Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Visio 2016 : La modélisation de processus

Découvrir le processus EPC

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez un processus EPC introduit au milieu des années 1990. Ce processus est souvent délaissé en faveur de la BPMN.
06:58

Transcription

Nous poursuivons toujours dans notre démarche, les processus les moins ou plus utilisés, et qui restent toutefois simples, pour passer maintenant au diagramme de flux de type EPC qui signifie « Event driven Process Chain » et ce sont des types de processus principalement utilisés par les gens qui travaillent avec des ERP, ou qui en développent. et également, des multinationales principalement, qui travaillent avec SAP et qui ont des exigences de mises à jour de l'ERP. Donc, produit de gestion d'entreprise, ou du logiciel. Et à ce niveau-là, il est bien de représenter la logique avec un diagramme EPC. Cependant, il faut savoir que ceux qui l'utilisent, c'est souvent, et c'est pas négatif ce que je dis, des séniors qui ont appris ça à l'université. D'ailleurs, c'est encore enseigné à l'université et dans les écoles d'ingénieurs, mais c'est aussi en train d'être remplacé depuis une petite dizaine d'années par le standard BPMN donc le « Business Process Management Notation ». sur lequel on reviendra plus tard. Donc pour voir un petit aperçu de l'OPC, c'est très simple, on va aussi dupliquer ici notre page qui s'appelle « Processus Audit », et on va renommer ça « Processus EPC ». Ensuite, on va supprimer tout ce qu'il y a dans cette géométrie, et l'avantage de l'EPC, c'est qu'il n'y a pas de bande fonctionnelle et puis, c'est juste les géométries qui sont prédéfinies, ainsi que les opérateurs booléens mais qui eux viennent de toute façon de la logique booléenne du premier ordre. Ce n'est pas quelque chose de problématique. Évidemment, on devine que Microsoft a mis ces géométries dans « Professionnel » « Processus de gestion », parce que comme ça fait appel à de la logique, ben la logique, il n'y a pas tout le monde qui l'a, donc c'est quand même quelque chose qui s'apprend assez souvent. Donc là, on va dans « Forme de diagramme » « EPC », et on remarque déjà une chose, qui saute aux yeux, c'est que Microsoft respecte les standards de couleur qu'il y a dans ce domaine d'activité. Ensuite, là il suffit d'y aller. Donc de commencer, c'est-à-dire que typiquement, un diagramme EPC commence par un événement. Donc je vais mettre par exemple un événement ici. Ensuite, on peut faire quelque chose qui est typique à notre époque, donc il faut savoir qu'un ERP, ou de toute façon, un système de gestion d'événements n'est pas forcément avec des ERP, mais peut être avec tout ce qu'il y a dans la vie de tous les jours et là, on va le faire avec un site web, donc par exemple, « visiteur entre dans le site web ». Une fois qu'on a écrit ça, on va zoomer un petit peu, et là on continue. Donc il y a ici une question, qui est un composant dans notre cas. C'est un composant qui va tester si l'utilisateur est déjà loggé, donc « Utilisateur déjà loggé ». Donc il y a plusieurs manières d'écrire « loggé », évidemment c'est un sujet à débat. Mais je crois que c'est dans le dictionnaire depuis quelques années, avec cette version francisée. Et puis, une fois qu'on a ça, là il commence à y avoir la logique, ce qui est intéressant, c'est que évidemment, l'utilisateur ne peut pas être à la fois loggé et pas loggé. Il est soit l'un, soit l'autre. Mais pas les deux en même temps, ni les deux séparément. Donc il est vraiment soit l'un, soit l'autre. Donc c'est un XOR, donc ce qu'on appelle bizarrement chez Visio en France, c'est un OUX. Une fois que l'on a ça, on a ici deux événements. Donc là, je vais « dézoomer ». Donc, il y a deux événements possible, et qui sont donc conditionnels. C'est pour ça qu'on va typiquement mettre ici, une première flèche, mais qui sera en traitillée, et qui est que, potentiellement le visiteur du site web, et bien, il est déjà loggé. Évidemment, autre possiblité donc autre événement à considérer, donc qui est aussi, entre guillemets facultatif, puisqu'on ne sait pas lequel des états ça peut être, c'est qu'il est pas loggé. Ensuite, s'il n'est pas loggé, évidemment via une suite logique qui va être obligatoire, donc ça va être ici, un composant, comme ceci, avec un connecteur, et puis, ça va être « Est-ce que c'est un utilisateur ? » Utilisateur déjà inscrit. Et là, à nouveau, il n'y a pas 25 000 possibilités, c'est soit il l'est, soit il ne l'est pas. Donc on a encore une fois un XOR. Et rebelote, on fait une connexion. Ceci dit le principe, il est toujours le même. Je pourrais vous enseigner toutes les différentes géométries qu'il y a là-dedans, mais comme vous pouvez le voir, il y en a peu. Il y a « Événement », une fonction qui est souvent une fonction du logiciel, c'est renvoyer une valeur, par exemple. Ensuite, on a ici une unité d'organisation. Alors ça, c'est quoi ? C'est au niveau de l'organisation d'un département, dans le sens où ça part dans une « business unit ». Le chemin du processus, c'est juste pour indiquer où est-ce que le processus continue, on a là, le XOR, le OR, le AND on a là ici, une boîte d'informations, dans l'idée qu'une information va venir de quelque part. Ensuite, ici un questionnement, ou un contrôle. Ce qu'on appelle un processus principal. Un composant, c'est-à-dire un élément qui va aussi faire un test. Ensuite, là on a carrément un domaine d'entreprise. Un groupe de processus dans lequel on va souvent ranger plusieurs éléments. Mais très rarement utilisé. Et puis là, ce qui est dommage, c'est qu'il manque une géométrie, qui est la géométrie des bases de données. Parce que normalement, on fait du stockage quand même. Donc il est censé y avoir la géométrie des bases de données. Après, je ne sais pas où Microsoft est allé chercher leur norme, on n'a peut-être pas les mêmes sources, mais bon, peu importe. Donc voilà pour ce diagramme, du moins visuellement. Maintenant, on va faire comme d'habitude, c'est-à-dire que si on sélectionne une forme, on voit qu'en haut du menu contextuel, en faisant un clic droit, il n'y a aucune option particulière. On va aller dans « Données » « Données de forme », et on voit que ça n'a aucune méta-données non plus. Donc là, le fait que ça n'ait pas de méta-données pour un diagramme de type EPC, c'est assez logique. Il n'y a pas la notion de propriétaire, de coût ou autres dans le cadre d'un système synoptique qui est censé représenter le fonctionnement d'un système électronique ou informatisé ou même d'une machine. Donc voilà pour une petite introduction concernant les diagrammes EPC.

Visio 2016 : La modélisation de processus

Acquérez les outils et les méthodes pour dessiner des processus rapidement et efficacement avec Visio. Optimisez ensuite leur communication au format électronique.

2h58 (26 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Visio Visio 2016
Spécial abonnés
Date de parution :14 nov. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !