Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Premiere Pro CC : La correction colorimétrique

Découvrir les looks

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Lors de l'étape des corrections créatives, donnez un look à votre film. Cela va permettre de souligner son message.

Transcription

Après la correction de base, on a le Créatif qui va gérer les fameux looks dont on a déjà parlés dans une vidéo précédente, mais là on va voir comment on peut travailler avec un look en tant que correction de la couleur avec tous les outils qui sont ici. Alors, la première chose à faire c'est, soit d'aller ici dans le petit écran et de regarder les divers looks, et vous venez de les passer en revue, soit si vous avez déjà un peu une idée d'aller dans le menu ici et de les passer en revue. Je sais que c'est celui-là qui m'intéresse. Voilà, j'obtiens quelque chose qui est très intéressant. Et en plus de ça, je vais pouvoir changer l'intensité de ce look, l'application de ce look peut être plus forte. Vous voyez que dans mon scope, on va aller vers le sombre, ça descend un petit peu, et si je veux à l'inverse le rendre plus léger, et je vais donc aller vers le plus clair. Donc en fait, on pourrait imaginer qu'il y a l'image avec le réglage du look par-dessus, et l'intensité est en fait un réglage d'opacité, les deux éléments étant en sandwich. Quand vous allez par là, on va faire réapparaître l'image du dessous qui est donc l'image qui n'a pas été traitée avec le look, et quand on est à 200 %, on n'a plus que l'image avec le look et plus du tout l'image que l'on traite, et entre les deux à 100 %, on a un mélange entre les deux images. L'image traitée et le look bleuté. Ce que je veux faire, c'est la ramener un tout petit peu vers 126, ça me paraît très intéressant. On voit que dans le scope on est en bas c'est bien, en haut, on est à 90 %, on a remonté toutes les valeurs et on a comme ça des réglages qui vont être dans les bleutés. L'intensité, on a vu à quoi ça servait, la décoloration, ça ne va pas être très intéressant dans ce cas-là parce que ça va en fait rendre l'image laiteuse, aucun intérêt. La netteté c'est toujours intéressant, on peut rendre cette image légèrement plus nette. La vibrance et la saturation, c'est très intéressant. C'est la manière que l'on va avoir de rendre les couleurs plus vives, ou moins vives évidemment dans l'autre sens. La vibrance va plutôt privilégier les tons chair alors que la saturation va vraiment appliquer l'augmentation des couleurs vives sur la totalité des couleurs. Alors pour ça, on va peut-être aller regarder un vectorscope, comme ça. Voilà. Vous voyez que pour l'instant j'ai un signal qui est sur la ligne ici. Si je bouge la vibrance dans le sens d'une augmentation, vous voyez que la vibrance reste localisée vraiment ici, sur cette ligne-là, et vous voyez que la peau va s'oranger, mais pas trop. Si je mets à 76, j'ai une peau qui a des reflets orange, mais ça s'arrête là. On va faire la même chose avec la saturation. Voyez ce qui se passe. Le signal ici est beaucoup plus vaste. et évidemment, l'orangé va devenir carrément trop fort. Alors évidemment, je pourrais faire une saturation plus douce. Voilà, là, ils ne sont pas gradués pareillement. Je vais plutôt faire une vibrance qui va me ramener un petit peu de chaleur sur les parties chaudes de la peau, c'est-à-dire qu'en gros on a augmenté vers le jaune et le rouge dans cette direction, mais je ne vais pas mettre de saturation. Donc ça, ce sont les premiers réglages de base que l'on peut utiliser. Je vais peut-être bouger ça pour qu'on voit bien ce qui se passe. Voilà, vous pouvez remarquer qu'on a donc deux roues avec la teinte des tons foncés et la teinte des tons clairs. Je vais cliquer sur la première roue, et je vais pouvoir bouger le petit curseur sur l'axe-là. Et ça, ce sont des tons foncés, et donc les tons foncés, on va encore plus les bleuter. Je vais descendre pour les bleuter un maximum, je ne travaille que sur les tons foncés, et puis les tons clairs, je vais au contraire les réchauffer pour avoir une opposition complète entre les tons clairs et les tons foncés. Voilà, je vais avoir deux réglages antagonistes qui vont venir amplifier le réglage que j'ai fait. Ensuite, avec la balance des teintes, je peux privilégier un réglage plutôt qu'un autre. Là en l'occurrence, je n'ai pas trop envie de les privilégier parce que je les ai réglés en fait au départ avec ces petites croix-là. Donc, je n'ai pas véritablement envie de privilégier quoi que ce soit. Je vais descendre encore un petit peu le bleu pour avoir vraiment quelque chose de très bleu, et ici je vais monter éventuellement encore un petit peu la croix vers les orangés, et je vais obtenir le look qui va être utilisé pour cette image. Donc, ça veut dire que je peux bouger avec ma roulette... ... et je vais avoir des changements, et je peux revenir éventuellement sur mon look et revenir sur celui qui m'intéresse. Voilà, c'est celui-là qui était au départ. La roulette de la souris peut me permettre d'aller voir un petit peu ailleurs. Et puis ici, je vais avoir la possibilité de voir avant, et après. Donc, vous voyez, c'est intéressant, on voit sur le scope ce qu'on a fait. On a vraiment une amélioration sur la ligne-là, c'est-à-dire la différence en gros entre les couleurs chaudes et les couleurs froides. Je veux obtenir ce qui va me permettre d'avoir ce petit effet qui est un mélange de bleu et de chaud que je trouve très joli. Voilà, c'était donc le travail avec les looks, mais pour éventuellement faire simplement les réglages de couleur. Bien évidemment, si ce look me plaît bien, rien ne m'empêche de revenir cliquer droit ici et de faire un export du fichier .cube, pour le récupérer pour la suite, ou si simplement je ne veux pas l'utiliser plus tard, mais uniquement dans ce dossier, et dans autre chose, je pourrais enregistrer en préconfiguration simple.

Premiere Pro CC : La correction colorimétrique

Maîtrisez la correction colorimétrique avec Premiere Pro. Créez des looks avec le panneau Lumetri, travaillez avec les courbes, les roues chromatiques, et appliquez des effets.

1h39 (17 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :12 juil. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !