L'essentiel d’Affinity Designer

Découvrir les trois types de texte

Testez gratuitement nos 1333 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il existe trois sortes de texte : texte artistique, zone de texte et texte sur tracé. Affinity Designer vous offre ainsi toute la flexibilité dont vous avez besoin pour votre typographie.
06:43

Transcription

Parlons un peu de texte. Alors, je vais sélectionner le calque le plus en haut, pour pouvoir positionner mon texte au dessus. Et ici, on va voir qu'il y a plusieurs types de texte. On a le texte artistique. La zone de texte. Et puis aussi on pourra parler d'un texte qui se mettrait dans une forme. Et après, on verra aussi un texte qui viendra se mettre autour d'un contour ou d'une courbe. Alors, je commence par le texte artistique, qui est le texte qu'on utilise quand on veut faire des titres, ou des choses comme ça. Alors j'ai un symbole A. Je vais aller cliquer ici, et je vais taper un texte. Alors je vais taper « Automne ». Et puis, je vais me positionner sur un coin, et je vais tirer pour agrandir « Automne ». Voilà. Donc maintenant, ce qui peut être intéressant, vous faites Escape. Si vous faites Escape, vous sortez, mais vous avez la possibilité, alors là j'ai déjà choisi la police, mais pour vous montrer. Voyez, vous pouvez regarder qu'est-ce que la police vous donnerait avec d'autres fonts. Alors bon, moi j'ai pris celle-là une bonne fois pour toutes, on en parle plus. Une fois que j'ai fait ça, je peux revenir cliquer dedans. Resurligner. Et là à ce moment là, j'ai à ma disposition un certain nombre de possibilités. Là, en fait, c'est le titre que je voudrais faire, donc je vais pas travailler avec des règles de typographie particulières. Je considère mon texte là plutôt comme un dessin que comme un texte à lire. Donc je vais pas utiliser les options de caractères et paragraphe, qu'on verra dans une autre video. Je me ferai bien le remplissage. Je vais cliquer sur le remplissage, et éventuellement j'aimerais bien aller lui mettre un petit dégradé. Alors voilà, je vais venir sur mon petit dégradé, je vais lui dire que je voudrais bien prendre un dégradé, l'emmener d'ici à là, voilà. Et puis je vais lui dire que en haut, j'irais bien prendre une couleur qui serait peut-être par là. Voyez, la couleur est venue s'installer ici. Parfait, je vais cliquer dessus. Elle est venue s'installer. Elle est en bas, je préférerais qu'elle soit peut-être en haut, ce serait peut-être plus joli, donc je vais inverser mon dégradé. La couleur, je pourrais peut-être la changer un petit peu. Je vais reprendre la roue. Et je vais aller regarder qu'est-ce que j'ai. Voilà, j'ai envie de lui mettre quelque chose d'un petit peu orangé, comme ça. Voilà, c'est bien ça. Parfait, donc là, vous voyez, j'ai fait un titre avec un texte qu'on appelle artistique. Vous voyez que ça marche très bien. Je pourrais lui mettre un effet, par exemple une ombre externe. Voilà, je vais venir mettre un rayon, un décalage. Je suis pas sûr d'avoir sélectionné d'abord mon élément. Attendez, je vais commencer par vérifier que j'ai bien sélectionné mon élément, voilà. Donc, un décalage. Un rayon, je vais faire un petit peu comme ça, voilà. Donc vous voyez qu'on va pouvoir comme ça mettre des effets en plus. Donc là, vous voyez, pour le texte artistique, ça va nous donner ça. Après, si je veux faire de la lecture de texte, je peux prendre un outil qui s'appelle « Outil zone de texte ». Ça va me permettre de déterminer, par exemple que je vais avoir un texte qui viendrait se positionner comme ça. Alors, je peux éventuellement aller dans Texte, et puis « Insérer un texte depuis un fichier », que je n'ai pas, donc moi ce que je vais faire c'est que je vais mettre du faux texte. Voilà, et vous voyez, je me retrouve avec du faux texte. Ce qui est assez intéressant de savoir c'est que, évidemment, si je clique n'importe où dans ce texte, et je fais Command-A, ça me sélectionne tout mon texte, et à partir de là, je peux remonter. Voilà, la taille de mon texte je vais mettre du 18, on va dire. Et puis, vous pouvez remarquer, il y a une petite poignée, qui est bizarre parce qu'elle est à l'extérieur. En fait cette poignée me permet de bouger et d'agrandir mon texte et mon bloc en même temps. Donc ça ça peut être assez intéressant, dans certains cas. Par exemple, en me disant, finalement je vais mettre mon texte comme ça, je vais le bouger comme ça, puis après je vais le remonter. Et en fait l'idée ce serait de mettre du texte comme ça. Tout de suite, on peut éventuellement le justifier comme ça. Et là, je me retrouve avec mon texte etc. Voilà, alors comme c'est du texte qui déborde, ça n'a pas la moindre importance, évidemment. Si c'était du vrai texte, il faudrait que je fasse très attention. Je vais zoomer un petit peu. Donc ce que je vais faire c'est que je vais remonter ici. Voilà, comme ça ce sera plus propre. Voilà, donc j'ai mes 3 paragraphes, mon texte ici, pas de problème. L'intérêt de ça, c'est que, si je bouge mon texte, le texte va couler, va chasser à l'intérieur, c'est à dire que il va se déplacer à l'intérieur de mon bloc. Donc c'est vraiment très très agréable, et c'est très intéressant quand vous voulez faire des mises en page rapides comme ça. Ça c'est pour le texte qu'on va mettre donc dans des blocs. Dernier élément que l'on pourrait avoir c'est de prendre donc un rond, par exemple, et de venir dire qu'on pourrait avoir un texte comme ça. Et là je vais aller prendre Texte, et je vais lui demander d'insérer. Alors faudra peut-être que je mette déjà un peu de texte dedans. Je vais aller prendre du texte. Et vous voyez, quand je viens m'installer dedans, l'icône devient différente. Je clique dedans, voyez. Et là je vais faire la même chose, je vais donc insérer un fichier exemple. Et vous voyez que je me retrouve bien maintenant avec un texte qui va faire la forme que je lui ai demandé. Donc ça vous permettrait comme ça de faire éventuellement des petits dessins avec du texte. Donc, je résume : 3 types de texte pour l'instant qu'on vient de voir. Le texte artistique, qui est plus pour faire des titres. Le texte qui est en fait un texte qu'on va mettre dans un container « zone de texte ». Donc le container va permettre de pouvoir se redimensionner. Il va prendre la place dont il a besoin. Et puis, éventuellement ,toujours dans le texte qui est donc la zone de texte, on peut insérer un texte dans une forme. Et à partir du moment où le curseur va venir dans la forme, ça va permettre d'insérer le texte avec la forme qu'on vient de prendre au départ. Donc je pourrais prendre par exemple ça, faire quelque chose comme ça, je mets mon texte à l'intérieur ici, et là en l'occurrence je vais insérer un texte d'exemple. Et là, vous voyez, je vais enlever celui-là. Et je peux mettre celui-là à la place, voilà. Vous voyez, j'ai bien ce qu'il me faut.

L'essentiel d’Affinity Designer

Créez des illustrations vectorielles et des mises en page avec Affinity Designer. Manipulez des outils de dessin vectoriel, voyez les effets, réalisez une mise en page, etc.

3h51 (43 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Affinity Designer Affinity Designer 1.0
Spécial abonnés
Date de parution :31 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !