Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Les fondements des réseaux : Le contrôle d’accès dynamique

Découvrir le FSRM et la classification

Testez gratuitement nos 1338 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voyez la définition du gestionnaire de ressources du serveur de fichiers de Windows (FSRM). Découvrez la gestion de la classification avec les propriétés, les règles et les tâches de gestion de fichiers.
07:13

Transcription

Rappel sur FSRM, le gestionnaire de ressources du serveur de fichiers, qui est une suite d'outils de Windows Server qui permet aux administrateurs d'appréhender, de contrôler et de gérer, par exemple, la quantité et le type de données stockées sur leur serveur. Ces outils leur permettent d'imposer des quotas sur les dossiers et les volumes existants, de filtrer activement les fichiers et de créer des rapports de stockage détaillés. Cet ensemble de mécanismes perfectionné ne les aide pas seulement à surveiller efficacement les ressouces de stockage, mais il leur permet également de mieux planifier et mettre en œuvre les futurs changements de stratégie en termes de stockage. Donc, FSRM apporte certaines fonctionnalités comme la gestion du quota de stockage, qui va permettre de mettre en place des informations sur la création de quotas qui définissent une limite d'espace conditionnel ou inconditionnel sur un volume ou une arborescence de dossiers. La gestion du filtrage de fichier à proprement parler qui va permettre de mettre en place des informations sur la création de règles de filtrage de fichiers qui bloquent des fichiers d'un volume ou d'une arborescence de dossiers. La gestion des rapports de stockage, donc mettre en place de la génération automatisée de rapports de stockage qui peuvent être utilisés pour détecter des schémas d'utilisation des disques, identifier des fichiers en double, comme ça arrive très souvent dans les entreprises, les fichiers dormants, ce qui ne sont plus ouverts depuis des années, suivre l'utilisation des quotas également, et puis vérifier le filtrage des fichiers. Ensuite, on a la gestion des classifications et c'est ça qui va nous intéresser aujourd'hui dans le contrôle d'accès dynamique, c'est cette partie-là. Mettre en place des règles de création et l'application de propriétés de classifications de fichiers lesquelles sont utilisées ensuite pour catégoriser en fait les fichiers créés par les utilisateurs. Enfin, les tâches de gestion de fichiers qui va me permettre de mettre en place des règles pour la réalisation de tâches de gestion de fichiers, pour automatiser, par exemple, le processus de recherche de sous-ensemble de fichiers sur un serveur et d'application de commandes assez simples. Donc, voilà pour, rapidement, FSRM. Donc, FSRM, ce qui nous intéresse le plus aujourd'hui avec la partie de contrôle d'accès dynamique, c'est la gestion de la classification. Donc, qu'est-ce que la gestion de la classification ? Donc, la gestion de la classification, la fonctionnalité de gestion de la classification des fichiers de Windows Server fournit l'ensemble des composants nécessaires au fonctionnement de la classification. Les propriétés de classification permettent de catégoriser les fichiers et peuvent être utiliser pour sélectionner des fichiers pour les tâches de gestion de fichiers planifiées. Donc, il existe de nombreuses façons de classifier un fichier. L'une d'entre elles, par exemple, consiste à créer une propriété de classification qui affecte une valeur à tous les fichiers d'un répertoire spécifique. Ça c'est vraiment la plus simple. Une autre, par exemple, serait de créer des règles qui décident quelle valeur on va donner à une propriété donc à une classification particulière en fonction de quoi, eh bien pourquoi pas en fonction du contenu du fichier lui-même. Là ça devient un petit peu plus compliqué. Enfin, les propriétés de classification sont utilisées pour attribuer bien sûr des valeurs aux fichiers. Une règle associée à ces propriétés doit être mise en place, donc une règle de classification qui va attribuer la valeur à cette propriété de classification à un objet du système de fichiers, comme un fichier ou un dossier et tout son contenu. Et les tâches de gestion de fichiers qui permettent d'automatiser justement le processus de recherche de l'ensemble des fichiers existants dans un dossier, par exemple, et d'affecter de manière automatisée des valeurs à ces propriétés. Donc, les fichiers sont identifiés par les propriétés de classification qui ont été attribuées aux fichiers par une règle de classification. Exemple... Imaginez donc qu'un fichier entreprise qui se trouve dans un dossier d'un de vos serveurs. Vous créez une propriété de classification que vous appelez, par exemple, confidentielle. Cette propriété de classification confidentielle peut avoir la valeur Oui ou Non, c'est-à-dire est-ce que le document est confidentiel ou considéré comme confidentiel ou pas ? Vous créez ensuite une règle de classification qui va venir attribuer la propriété à la propriété confidentielle, donc, au fichier en question, la valeur Oui, si le fichier par exemple contient un texte spécifique, comme un numéro de compte. Effectivement, si le système trouve à l'intérieur du fichier ce texte, eh bien, il lui attribuera de manière automatisée, par la propriété confidentielle, la valeur Oui. Et vous créez ensuite une tâche de gestion de fichiers qui va, par exemple, déplacer ce fichier vers un emplacement plus sécurisé, si la propriété de classification confidentielle a la valeur Oui. Et l'intérêt de la classification, on a des propriétés de classification, nos fichiers d'entreprise, et à côté de ça, on a nos tâches de gestion de fichiers. Et en fonction des règles que je vais avoir mises en place dans mes règles de classification, eh bien, on va déplacer ou pas l'objet, on va lui affecter une valeur directement. La gestion de la classification va vous permettre de créer et d'attribuer des propriétés de classification aux fichiers à l'aide d'un mécanisme automatisé. Ça c'est la gestion de la classification que l'on va retrouver dans FSRM. Maintenant, que ce sont les règles et les propriétés de classification à proprement parler ? Eh bien, ces règles et ces propriétés, on va pouvoir utiliser des propriétés de classification pour attribuer des valeurs de métadonnées aux fichiers, en fait, puisque ces propriétés sont des métadonnées. Ces valeurs sont ensuite attribuées et explicitement par un règle de classification, et les types de propriétés de classification, eh bien, sont listés ici dans la diapositive. Donc, je peux créer des types classifications et des propriétés de classification qui peuvent être du Oui/Non, et pourquoi pas de la date et de l'heure, des nombres. Je peux créer des propriétés qui sont carrément des listes de choix possibles, des listes de mise en ordre, des chaînes de texte, et pourquoi pas des chaînes multiples. Donc, le propriétés de classification ont la même fonction qu'une balise, quelque part, dans un fichier. En fait, les propriétés de classification sont bien des métadonnées que l'on va associer à l'objet, donc l'objet fiché, à proprement parler. Donc, on va retrouver cette partie-là. Donc, les règles de classification ensuite qu'on va appliquer à l'ensemble de ces propriétés ici que vous aurez définies avec le type. Donc, si c'est un type date et heure, un type nombre, la règle que vous avez créée va appliquer les propriétés de classification au fichier en fonction des informations relatives justement au fichier, c'est-à-dire identifier les éléments, les propriétés de ce fichier, qui peuvent ne pas être facilement reconnaissables. Donc, une règle de classification contient par exemple les informations suivantes : 1) est-ce que la règle est activée ou désactivée ? 2) la portée ? c'est-à-dire à quel dossier et à quel contenu elle s'applique ? le mécanisme de classification que j'ai choisi ? quelle est la propriété à attribuer, la métadonnées ? et enfin, quel est le paramètre de classification supplémentaire que je vais pouvoir mettre en place ?

Les fondements des réseaux : Le contrôle d’accès dynamique

Apprenez à mettre en place le contrôle d’accès dynamique dans vos infrastructures Windows. Sécurisez ainsi l’accès à vos données avec le DAC (Dynamic Access Control).

1h39 (18 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :22 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !