Découvrir Capture One Pro 9

Découvrir le catalogue et la session

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le choix d'utiliser les sessions correspond souvent à un travail de commande en studio. On y retrouve les images correspondant à une commande et on passe de l'une à l'autre par session. Le catalogue regroupe l'ensemble de vos images dans la durée.
06:05

Transcription

Capture one permet de travailler de deux façons. Soit sous la forme d'un explorateur, permettant d'explorer, et donc de retravailler des images existantes dans un dossier, ce que l'on fera à travers le menu création d'une nouvelle session. Une session va permettre donc de visualiser les images positionnées dans un dossier, et de pouvoir travailler avec elle directement. On peut également faire le choix de travailler sur un catalogue. Dans ce cas, on va générer l'embarquement de vignettes, à travers un fichier permettant de regrouper des quantités importantes d'images. Ces images pourront être travaillées bien entendus dès lors qu'on aura accès aux originaux, mais l'on pourra toujours si besoin, retirer cet accès pour tout simplement pouvoir gagner de la place sur un disque dur. Bien sûr si l'on veut exploiter les images il faudrait être connectés avec elles mais dans tous les cas de figure, on pourra feuilleter le catalogue, tel un catalogue papier représentant énormément d'éléments, et bien on pourra le feuilleter pour choisir une image très facilement Si l'on regarde ici la notion de session. On accède en fait à des images qui sont positionnées à travers un disque. Dans le disque sur lequel je suis, si je demande de regarder où se trouve le dossier dans la bibliothèque, je retrouve bien mon dossier de session dans lequel sont bien positionnées mes images. Si en effet je lui demande ici de me les montrer précisément, dans le "finder" par exemple sur MAC_OS, je retrouve bien mes images accompagnées d'un certain nombre de dossiers, correspondant au travail sous la forme de session dans capture one. On y retrouve ici DB pour la session qui va être en quelque sorte la base de donnée des images contenues dans ce dossier et des dossiers qui vont nous permettre de stoker les XMP, c’est-à-dire le traitement positionné sur les images mais qui n'altèrent jamais l'original. Ainsi je conserve les originaux ici, et dans ce dossier capture one je retrouverais l'ensemble des XMP correspondant à ces images pour leurs différents traitements. On retrouvera également des dossiers physiques pour pouvoir déplacer des images dans une corbeille par exemple, temporaire ou pour positionner les images que l'on a choisis de sélectionner ou encore les images de capture qui apparaîtraient directement en provenance de l'appareil photo numérique par exemple. On va donc pouvoir choisir ici une arborescence particulière de fichiers dans un même dossier de déplacement de fichier qui nous permette de nous y retrouver facilement et ce bien entendu, à travers capture one. On retrouvera donc l'accès aux différents dossiers comme on peut les visualiser ici dans la session. Si en revanche on choisi de travailler avec un catalogue, à ce moment-là on accède à toutes les images du catalogue, elles sont bien visibles ici et exploitables sans aucun problème. Par contre certaines d'entre elles peuvent êtres manquantes. C'est le cas de celle-ci qui est marquée hors ligne. Même si elle n'est pas présente sur le disque dur comme vous le constatez je peux la visualiser. Il est donc intéressant pour moi de pouvoir visualiser les images nombreuses, et choisir éventuellement les images que je retrouverais lorsque je raccorderais mon disque dur. On voit que ces images sont bien sur le disque dur externe, et ne sont donc pas présentes actuellement. Dès lors que je rebranche le disque dur, le symbole hors ligne disparaît, pour bien montrer que j'ai maintenant accès à l'original, et que le travail effectué va pouvoir être donc appliqué systématiquement à partir du fichier RAW par exemple si c'est de l'original. Alors quel va être le bon choix ? Tout dépend du type de travail que vous réalisez. En règle générale, le photographe de studio qui va travailler sur un dossier client et qui va réaliser des images pour ce client probablement d’ailleurs avec un DO face One ou un appareil photo numérique haut de gamme, et faire en sorte de piloter son appareil photo à partir de capture one, va travailler avec les sessions. Une session correspondant à une séquence de prise de vue, pour un client donnée et lorsqu'on a terminé ce travail, on peut basculer sur une autre session et on a plus aucun besoin de visualiser les images correspondantes. On va donc en quelque sorte mettre les yeux dans un dossier, ou dans un autre correspondant à une session de travail Si en revanche vous êtes fabricants de nombreuses images par exemple d'illustrations, et que vous souhaitez visualiser rapidement d'un coup d’œil l'ensemble des images correspondantes à tel document, tel monument, tel type plan de fleurs ou autre, vous allez préférer travailler avec un catalogue. Le catalogue va nous permettre de stocker les images soit dans différents dossiers, mais également chose très intéressante, surtout pour des gens qui débutent et qui permettre d'éviter de nombreuses erreurs, le catalogue permet de stocker les images dans une boite spécifique qui correspond à toutes les images contenues dans le catalogue. Ça va donc être donc pour nous l'assurance de travailler de façon continue dans le catalogue sans jamais avoir d'erreurs sous forme d'images hors ligne, qui seraient en ligne non pas parce que le disque dur a été débranché, mais hors ligne tout simplement parce que par erreur ou croyant bien faire, hors de capture one on aurait renommé ou redéplacer les fichiers. C’est la pire des choses à faire, c'est l'erreur absolue, qu'il faut absolument éviter de faire. Si vous débutez donc dans capture one, je ne peux que vous suggérez de travailler sous la forme d'un catalogue et d'y stoker vos images pour éviter tout risque d'erreur de ce type. Ensuite, quand vous allez maîtriser de plus en plus l'outil, vous allez pouvoir sans aucun problème déplacer les fichiers après coup pour les positionner sur un disque dur distant par exemple, et pouvoir donc demander à ce que les images soient en ligne mais conserver un catalogue complet de vos images. En gros mais chacun l'adaptera à ses besoins bien entendu, le travail de session correspond à un travail professionnel sur une commande spécifique dans une durée limitée, et par contre le catalogue permet de conserver toutes ces images à la vue, et pouvoir travailler sur des images à tout moment quel que soit le modèle qui est demandé, on va donc travailler au choix dans l'une ou dans l'autre, et je vais vous montrer les deux méthodes bien entendu, pour la création d'une session ou d'un catalogue.

Découvrir Capture One Pro 9

Prenez en main Capture One Pro et effectuez un traitement haut de gamme de vos images numériques. Explorez l’interface, importez vos images, utilisez le catalogue, etc.

4h10 (52 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !