L'essentiel de Photoshop CC 2015

Découvrir les modes de couleur

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Photoshop CC offre plusieurs approches de la représentation d'images. Il s'agit des modes. Voyez ce que chacun d'entre eux peut apporter et ceux qui vont être les plus utilisés (LAB, RVB, CMKN, gris, multicouches, indexés).
05:06

Transcription

Photoshop fonctionne sous différents modes couleurs. En effet, l'image couleur peut être représentée de différentes façons. Dans le menu Image, on retrouvera différents modes : le mode Rouge-Vert-Bleu, celui que l'on décrit à partir de la lumière, le mode CMJN, Cyan, Magenta, Jaune et Noir, pigmentaire, pour l'imprimerie, essentiellement, Couleur Lab, la description théorique de la couleur, Multicouche, qui permettra d'obtenir des couches supplémentaires comme, par exemple, des vernis sélectifs, pour l'impression, les Couleurs indexées, destinées plus au domaine du Web, pour limiter les images, la bichromie, les niveaux de gris, ou encore le Bitmap. L'ensemble de ces modes correspond également à ce que l'on retrouvera à travers les panneaux de couleurs. Le panneau Couleur nous permettra, effectivement, de visualiser la couleur sous différentes formes. RVB, TSL, CMJN, Lab... On retrouvera donc les représentations diverses correspondant à la couleur. L'image que l'on a devant les yeux est représentée en RVB. On va retrouver, effectivement, à travers le panneau Couches, trois couches : la couche de l'analyse de l'image, de l'analyse de la lumière à travers le filtre rouge, le filtre vert et le filtre bleu, les trois composants pour chacun des pixels pour exprimer la couleur. Si l'on regarde le panneau Couleur dans la partie noire, on voit que le rouge, le vert et le bleu sont totalement éteints, absence de lumière ; là, où, au contraire, lorsqu'on va être sur le blanc, ces trois curseurs se trouvent tout à fait sur la droite, à 255, leur valeur maximale, définissant la lumière blanche, puisque les trois composants sont présents. On va basculer maintenant sur une couleur qui est déterminée autrement : le mode Lab. Ce mode est un mode qui permet de définir la théorie de la couleur. On y dissociera la partie luminosité sur une première couche et deux autres couches complémentaires vont définir la couleur. La couche A va basculer sur la couleur, du vert au magenta, et la couche B, du bleu au jaune. L'image est également une image couleur mais la description est faite d'une façon différente. Le moteur de Photoshop fonctionnera dans ce mode. Il est le plus vaste qui soit. Mais, bien entendu, nos images resteront, à nos yeux, essentiellement en rouge-vert-bleu, comme la capture a permis de le faire, et pour notre traitement, ce sera la façon la plus adéquate de travailler les images couleur. Pour autant, il existe un autre mode : le mode CMJN. On a, dans ce cas, non pas trois couches, comme cela, mais quatre couches. Chacune des couches représentant les pigments déposés sur le papier par l'imprimeur : le cyan, le magenta et le jaune, puis le noir, en complément, pour avoir des ombres fortes. Cette représentation représente, effectivement, uniquement le monde de l'imprimé. Elle peut être retardée le plus possible, puisqu'elle a l'inconvénient d'être plus lourde quatre couches au lieu d'une, et surtout la nécessité de connaître le fonctionnement de l'imprimeur. Tant que l'on a pas fait son choix définitif avec ce prestataire, il est bon de rester en RVB le plus longtemps possible. On bascule maintenant sur une autre image, une image qui va contenir une couche supplémentaire ou des couches supplémentaires. Ici, il s'agit d'un vernis, par exemple. La partie que vous voyez en noir, sur la partie gauche, peut être vernie, représentée par une zone noire, mais en réalité transparente, ou cela pourrait être, ce que l'on appelle, des « tons directs » : des pigments construits spécifiquement comme des encres métalliques, ou des encres fluorescentes, pour atteindre des couleurs ou des aspects que l'on ne peut pas atteindre par un simple mélange des encres cyans, magentas, jaunes et noires. Enfin, l'image couleur peut être également présentée d'une autre façon. Ici, il s'agit d'un mode de couleur indexée, c'est-à-dire que les couleurs de l'image sont représentées de façon beaucoup plus pauvres. Elles peuvent être représentées avec 32 couleurs seulement, là, où, précédemment, nous avions jusqu'à 16 700 000 couleurs. Cela peut être 64 niveaux, 128, ou encore 256. Quoiqu'il en soit, l'image se trouve apauvrie, mais également moins lourde. Ce mode de couleur indexée sera exclusivement utilisé dans le domaine du Web. Enfin, lorsque les couleurs disparaissent, on a accès à une image définie par des gris. Du blanc au noir, les gris que l'on va définir vont se retrouver sur une unique couche. Le curseur montre, ici, une notion de pourcentage d'encre sur le papier, de 0%, le blanc : l'absence d'encre, jusqu'à 100% : le noir. Les processus d'impression amèneront, évidemment, un système de tramage pour déposer cette encre. Et le dernier processus est celui qui va s'appeler, dans Photoshop, Bitmap, qui est le format qui va laisser uniquement des informations en noir et en blanc dans l'image. Ainsi, dans les menus de modes de couleurs on voit que c'est le premier mode, le plus simpliste qui soit, binaire, comme tous les autres, mais réduit à un simple chiffre, 0 ou 1, pour exprimer ses valeurs. Nous avons donc vu le Bitmap, les niveaux de gris, les couleurs indexées, le RVB, le CMJN, la couleur Lab et les multicouches. L'ensemble de ces modes va être adapté, pour chacun d'entre eux, à des métiers spécifiques. Quoiqu'il en soit, celui qui sera majoritairement utilisé sera, bien sûr, le mode Rouge-Vert-Bleu.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !