L'essentiel d'Excel 2016 pour Mac

Découvrir les différentes barres et l'onglet Fichier

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à utiliser les barres de commandes, d'état et d'accès rapide, et la plus value. Pour ce faire, vous allez vous aider des modèles, de l'onglet Fichier, et apprendre à accéder aux fichiers récents.
06:33

Transcription

Continuons ensemble notre visite, notre découverte, des différentes zones de l'écran de travail et passons cette fois-ci à la barre d'état. Cette fameuse barre d'état, puisque ici on voit que mon travail est prêt à démarrer, et qui me donne également d'autres informations intéressantes. À savoir, la possibilité d'avoir ce qui s'appelle un curseur de zoom, donc augmenter ou diminuer le zoom, avec également la possibilité de passer de différentes échelles en différentes échelles. Ici, ce qui m'intéresse surtout, un nouveau mode d'affichage. Qui n'a pas déjà connu par le passé des soucis d'impression de classeur Excel, parce que Excel n'a pas en mémoire une feuille A4 par défaut. Son élément principal, nous le reverrons un peu plus loin, c'est la cellule. Souvent quand on veut imprimer quelque chose dans un classeur Excel, il faut passer sur l'aperçu avant impression, revenir faire de petites modifications. Tout ceci est maintenant de l'histoire ancienne, parce que dorénavant, outre le mode standard que nous connaissons et qui est le mode normal, nous avons ici un accès direct, un mode d'affichage que bien évidemment nous pourrions retrouver dans l'onglet « Affichage ». Ce mode d'affichage s'appelle le mode d'affichage page. Et ce mode d'affichage est très pratique, pourquoi ? Parce que là, vous pouvez constater que je vois bien mon classeur Excel, mais tel qu'il va sortir à l'impression sur une page A4, si j'ai calibré une page A4. Et ce n'est pas un aperçu avant impression. Regardez que je peux réellement travailler dans mes différentes cellules : si je lui demande ici une somme automatique, voyez qu'il me la crée bien. J'ai également ici la possibilité de travailler directement sur les en-têtes ou sur les pieds de page de mon document. C'est un un mode de travail, à proprement parler, mais qui m'indique tout de suite ce qui va sortir à l'impression. C'est donc très utile, alors qu'avant on passait notre vie à faire les allers-retours entre l'apperçu avant impression et le mode de travail. Voilà ce qui est par défaut ici dans cette fameuse barre d'état mais ce n'est pas tout. Je vous conseille de faire des clics droit, partout, tout le temps, parce que si vous faites un clic droit sur les barres d'état des différents logiciels Office, voici tout ce qui est possible d'afficher, ou de ne pas afficher, de façon contextuelle. Je vous donne un exemple. Voyez qu'ici sont automatiquement cochés la moyenne, le compte et la somme. Ce qui fait que si je me contente ici de sélectionner une plage de cellules, je n'ai absolument fait aucun calcul. J'ai ici, en temps réel, la somme, le compte et la moyenne. Si j'avais voulu, en plus, avoir l'affichage par exemple de la valeur maximum, il suffit que je la rajoute en venant sélectionner un élément de plus sur ma barre d'état. Ce n'est pas fini parce que je vais vous montrer que cette barre d'état, au fur et à mesure qu'on va travailler, indique certaines choses que, souvent on n'a pas le temps de regarder. C'est pour cela que je fais un point dessus, même si ce n'est pas une nouveauté . Je vous prends comme exemple le fait que je voudrais déplacer cette sélection de cellules, que ce soit une ou plusieurs cellules. Regardez que, dès que je vais sélectionner et donc attraper ma plage de cellules, voyez ce qui est annoté en bas dans ma barre d'état ? Il me dit : faire glisser et déplacer le contenu, changer de feuille avec la touche Cmd. Donc ça va me permettre de déplacer du contenu, de feuille en feuille. Nous aurons l'occasion de le revoir plus tard. Ce qui m'intéressait, c'était de vous montrer, en fin de compte, les différentes options qui vont apparaître ici. Je vous en donne une autre. J'ai ici une poignée de recopie, je vais me contenter d'étirer. Regardez qu'au fur et à mesure de ma sélection, il me donne d'autres indications : faire glisser pour étendre une série ou remplir une plage de cellule. Voilà en ce qui concerne les petits trucs et astuces de cette fameuse barre d'état. Passons donc maintenant à la barre d'accès rapide, celle qui est ici, et voyons voir ensemble ce qui est à ma disposition là-dedans. Premièrement je vais avoir la possibilité d'enregistrer mes modifications, si je le souhaite. Cela ne va pas faire un enregistrer-sous, (si c'est un enregistrer-sous, on le fera toujours à partir de la barre de menu) mais enregistrer, au fur et à mesure, mes modifications. Et puis également ici la possibilité de revenir en arrière. Et, suivant ce que vous avez défini dans les options, voyez que je peux revenir vraiment en arrière de beaucoup d'opérations. Donc là j'étais à : insérer une image, c'était la toute première. Si je choisis celle-ci, voyez qu'il m'a reconstitué mon classeur tel que je vous l'ai montré au départ, c'est-à-dire avant même d'insérer quoi que ce soit à l'intérieur. Evidemment, je peux lui demander de rétablir. Attention ! Si je rétablis, je vais le faire opération par opération, c'est pas une quantité d'opérations comme je l'ai vu précédemment. Je peux également redemander à venir ici. Ça tombe bien car je ne voulais pas enregistrer les modifications mais vous montrer que vous avez toujours la possibilité de choisir à quel niveau vous voulez revenir et les restrictions rétablies à l'élément. Pour terminer, vous allez, ici, à avoir accès à autre chose, que Microsoft appelle le mode backstage ou coulisse, c'est-à-dire un autre affichage qui va me permettre d'accéder à l'onglet « Fichier ». Avec la possibilité de créer un nouveau classeur basé sur des modèles existants, des modèles prédéfinis. Avec également la possibilité d'aller chercher parmi les derniers classeurs ouverts et regardez que j'ai certaines choses qui apparaissent et puis voyez-vous cette petite épinglette là ? Elle va me permettre de toujours à avoir à ma disposition ce fichier, c'est-à-dire qu'on va garder ici 25 mais, même si j'ouvre 30 fichiers, ce fichier sera toujours à ma disposition étant donné que je l'ai épinglé. Donc cela va me permette d'aller plus rapidement vers certains fichiers qui sont importants pour moi, jusqu'au moment où je n'ai plus besoin de le garder toujours sous le coude et je n'ai plus qu'à le désépingler. De la même façon, à partir du moment où j'ai épinglé un ou plusieurs fichiers, j'ai la possibilité, quand je lui demande d'accéder aux fichiers récents, de voir tous les fichiers ou les fichiers épinglés. J'ai aussi la possibilité d'ouvrir un élément déjà existant par exemple sur mon Mac, sur lequel je vais aller chercher les fichiers que je vais ouvrir pour travailler avec vous.

L'essentiel d'Excel 2016 pour Mac

Maîtrisez Excel 2016 pour Mac ! Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur la manipulation des données, l’utilisation des fonctions, la création de tableaux et de graphiques, etc.

4h45 (61 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :22 oct. 2015
Mis à jour le:7 nov. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !