Gérer un projet collaboratif web

Découvrir la non-linéarité et l'itération des projets web

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette vidéo, étudiez les différences fondamentales entre le déroulement d'un projet web et celui d'un projet classique.
05:32

Transcription

Vous êtes en droit de vous demander pourquoi le travail collaboratif est adapté aux projets web. Effectivement, on peut se poser la question. Les projets web présentent la particularité d'être des projets qui ne sont pas linéaires et qui, d'autre part, reposent sur l'itération, c'est-à-dire une expérimentation progressive jusqu'à obtention de résultats satisfaisants. Dans le cas d'un projet classique, nous avons une ligne de temps et puis nous allons effectuer un certain nombre d'étapes. Ici, dans le cas du BTP par exemple : poser les fondations, édifier la maçonnerie et pouvoir ensuite mettre la toiture sur la maison. Il est bien évident que l'on ne pourra pas effectuer l'étape "toiture" si les deux étapes précédentes n'ont pas été effectuées au préalable. Par contre, il peut y avoir également des recouvrements comme c'est le cas ici avec la plomberie et l'électricité. Lorsqu'une étape ne se déroule pas comme prévu, prend plus de temps que prévu, bien entendu, toutes les autres étapes se décalent d'autant. On est donc dans un système qui est un système linéaire. Dans un projet classique, on peut dire qu'une étape attendra systématiquement la suivante. Alors bien sûr, on a vu qu'il peut y avoir des recouvrements, mais il faudra établir une gestion de la criticité, c'est-à-dire de la gestion des incidents : lorsqu'une étape se passe mal, comment les autres étapes vont-elles être impactées. Dans le cas d'un projet web, on pourrait établir un principe de fonctionnement qui serait similaire où nous pourrions commencer par la conception, design de notre site. Ensuite, on en effectuerait le développement, la mise en forme technique, et puis, enfin, on alimenterait ce site en contenus. Mais on s'aperçoit que ça ne fonctionne pas du tout comme ça et que les designers vont devoir travailler pendant la totalité du projet, que les développeurs vont également travailler pendant la totalité du projet. En cours de développement, effectivement, on peut se rendre compte qu'il faut revenir sur le design et puis surtout au moment où on va créer le contenu, et bien on va peut être se rendre compte qu'il y a des choses à rectifier au niveau du développement et au niveau du design. On est donc dans un système qui est un système qui fonctionne assez mal sur une linéarité stricte. Alors, on va préférer des systèmes de travail en parallèle où on va avoir tendance à préférer des systèmes où tout le monde va travailler en parallèle, et il va bien falloir mettre en place un système collaboratif pour que tout ce petit monde puisse dialoguer. En cas de non-linéarité, et c'est le cas des projets web, on a des actions qui vont être interdépendantes, on a une criticité qui est permanente et puis, on a un travail effectué en parallèle. Dans le cas d'un projet web collaboratif, on va avoir bien entendu un chef de projet, et ce chef de projet va avoir à entrer en dialogue, en relations avec des équipes. On va reprendre les mêmes trois équipes que tout à l'heure : design, développement et création de contenus. Le chef de projet va donc devoir travailler avec les designers, échanger avec eux sur les résultats. Il devra faire de même avec les développeurs et les créateurs de contenus. Mais c'est quelque chose qui va beaucoup mieux fonctionner si on met en place un système qui va permettre aux équipes de dialoguer entre elles sans forcément passer par un filtre hiérarchique. D'autre part, nous sommes dans un processus itératif, c'est-à-dire que l'on va concevoir une solution. Ensuite on va la déployer, trouver les moyens techniques de la mettre en œuvre. Et puis on mesurera les résultats très souvent avec des tests utilisateurs. Enfin, on optimisera cette solution en fonction des résultats des tests et puis, si on est satisfait en termes de tests, on pourra sortir de la boucle. Sinon, il faudra revenir à notre point de départ. Sur le web, on travaille également énormément avec des processus itératifs de type A/B. Il s'agit du même système qui est en boucle sauf que nous allons tester deux solutions pour régler une même situation. Nous allons déployer, nous allons mesurer, nous allons valider, nous verrons quelle est la meilleure des solutions, nous pourrons sortir de la boucle avec soit la solution A, soit la solution B. Et dans certains cas, on reviendra dans la boucle pour faire varier un paramètre et continuer notre processus de test. Les raisons de l'itération pour les projets web tiennent en fait à des choses qui sont très simples. Premièrement, il faut savoir qu'on travaille en terre inconnue et que la plupart des projets web sont des projets novateurs. D'autre part, il y a impérativement la question de tester les solutions que l'on met en place car on sera dans un système où l'expérience utilisateur est fondamentale. Si l'utilisateur n'est pas satisfait, eh bien notre projet court à l'échec. Et puis enfin, comme pour tous les projets informatiques, il va falloir pouvoir gérer des versions différentes de solutions techniques. Donc il va falloir pouvoir labelliser ces versions, les consigner, pouvoir revenir éventuellement sur des versions antérieures. Pour toutes ces raisons, lorsqu'on va travailler sur un projet web, il est très intéressant de s'intéresser à toutes les solutions de gestion de ces projets collaboratifs.

Gérer un projet collaboratif web

Gérez un projet web qui implique plusieurs intervenants ou prestataires. Mettez en place un travail collaboratif qui optimisera les processus et assurera le succès des projets web.

1h20 (24 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :23 juin 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !