Découvrir API Platform

Découvrir le rendu d'une relation

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Définissez une relation comme faisant partie d'API Platform et créez un utilisateur. Puis, voyez comment afficher les entités avec API Platform.
04:45

Transcription

Alors, maintenant que notre entité est reliée, il va falloir quand même, cette entité, la définir comme étant une entité faisant partie d’API Platform. Toujours la même chose, on va venir rajouter ici notre annotation « ApiResource » qui nous permet du coup de relier l’entité à API Platform et de la rendre disponible. Alors, ce qu’on pourrait faire aussi, ce serait de créer un utilisateur. Alors là, de la même manière, pour créer un utilisateur, on va faire quoi ? On va utiliser « user », on va utiliser POST. Attention : « users ». Et on va pousser un utilisateur. On sait qu’un utilisateur, ça a un « firstname » et ici, un « lastname ». Donc vous allez simplement venir coder ça comme ça. Puis vous allez remplacer ici, donc par exemple « Julien Moulin » et on va soumettre. En soumettant cet utilisateur, on va voir que là il va vous dire : « ah bah il y a un problème », il n’arrive pas à le trouver. N’hésitez pas à aller regarder si la documentation s’est bien mise à jour, vous allez supprimer tout ce qu’il y a là et vous allez regarder si sur les « users », c’est bon. Donc là on voit qu’on a bien le « /users ». Donc logiquement, sur le « /users » on devrait pouvoir pousser un utilisateur. Quel est le problème ? Il faut aller regarder un petit peu. Ce qui peut être intéressant bien sûr, c’est de regarder si, on a un « header ». Donc là, effectivement comme on a un « header », il faut bien le conserver. On a du POST sur « users », on a envoyé « firstname » et « lastname » qui normalement ne devraient pas poser de problème. On va vérifier et là on va vous dire qu’il n’y a pas de route « POST /user ». Alors allez regarder sur la route, le POST qu’on a ici. On voit qu’ici on a bien « firstname » et « lastname » à envoyer. Et on voit qu’effectivement on peut normalement soumettre sans aucun problème. Vous pouvez essayer sans aucun souci de soumettre un utilisateur ici, depuis cet endroit-là parce que vous avez possibilité de le faire. On peut essayer en faisant « Try it out! » et on voit que là c’est pareil, on va avoir ici un petit problème. Si on regarde dans les exceptions, on vous dit qu’il ne trouve pas le « POST /users ». Alors s’il ne trouve pas le « POST /users », c’est tout simplement parce qu’on n’a pas vraiment rafraichi les entités et ça il va falloir le faire, il faut obligatoirement qu’on vienne rafraichir les entités sinon ça ne marchera pas. Pour rafraichir les entités, ce qu’on vous conseillera toujours, c’est bien évidemment ici de venir vider le dossier ici, ce que je vous ai dit tout à l’heure, de cache. Donc ce dossier de cache ici, on va le supprimer et on va venir régénérer le cache simplement en faisant un « refresh ». Et en faisant « refresh », en faisant POST sur le « users », on va le re-tester ici, on va le démarrer et on voit qu’ici, on a bien toutes les informations qui reviennent et qu’il n’y a pas de problème. Là, ça c’est bon. On voit qu’on a simplement maintenant une « Syntax error ». On vous dit qu’il y a un petit problème sur la syntaxe. Ce n’est pas vraiment une erreur comme celle qu’on avait juste avant. Donc on devrait pouvoir retourner ici sur notre « POST /users » à l’intérieur et créer l’utilisateur. Pensez bien à chaque fois à vider le cache parce que ça peut être une vraie problématique. La première chose qu’on fera si on a un problème, c’est vider le cache. Si le problème persiste, il y a peut-être une erreur dans le code. Mais en tout cas, pensez bien à vider le cache parce que c’est souvent le souci primordial quand on a un problème sur une application en Symfony ou en API Platform. Maintenant on va vérifier effectivement que dans les utilisateurs, voilà, on a bien l’utilisateur qui est créé. Et puis on va le relier. Ici, on va simplement le faire à la main, donc on va mettre 1 dans « user_id » ici. Puis on va sauvegarder tout simplement, voilà. Et puis à ce moment-là ici, on va maintenant voir quel est le rendu d’une relation. Pour voir le rendu d’une relation, vous allez vous mettre en GET, vous allez utiliser ce qu’on a utilisé avant, « tasks » et vous allez faire un « /1 » pour voir effectivement une seule entité, l’entité 1 qui a un utilisateur. Et vous remarquerez quelque chose, c’est que le rendu d’une relation, ça va être un lien et ce lien on l’a ici en fait parce qu’on va utiliser un format particulier qui fait des liens vers les différentes entités. Ce qui va nous permettre de cliquer sur ce lien pour aller récupérer l’utilisateur. Ça veut dire qu’on peut se balader en fait entre les différentes entités directement par le lien qui relie les différentes informations. On n’aura pas ici toute la structure de l’utilisateur qui sera injecté dans « web service » mais on aura pour l’utilisateur le lien vers son entité permettant de récupérer ces informations. C’est beaucoup plus propre comme ça et beaucoup plus simple pour vos développements parce que vous savez que si vous devez récupérer l’utilisateur, il faudra faire du coup une sous-requête pour récupérer cet utilisateur. Pensez bien à travailler comme ça, c’est important parce qu’on va avoir ici possibilité de récupérer les infos et ce sont les infos qui nous intéressent et c’est donc API Platform qui va convertir tout ça et nous faire une URL propre pour aller récupérer les infos. Voilà comment sera rendue une relation avec le « web service ».

Découvrir API Platform

Prenez en main le framework API Platform. Voyez comment effectuer sa configuration, créer des services web de données, et réalisez ainsi efficacement une application complète.

3h24 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !