qui peut être intéressante : c'est que, effectivement, vous avez la tabulation qui existe. C'est-à-dire que je veux taper add-windowsfeature. Sauf que c'est un tout petit peu long à écrire, donc au lieu de tout taper, je vais simplement appuyer là, sur le clavier - je le fais maintenant - sur Tabulation. Ça m'affiche la première commande lets qui commence par " Add-Win ". Encore, je retrouve " Feature " ; je le fais encore ; et ainsi défilent toutes les commandes lets, évidemment, en boucle, qui débutaient par " Add-Win " tout simplement. Et je fais Tabulation à chaque fois. Ce mécanisme, qui s'appelle en réalité la fonction de saisie semi-automatique à l'aide de la touche de tabulation, fonctionne aussi, d'ailleurs, il faut le savoir, avec, par exemple, des caractères joker. On va prendre un exemple un petit peu factice, mais je pourrais avoir, par exemple : " Add-W ", là je vais mettre " WS ", encore une étoile, et puis un F, allez. Je fais Tabulation. Il me retrouve effectivement la commande lets qui va bien. La deuxième astuce à connaître, c'est la commande Help ou Get Help. Vous pouvez taper " help ", par exemple ou, ce qui revient exactement au même, " get-help ", " help " étant ce qu'on appelle un " alias " et vous tapez derrière le nom de la commande lets qui vous intéresse. C'est vrai que si vous tapez juste le lets comme ça, souvent, vous allez avoir des informations un petit peu générales. Par contre, ce qui peut être intéressant c'est de rajouter, derrière, des commutateurs, comme par exemple : " -ex " pour " example " - donc pour vérifier, vous faites simplement une tabulation. Voilà. Vous faites Entrée. Et vous voyez que vous avez un message qui vous dit que " Get-Help " ne parvient pas à trouver les fichiers d'aide de cette applet de commande sur cet ordinateur. Donc pour trouver une aide, on vous propose d'exécuter la commande Update-Help. Donc je vais le faire. Donc troisième astuce à connaître. Voilà, vous ne faites rien de plus, Update-Help Entrée, et si vous êtes connecté à internet, vous allez avoir un petit bandeau qui va apparaître, et l'aide va être mise à jour automatiquement. Voilà, il apparaît sur votre ordinateur. La mise à jour est terminée. On va voir si, effectivement, ça a un effet. Donc je relance ; tout simplement, j'appuie sur les flèches du clavier pour retrouver mon ancienne commande. Je retape. Ah ! Et là, effectivement, on voit des informations beaucoup plus détaillées et en particulier des exemples. Des exemples sont donnés, exemple 1, exemple 2, etc. Donc vous avez même plusieurs exemples. Donc c'est une aide qui, effectivement, vous aide dans la compréhension des commandes grâce, notamment, au commutateur " -ex ". Dernière astuce à connaître : c'est un tout petit peu plus complexe, parce qu'il faut comprendre que Windows PowerShell fournit un environnement de lignes de commande basé sur le modèle objet. Cette notion de modèle objet peut rendre un peu plus délicat la compréhension des commandes. En effet, celles-ci renvoient généralement à un objet et non pas à une chaîne de caractères, chaque objet étant constitué de propriétés et de méthodes. On verra des exemples concrets. Mais sachez qu'il y a donc une commande qui est précieuse, une commande lets, qui s'appelle " Get-Member ". Voilà. Car elle va nous indiquer quelles sont, justement, les propriétés et les méthodes de chaque commande lets ; ce qui va nous faciliter énormément le travail.

Exchange Server 2016 : Gestion via Exchange Management Shell

Gérez Microsoft Exchange Server à l’aide des applets de commande d’Exchange Management Shell. Utilisez les cmdlets pour automatiser la gestion des services de messagerie Microsoft.

1h53 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :1 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !