Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

La finance pour les managers

Découvrir la règle 1 du point mort

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Intéressez-vous ici à la première règle du point mort : plus on est proche du point mort, plus le REX est sensible à une variation de l'activité.
05:59

Transcription

Qu'est-ce qui se passe si je vends un peu plus que le point mort ? Vous allez voir que plus je suis proche du point mort, plus le REX est sensible à une variation de l’activité. En prenant l'exemple de : « J'ai 1 000 euros de coûts fixes et un produit vendu 100 euros pour lequel je gagne 50 euros de marge », on a vu que si on vendait 20 produits, on était pile-poil au point mort, c'est-à-dire que le chiffre d'affaires compense les coûts fixes additionnés aux coûts variables, donc les coûts totaux. Bon. Qu'est-ce qui se passe si je vends 21 produits ? C'est-à-dire un produit de plus que le nombre nécessaire pour atteindre le point mort. Tous les coûts fixes sont couverts et je vais donc commencer à gagner de l'argent. On a vu que pour chaque produit vendu à 100 euros, je gagne 50 euros. Je vais donc gagner 50 euros, ce qui veut dire qu'on va avoir un résultat d'exploitation égal à 50 euros. Qu'est-ce qui se passe quand je vends 22 produits ? Je vais gagner 2 fois 50 égale 100 euros, puisque je vous rappelle que vous ne gagnez que l'argent au-delà du point mort. Cela veut dire que le REX est de 100 euros. Et pour 23 produits ? 3 fois 50 euros égale 150 euros de résultat d'exploitation. 24 produits ? Ça donnera 4 fois 50 égale 200 euros de gain, donc un REX égal à 200 euros. Bon. Vous voyez, c'est logique. À chaque produit supplémentaire au-delà du point mort, je gagne 50 euros de REX en plus. Là où ça devient particulièrement intéressant, c'est quand on s'amuse à calculer l'augmentation de résultat d'exploitation en pourcentage. Écoutez-bien. Quand on passe de 21 produits vendus à 22 et qu'on passe d'un REX à 50 euros à un REX à 100 euros, de combien de pour cent augmente le REX ? Eh bien, comme on passe de 50 à 100, ça représente une augmentation de 100 %. Pour ceux qui ne se rappellent pas comment on le calcule, je vous rappelle qu'il faut diviser le gain supplémentaire, ici 100 moins 50, c'est-à-dire 50, par la valeur du résultat d'exploitation de départ, c'est-à-dire 50. Dans notre exemple, donc, 50 divisé par 50 égale 1, soit 100 %. Même question quand on passe de 22 produits vendus à 23. On passe de 100 euros à 150 euros de REX. Le pourcentage d'augmentation est de 50, ce que je gagne en plus, divisé par le REX de départ qui correspond à 22 pièces vendues, c'est-à-dire 100. Cela fait 50 divisé par 100 égale 0,5, soit 50 %. Si je fais le même calcul quand on passe de 23 à 24 produits vendus, le pourcentage d'augmentation est de 33 %. Croyez-moi sur parole, vous pouvez faire le calcul. Je me suis amusé à faire la courbe du pourcentage d'augmentation du résultat d'exploitation en fonction du nombre de produits vendus au-delà du point mort et, comme vous le voyez, plus on est proches du point mort, plus des variations faibles sur le ventes font varier fortement le pourcentage d'augmentation ou le pourcentage de baisse du résultat d'exploitation, c'est-à-dire du profit. Vous voyez, en regardant le graphique, que dans notre exemple, il faut vendre environ une quinzaine de produits au-delà du point mort pour que l'influence de petites variations du chiffre d'affaires ait un impact modéré sur le résultat d'exploitation. La règle numéro un du point mort dit que plus je suis proche du point mort, plus le REX est sensible à une variation de l'activité. Faisons un petit exercice d'application de la première règle du point mort. On va comparer le chiffre d'affaires et le REX de Renault et Peugeot. Ces deux entreprises sont dans le même secteur d'activité et ont le même ratio coûts fixes sur coûts variables. Je dis ça pour qu'on sache que les chiffres sont comparables. Si le ratio coûts fixes sur coûts variables était différent, on ne pourrait pas comparer les chiffres. Renault perd 7 % de son chiffre d'affaires et son résultat d'exploitation diminue de 109 %, alors que Peugeot ne perd que 68 % de résultat d'exploitation pour la même perte de chiffre d'affaires. À votre avis, laquelle des deux entreprises est plus proche de son point mort ? La même variation de chiffre d'affaires représente une variation plus importante sur le résultat d'exploitation de Renault, on peut donc en déduire que Renault est plus proche de son point mort. Il faut donc se méfier des entreprises qui affirment fièrement qu'elles ont augmenté leur résultat d'exploitation de 50 %. Il faut vous demander si l'entreprise ne serait pas très proche de son point mort. Dans ce cas, cela ne mérite aucunes félicitations, cela indique que l'entreprise est peut-être en grand danger, car très proche de son point mort.

La finance pour les managers

Analysez la rentabilité économique et la rentabilité des capitaux investis. Apprenez à faire une analyse financière qui apporte des réponses à des questions basiques mais importantes.

1h13 (20 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !