Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Linux : Les services système

Découvrir l'arborescence des processus

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez systemd, le système d'initialisation pour les distributions GNU/Linux modernes. Dans cette vidéo, vous aborderez son principe de fonctionnement au sein des services système.
03:49

Transcription

Alors on va entrer directement dans le vif du sujet en parlant de systemd. Systemd, qu’est-ce que c’est ? Systemd, c'est une implémentation du rôle de init dans le système Linux, le rôle de init, c’est le rôle d’être le tout premier processus de l’arborescence des processus. Pour voir ça, je peux faire la commande « pstree ». Alors la commande « pstree » elle va m’afficher, vous voyez que si je remonte un petit peu, elle va m’afficher une arborescence de processus en réalité, tout ça, ce sont tous des processus qui sont en train de tourner sur ma machine. Et sur ces processus-là, je vais voir que le tout premier, c’est systemd. Systemd qui a lancé « ModemManager », systemd qui a lancé « NetworkManager », systemd qui a lancé « VboxClient », c'est parce que je suis sur une machine qui est sous « VirtualBox », qui a lancé « abrt », « alsactl », « auditd », « avahi-daemon ». Bref, tous ceux-là ont été lancés à partir de systemd. Alors si jamais au lieu de faire « pstree », là il me montre bien que j’ai une arborescence de processus. Je fais la commande « ps –ef », alors je vais juste rajouter un « pipe », « less » derrière pour qu’il m’affiche ça page par page. Je vais voir tous les processus. Et donc mon systemd ici, c’est le premier de la liste. C'est le premier de la liste, son numéro de processus a le numéro 1 et il a été lancé par le processus qui a le numéro 0. Alors le processus qui a le numéro 0 n’existe pas, c’est le noyau, c'est-à-dire que la machine, quand elle a booté, le noyau a été chargé en mémoire et une fois que le noyau a été chargé en mémoire il a lancé le premier processus, en l’occurrence systemd. En parallèle, on voit que le noyau, il a lancé aussi un autre processus qui a le numéro 2. Alors là, c’est un petit peu trompeur parce qu’il ne s'agit pas d’un processus. Il s'agit d’un « thread » du noyau et qui s’appelle d’ailleurs « kthreadd ». Quant le noyau a besoin d’exécuter plusieurs fils d’exécution parallèle dans son propre espace de noyau, c'est-à-dire là où il y a les drivers, où il y a toutes ces choses-là, ce noyau va demander à « kthreadd » de créer le deuxième fil d’exécution, puis un troisième, puis un quatrième etc. Donc c’est une sorte de deuxième arborescence qui ne sont pas les processus qui sont extraits du noyau. Et on peut les identifier quand on regarde les processus parce que leur nom est encadré par des crochets, ici, on le voit bien, ce sont des crochets. Donc ils ne vont pas trop nous concerner. Par contre, si je regarde pour les processus, donc ici cette la colonne-là, c’est le numéro de processus, là c’est le numéro du processus qui l’a lancé. Donc ici, 2, 2, 2, 2, 2, ça ne nous intéresse pas, je fais barre d’espace, je descends, je vais aller plus bas parce que j'en cherche un en particulier qui se trouve ici, voilà. Le processus numéro 1043 a bien été lancé par le processus systemd, par systemd, par le rôle de « init ». Qu’est-ce que c’est que ce processus-là ? Il s’appelle « rsyslogd » et « rsyslogd », c’est le programme qui va s’occuper de gérer les logs, qui va s’occuper de gérer la journalisation. Et « rsyslogd » comme « cupsd » qui est ici, ce sont des processus qui sont lancés sous la forme de services. Donc le deuxième rôle à part être le premier processus de la machine ici, le deuxième rôle de systemd, ça va être de s’occuper de lancer tous les daemons, tous les services qui sont activés sur la machine. Ici, naturellement, nativement, sur ma machine, « rsyslogd » est activé pendant le boot du système et donc il est lancé par le boot du système, de la même manière que « cupsd », de la même manière que « crond », de la même manière que « gdm » qui m'a permis me connecter ici en mode graphique, de la même manière que « postfix » ici qui est le serveur de mail. J’avais « sshd » que j’ai loupé, voilà, qui est ici aussi. Tous ces processus-là sont des services qui démarrent automatiquement pendant le boot du système. Systemd, son rôle ça va être de choisir lesquels démarrent automatiquement et lesquels ne démarrent pas automatiquement lors du boot du système. Donc ça, c’est vraiment le deuxième rôle de mon systemd. Et pour ça, on a différentes commandes qui vont me permettre de gérer ces différents services et notamment la commande qui s'appelle la commande service. Et on va voir ça dans un instant.

Linux : Les services système

Découvrez les services qui tournent en permanence sur votre système et adaptez-les en fonction de vos besoins. Abordez la gestion des logs, la synchronisation horaire, etc.

2h16 (22 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Thématiques :
IT
Systèmes d'exploitation
Spécial abonnés
Date de parution :25 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !