Office 365 : L'essentiel de Word pour Mac

Découvrir le ruban

Testez gratuitement nos 1270 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Passez en revue les points clés pour prendre en main ce nouveau ruban et son utilisation. Vous allez découvrir les onglets par défaut, leur fonctionnement et la méthodologie.
09:35

Transcription

Ouvrons ensemble ce nouveau ruban, et sa méthodologie d'utilisation. Lorsque vous allez ouvrir un document existant, ou créer un nouveau document, ce que je suis en train de faire, l'application va vous ouvrir automatiquement, sur le premier onglet, qui est l'onglet accueil et qui porte bien son nom. Cet onglet accueil son objectif, son thème en fin de compte, c'est tout ce qui est saisie et mise en forme de la saisie. Donc je vais retrouver ici, sur la toute première partie, la fonctionnalité qui a été plébiscitée lors d'un sondage par les utilisateurs, comme celle étant incontournable, c'est le copier coller. C'est la fonctionnalité la plus souvent utilisée. Donc, il était logique de le retrouver à gauche du premier onglet de gauche. Donc vous retrouverez ici tout ce qui est copier, couper, coller, collage spécial, mais reproduction de mise en forme également. Et puis bien évidemment, si je saisi du texte, je viens avoir ici également, tout ce qui est mise en forme du texte. Le choix de la taille de police de caractère, le choix de la police gras, italique, souligné, la police plus grande, le sur lignage, les effets que l'on peut mettre sur le texte, et également, la couleur de la police de caractère. Mais ce n'est pas tout. On peut également gérer tout ce qui est fonctionnalité dite de paragraphe. Avec tout ce qui est interligne, tout ce qui est puce, tout ce qui est numérisation, hiérarchisation, gérer si on le veut centré, aligné à gauche, aligné à droite. Tout ceci sont, en fait, des éléments que je vais mettre en place, moi, manuellement et de façon ponctuelle. Par contre, si je continu à aller un peu plus vers la droite, je vais retrouver déjà des choses qui vont me permettre, par l'intermédiaire de modèles prédéfinis mais personnalisables, bien entendu, de mettre en place cette mise en page un peu plus automatisée. par l'intermédiaire de ce qu'on appelle les styles. Et des styles j'en ai déjà une certaine quantité, je viens simplement ici me baser là dessus, ou celui là, et j'ai également la possibilité de venir me déplacer, dans ce qui concerne, en fin de compte, ce qui s'appelle la galerie de styles. Donc tout ceci, ce sont en fin de compte, des styles prédéfinis. Mais qui dit prédéfinis, dit personnalisables. Donc je retrouverai également, ici, la gestion de mes styles, telle qu'on l'a toujours connue, en fin de compte, dans notre traitement de texte. Voilà l'objectif de l'onglet accueil, c'est-à-dire de faciliter, en fin de compte, la saisie de texte. Mais que je sache, dans nos documents aujourd'hui, on ne s'arrête pas uniquement à la saisie de texte. L'âge de la machine à écrire est révolu. Donc très souvent, on a besoin de venir rajouter des objets. Tous les objets, dorénavant, que l'on peut rajouter dans nos documents, sont tous rassemblés dans l'onglet qui est le second, et qui s'appelle insertion. Et dans l'onglet insertion, je vais retrouver des insertions, standards, des tableaux, des images, des fomes. Un nouvel outil qu'on abordera ensemble, qui s'appelle les Smart Art. Un peu comme dans Excel, j'aurais la possibilité d'insérer un graphique. J'ai bien dit faire un graphique, et non pas faire un copier coller d'Excel. Tout ce qui est multimédia, si je devais produire, effectivement, un document, à usage web. Après je vais avoir tout ce qui est lien hypertexte, signet, renvoi, commentaire, en-tête, pied de page, numéro de page, zone de texte, WordArt, tout ce qui est insertion de champs, de date et heure, tout ce qui est caractères spéciaux également, qui se trouvent ici, puis, pour ceux qui sont amateurs de dérivés et d'intervalles, et même un générateur d'équations. Donc ça, se sont des insertions standards, que vous retrouverez, de toute façon, à l'identique, dans la quasi totalité des applications Office 2016 pour Mac. Par contre, sur la partie qui est le plus à droite de la partie insertion, ce que vous allez retrouver, ce sont les insertions spécifiques à Word. Avec la possibilité d'insérer une page de garde, si je dois faire un compte rendu de projet qui comporte plusieurs pages, peut-être que la présentation d'une page de garde sera la bienvenue. Comme le fait de pouvoir insérer une page vierge. Et des sauts de page. Donc, sur l'onglet accueil, je me suis occupée du texte, sur l'onglet insertion, je m'occupe de tout le reste en terme de contenu. Ça veut dire que mon document, finalement, en terme de contenu, il est finalisé à la fin de ce deuxième onglet. Alors le troisième, ça va servir à quoi ? Le troisième va servir, en fin de compte, à mettre en place, on va lâcher le mot, quasiment, une chartre graphique. Ce que l'on appelle des thèmes. Avec, bien évidemment, la possibilité d'utiliser des thèmes, qui sont des thèmes prédéfinis, mais on peut également les personnaliser. Et d'avoir donc quelque chose qui sera homogène, dans la totalité de mes productions documentaires. Et même les thèmes que je vais pouvoir choisir ici, seront automatiquement, également, personnalisables, par l'intermédiaire de sous présentation de thème. C'est là dessus que je vais trouver aussi ce qu'on appelle les jeux de couleurs. On pourra savoir quelles sont les couleurs qui me seront proposées, chaque fois que je ferais appel à la palette de couleurs de Word. Également les jeux de polices. Et tout ce qui concerne mon document, c'est-à-dire, les filagrammes, vous savez les confidentiels ou les brouillons, les couleurs de pages, ou les bordures de pages. Donc ici, le texte, ici tout le reste en terme d'insertions. Ici, ce qui concerne la chartre graphique, donc l'homogénéité de mon document. Je continue ma visite, toujours là, à droite, je vais passer à la partie qui est plus destinée à la mise en page quand je dis mise en page, c'est ce qu'on appelle la disposition, bref. Une fois que mon document est terminé, il faudrait que je vois comment il va sortir, en fin de compte, et notamment l'impression. C'est là que je vais pouvoir définir les marges, l'orientation du papier, la taille. Définir aussi comment je veux gérer mes différents sauts dans mon document. Et on part du principe qu'avec ces quatre onglets principaux, 90% de la production de documents bureautiques, sont résolus avec ces quatre onglets. Vous allez me dire, mais les autres, à quoi ils servent ? Les autres sont des onglets avec des fonctionnalités, bien particulières, bien précises, et pas obligatoirement des choses dont on se sert régulièrement. Si je continu à nouveau ma navigation vers la droite, le suivant s'appelle référence. Les références, ça portait déjà le même nom, sur ce qu'on avait au niveau des barres de menu, mais c'est tout ce qui est table des matières, table des illustrations index, bref, c'est vraiment l'utilisation que j'ai lorsque j'ai des longs documents avec des bas de page, les notes de fin de document. Mais honnêtement, si je suis en train de rédiger un courrier d'une page, ou un compte rendu de réunion d'une page, je n'aurais pas besoin d'aller jusqu'à l'onglet de référence. L'onglet suivant je pense qu'il est encore plus fragrant en terme d'utilisation, particulière. Vraiment d'orientation métier. C'est l'onglet publipostage. Le publipostage, c'est le fait de faire du meaning. Nous aurons l'occasion de le voir d'ailleurs, dans une vidéo dédiée à cette utilisation. Donc vous voyez que ces quatre premiers onglets, c'est vraiment les onglets dont je vais me servir régulièrement. Et après, je vais avoir deux onglets plus spécifiques, avec des fonctionnalités dont on se sert un peu moins souvent. Là ça veut dire par contre, que mon document est totalement terminé. Si j'en suis arrivée là. Donc l'onglet suivant va me permettre de faire quoi ? Si mon document est quasiment finalisé, avant de le diffuser, avant de l'envoyer par mail, avant de le publier, il faudrait peut-être que je le vérifie. Et c'est l'objectif de l'onglet révisions, avec quoi ? La révision de la grammaire et de l'orthographe, mais également un dictionnaire de synonymes. La possibilité d'ajouter des commentaires. De mettre en place, si on travaille à titre collaboratif, ce qu'on appelle le suivi des modifications. Et peut-être de comparer plusieurs documents après. Voir de le protéger, mais ça, nous aurons l'occasion de le voir après. Et voilà, notre document est terminé. Il est vérifié, on peut l'enregistrer et le positionner sur un espace partagé sur le réseau. Vous allez me dire, il reste un dernier onglet. Ce dernier onglet, qui est commun à toutes les applications Office 2016 Mac, c'est l'onglet affichage. Il ne me permet pas du tout de travailler nous sommes bien d'accord, dans mon document. Je vais pas créer du contenu, mais par contre, ça va me permettre de régler l'affichage, de manière à ce que ça corresponde à ma méthode de travail. Par exemple là, en l'occurrence, vous voyez que je ne vois pas où j'en suis des marges, je n'ai pas l'affichage des règles. Si je voulais les afficher, c'est bien évidemment dans l'onglet affichage, que je vais pouvoir décider d'afficher mes fameuses règles. Même si, effectivement, je vous ai expliqué précédemment, que dans la barre d'état, j'ai accès ici au curseur et donc au zoom, je retrouve aussi ici tout ce qui correspond à l'affichage de zoom. Et c'est là que je vais pouvoir également changer les modes d'affichage, passer de mode page en mode web, plan et brouillon. Donc voilà, en fin de compte, notre sens logique, et chronologique de travail, avec notre nouveau ruban de Word version 2016.

Office 365 : L'essentiel de Word pour Mac

Concevez des documents avec Word pour Mac dans sa version Office 365. Créez-les à partir de modèles, formatez du texte, appliquez des styles, ajoutez des éléments multimédias, etc.

3h43 (48 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :30 nov. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !