L'essentiel de Ruby on Rails

Créer vos propres objets

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette séquence, vous ferez votre première expérience avec les objets Ruby. Vous allez découvrir à quel point ils sont importants pour utiliser Ruby on Rails.
04:44

Transcription

Découvrons, ensemble, dans cette vidéo comment créer nos propres objets Ruby et de les utiliser. Ouvrez un fichier de script et écrivez : class SoftToy, soft toy est la traduction anglaise pour peluche. Le mot clé end que vous voyez, ici, permet de terminer une déclaration de la classe. Créons une variante dans laquelle nous allons stocker un nouvel objet : Soft Toy. Pour cela, nous utilisons le mot clé new que nous chaînons à soft_toy avec un point. Et à l'usage de la méthode new, nous créons une nouvelle instance de notre objet soft toy. Nous pouvons, ensuite, afficher cet objet dans notre terminal, grâce à la méthode p. Si nous exécutons le script et nous avons bien l'affichage de la variable qui est une instance de soft toy. Continuons en ajoutant une méthode initialize à notre objet. Cette méthode est, également, appelée méthode constructeur puisqu'elle permet d'initialiser notre objet chaque fois que la méthode new est utilisée sur la classe. Nous pouvons, ensuite, définir, ici, des paramètres qui seront reçus par cette méthode lorsque nous utilisons la méthode new. Par exemple, colour, size et softness, pour la douceur. Créons, également, une méthode display colour qui permettra d'afficher la couleur de la peluche. Avant d'essayer de voir si ça fonctionne, comprenez que les paramètres que vous avez ici, n'existeront qu'au sein de la méthode initialize, nous ne pourrons, donc, accéder à la variable colour comme nous le faisons, ainsi. Pour remédier à cela, nous devons ajouter des variables d'instance à notre objet. Les variant instance commencent, toujours, avec le signe arobase. Il est usuel d'utiliser les mêmes noms entre les variables instances et les paramètres que nous fournissons à la méthode initialize. Cela garde une meilleure consistance au sein de l'ensemble de l'application. Nous pouvons, maintenant, accéder à la variable colour en rajoutant, ici, une arobase. Si nous testons l'état, nous obtiendrons une erreur. Ruby détecte, en effet, que la méthode initialize attend trois paramètres, il nous dit que nous lui en avons donné zéro. Renseignons, donc, trois paramètres. Vous pouvez mettre ce que vous souhaitez. Nous pouvons, maintenant, tester l'usage de la méthode display_colour. Notez l'apparence de nil, ici. Nil est la valeur renvoyée par défaut, par puts. puts affiche en effet la chaîne de caractères, puis renvoie nil. Que se passe-t-il, si nous essayons d'afficher, directement, une variable d'instance ? Ruby nous renvoie une erreur, il nous dit que la méthode size n'existe pas. Nous pourrions créer une méthode : get_size qui renverrait la taille. Et ici, utiliser cette méthode, cela fonctionnerait. Enfin, cela fonctionnerait si vous oubliez pas l'arobase. Pour être plus rapide et plus concis, nous pouvons ici, utiliser le mot clé attr qui signifie attributes. Nous fournissons, ensuite, la liste des attributs auxquels nous souhaitons accéder, sous forme de symbole. Vérifions que cela fonctionne. C'est, effectivement, le cas ! Maintenant, que se passe t'il si nous essayons de modifier cette variable ? Testons. Nous avons une erreur, Ruby nous dit que la méthode softness = n'existe pas. Nous pouvons, un peu comme get_size, créer une méthode spécifique pour paramétrer notre douceur. Ici, il faut fournir un paramètre et définir la nouvelle valeur de notre variable d'instance : softness. Nous pouvons, ensuite, vérifier que cela fonctionne et tester nos scripts. À l'instar du mot clé attr, nous pouvons utiliser le mot clé attr_ accessor qui permettra, à la fois, d'avoir une méthode get et une méthode set. Testons cela. Voilà qui termine cette vidéo qui vous a présenté comment fignoler votre propre objet Ruby, utiliser des variables d'instance, à la fois, à l'intérieur de l'objet et à l'extérieur.

L'essentiel de Ruby on Rails

Concevez des applications web évolutives et intemporelles avec Ruby on Rails. Installez l’environnement, réalisez un projet de stack overflow, enrichissez-le, etc.

6h08 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !