Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir Xcode 7

Découvrir les playgrounds

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Jetez un œil à l'exécution de code Swift, directement dans un playground, et sans devoir créer un projet complet.

Transcription

Alors à partir de cet écran de Bienvenue on va pouvoir créer un nouveau playground mais vous pouvez aussi aller dans le menu : Fichier/File, New, Playground. Et ça fonctionnera de la même façon. Donc, ce que ça va faire c'est que ça va m'ouvrir une fenêtre, qui donc me demandera de donner un nom à notre playground, on va l'appeler « HelloSwift » en l'occurrence et ensuite de décider quelle plate-forme on va utiliser. Nous, on va utiliser iOS, on n'aurait pu utiliser OS 10, donc développé pour le MAC, ou tvOS, qui est sensiblement un peu comme iOS, mais avec d'autre concept. Ça utilise aussi des concepts de UIKit ou d'autres choses. Mais c'est une application à part entière. Par exemple pour laquelle vous me trouvez par WatchOS ici, c'est que WatchOS n'est pas une application à part entière. C'est une espèce de plugin à l’intérieur de votre application iOS. On va rester sur Xcode et on va prendre iOS. Alors ensuite on va enregistrer ceci à un endroit en l'occurrence ici, dans notre dossier Chapitre 1. On va agrandir ça, donc on va faire ça en très grand. On va se retrouver avec un petit commentaire, sans rentrer dans les détails, ceci c'est un format spécial, qui peut aussi être affiché un peu comme du Mark Down. Là, c'est l'import de UIKit, qui est donc la base pour travailler sous IOS, alors nous en l’occurrence, je peux vous dire qu'on peut carrément se passer de ça, puisqu'on n'en a pas besoin et ensuite on a une variable qui est déclarée par défaut pour nous. Donc ce qu'on va faire c'est qu'on va tout simplement, on va faire mais très simple, on va enlever ceci. Et ensuite nous, ce qu'on va vouloir faire c'est qu'on va par exemple faire un print. Voyez qu'on a l'autocompletion qui s'affiche tout de suite, avec plein de possibilités. Alors voyez que les possibilités, c'est d'ailleurs intéressant, voyez que les possibilités en l'occurrence ici sont limitées. Si je remets mon import, on avait un petit souci passer en Xcode, mais ce n'est pas très grave, si je remets mon import ici, vous verrez qu'en l'occurrence ici j'ai plus de choses. Voyez j'ai par exemple UIPrinter, qui est apparu. J'ai beaucoup plus de choses. UIprintactivity, Process, voilà, donc, là j'ai plein de choses qui sont apparues tout simplement, parce que j'utilise à ce moment-là ce qu'on appelle un FrameWork. FrameWork UIKit, qui fait une partie de FrameWork Cocotauch, et tandis que si j'utilise juste Swift, là j'ai moins de choses. Je vais l'enlever parce que moi personnellement j'ai juste besoin de Swift et je vais donc ici afficher tout simplement print « Hello, Swift », non pas « HelloWord » mais « Hello Swift ». On va faire quelques opérations, ici on va créer les Constantes. Donc on va créer une Constante a, qui vaut cinq. Je vais laisser mon playground, puisque ça me permettra de vous montrer quelque chose. Et une constante b, qui est de sept. Et je vais donc afficher ici a+b. Je ne sais pas si vous voyez, mais j'ai des informations qui s'affichent ici tout le temps à droite. Et notamment dès que je modifie quelque chose, imaginons que je modifie mon « Hello playground » ici, regardez ici à droite ça va devenir gris, pendant un instant. OK, gris, gris, noir. Le gris signifie qu'en gros il est en train d’interpréter ou de compiler voyez ça comme vous voulez de traduire mon code pour vraiment l'appliquer. Si maintenant j'ai une erreur par exemple si je mets ici un a+b-, ça va rester en gris, en l'occurrence, parce qu'il n'a pas su le convertir vraiment en code, le compiler. Et là si je clique ici, je vais voir qu'il va me dire que « - » n'est pas un postfix unary operator. Peu importe, c'est une erreur comme une autre. En tout cas dès que vous avez une erreur, ça ne fonctionne pas. Pour la simplicité de la chose, on va s'enlever ces choses-là. Et on va regarder un petit peu autre chose. On va commencer par regarder qu'est-ce qui se passe si je déclare une variable qui est un compteur par exemple ? Je prends un compteur à 0. Et ensuite je vais faire quelque chose un peu comme ça se faisait avant. Je vais faire un for _ in. Entre parenthèses, au cas où vous ne le sauriez pas, le « for » anciennement « for » avec l'initialisation, vous savez old school avec donc l'initialisation ici et ensuite un test ici, qui est plus petit que et un plus plus ici. Tout ça, ça n'existe plus en Swift, depuis Swift 2.2. Ça a été carrément enlevé ou en tout cas ça sera enlevé bientôt, mais ça n'a aucune raison d’être aujourd'hui, quand on veut faire un boucle simple dont on n'a pas besoin de l'index, on peut la faire tout simplement comme ça, évidemment pas avec ceci, mais avec ceci. OK. Et à ce moment-là on va pouvoir par exemple incrémenter notre compteur. Historiquement comment aurions-nous fait ? Très souvent on aurait fait comme ça, c'est quelque chose qu'on fait depuis très très très longtemps, sauf que Swift 2.2 est arrivé, vous savez que depuis la version 2.2, Swift est devenu Open source. Si vous allez faire un tour du côté de Github, les développeurs connaîtront. Swift est devenu Open source et entre autres, peut-être qu'Apple l'aurait décidé tout seul aussi, ils ont décidé d'enlever le plus plus, alors si vous cliquez ici, vous verrez qu'on a plus plus is deprecated, it will be removed in Swift 3. Et ici donc vous voyez il me demande de remplacer le plus plus avec un plus égale 1. Donc c'est ce qu'on va faire, on va le faire un peu à la mano. Donc c'est comme ça qu'on aurait fait aujourd'hui. Et donc comme ça, là ça fonctionnera, voyez que j'ai neuf valeurs ici. Ces neuf valeurs je vais pouvoir les afficher de différentes façons. Alors tout d'abord je peux faire un Quick Look, ce qui donc m'affiche, soit sous la forme d'un graphe, soit si je fais clic-droit une forme de Value History, soit aussi je peux aussi afficher la dernière valeur. Mais bon, moi ce que je veux c'est l'avoir ici directement « in line », alors ça, ça m’intéresse. Notamment je peux aussi avoir la dernière valeur, OK qui est donc le neuf. Et je vais remettre le graphe et par exemple je peux décider ici directement derrière d'afficher mon compteur, qui va donc si je fais juste compteur, ça n'a aucun intérêt dans un vrai programme, mais dans un playground, bien, parce que dès que j'affiche compteur j'aurais la valeur qui s'affiche ici à droite. Donc voilà ça c'est quelque chose qu'on peut faire. Souvenez-vous que le plus plus fonctionnera encore pour l'instant, d'ailleurs, si je le laisse voyez que ça continue de fonctionner, c'est pas le souci, mais c'est un Warning. Donc en Swift deux deux, c'est encore supporté, mais c'est pas recommandé. En swift de 3.0 çe sera carrément enlevé. Habituez-vous directement à le faire correctement. Ensuite on va montrer une autre Demo, en créant une structure. Une structure Swift, on va prendre une structure, par exemple rectangle. On va dire qu'on a une variable long et une variable large, qui sont initialisées à zéro et ensuite on a une fonction à l’intérieur qui est surface. Qui va retourner un type entier et qui va faire tout simplement je vous le donne au mille. Long fois large, mais évidemment il faut faire un Return. Alors l’avantage d'utiliser une structure c'est donc dire Let rect, par exemple, de prendre un rectangle l’avantage de cette structure c'est que j'ai automatiquement un initialisateur, avec la longueur et la longueur, donc deux par trois, par exemple. Et si derrière je décide d'afficher mon rect et non pas mon rectangle mon rect.surface. Là, j'ai la surface qui s'affiche directement ici avec 6 qui est donc affiché ici. Ça a l'avantage que si je décide que ma surface par exemple est en fait une double surface par exemple. Voilà vous verrez qu'automatiquement je vais avoir le 12 qui s'affiche ici. Voyez il s'affiche autant ici que là, d'ailleurs. Tout ça pour vous dire que les playgrounds c'est quand même très très pratique. Ça vous permet de tester du code, tout simplement que vous pourrez une fois que c'est terminé copier coller vraiment dans votre application. Aussi ça vous permet de préparer des cours, comme celui-ci par exemple et de ne pas devoir délivrer à chaque fois des projets. Et puis c'est surtout très pratique parce qu'on peut voir directement In line. De la même façon vous pouvez aussi je ne vous l'ai pas montré, mais vous pouvez aussi afficher des vues, par exemple carrément, de UIview ou des choses ainsi, directement à l'intérieur de votre code. Donc user et abuser de ces fameux playgrounds.

Découvrir Xcode 7

Explorez l’interface et les fonctionnalités d’Xcode 7. Gagnez ainsi en productivité lors du développement de vos applications iOS, OS X, watchOS et tvOS.

Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :4 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !