SQL Server 2016 : La réplication

Découvrir les trois grands types de réplication

Testez gratuitement nos 1250 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il existe trois grands types de réplication. Il s'agit de la réplication d'instantanés, de la réplication transactionnelle et de la réplication de fusion.
04:00

Transcription

Abordons les trois grands types de réplication qui existent dans SQL Server. Ce sont trois modèles de réplications, trois topologies qui vont vous permettre d'atteindre vos objectifs selon les besoins de la réplication. Bon, je vais m'expliquer. Premièrement vous avez ce qu'on appelle une réplication de Snapshot. En Français une « Réplication de captures instantanées ». Bon, le terme est assez moyennement bien traduit, mais en anglais, « snapshot » est un peu plus clair. On prend un snapshot de notre publication, ici sur notre Editeur. On va envoyer cette information au distributeur qui la passe aux abonnés et là c'est uniquemen les informations de ce snapshot, c'est-à-dire les métadonnées. On a dit : « on a créé un snapshot, on averti l'abonné et l'abonné peut venir le chercher ». Le snapshot physiquement est une extraction faite avec du BCP c'est-à-dire avec un outil de SQL Server qui s'appelle « Bulk Copy », et qui permet de faire une extraction binaire très rapide, une forme de dump de notre publication. Et cette extraction est faite dans un répertoire partagé sous forme de plusieurs fichiers binaires. C'est donc une opération très rapide mais qui copie l'intégralité des données. Nous avons maintenant un snapshot posé sur un disque partagé. L'abonné peut venir le chercher et l'intégrer dans sa base de données répliquée. L'intégralité de la publication va être chaque fois déployée sur le ou les abonnés. Donc avec un snapshot, à chaque fois vous faites du « remplacer totalement » de votre base de données répliquée. Deuxième mode : la réplication transactionnelle. Ici, on va faire une initialisation avec un snapshot, d'abord comme dans la réplication en snapshot qu'on vient de voir mais ensuite on va copier au fil de l'eau toutes les informations de modification qui sont faites sur les données de nos publications, et ça va se produire de la façon suivante. Chaque modification entraine une écriture dans le journal de transaction de la base de données. Cette écriture va être surveillée par un programme externe qui s'appelle un « agent de lecture du journal ». Dès qu'une modification est détectée qui touche à une publication, « l'agent de lecture du journal » récupère cette modification, l'envoie au distributeur, le distributeur la stocke dans sa base de données de distribution et va l'envoyer à l'abonné ou aux abonnés. Si c'est en « push », il l'envoie aux abonnés. Si c'est en « pull », l'abonné vient le chercher. Mais pour l'instant, restons sur ce concept général. Et cette méthode permet au fil de l'eau d'alimenter les abonnés avec des données toujours fraîches. Sur une réplication transactionnelle en temps réel, votre abonné doit être approximativement au même niveau avec le même nombre d'information que votre éditeur. Troisième architecture : la « Réplication de fusion ». Nous avons les trois acteurs et nous sommes sur une forme de réplication transactionnelle en temps réel, c'est-à-dire que l'éditeur va à chaque modification copier grâce à l'agent de lecture du journal ces informations sur le distributeur, mais l'abonné a un rôle approximativement égal. Et donc, on va faire avec une « Réplication de fusion » un échange des deux côtés. L'éditeur envoie ses modifications, mais si des modifications sont apportées dans la base de données répliquée sur l'abonné, il va être capable également de copier ces modifications sur l'éditeur de sorte que en réplication de fusion on est dans un modèle où on peut faire des modifications sur les différents acteurs : éditeur ou abonné. C'est un modèle très intéressant si vous avez de la saisie qui est faite sur des bases de données sur des serveurs différents.

SQL Server 2016 : La réplication

Mettez en place une solution de réplication sur une plateforme SQL Server. Transférez ainsi aisément vos données entre des instances SQL Server.

1h22 (18 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :26 juil. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !