Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Créer une première base de données

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Créez votre première base de données. Utilisez la méthode graphique et employez la syntaxe Create Database en SQL.
06:50

Transcription

Il y a deux fenêtres principales dans Management Studio. Celle de gauche, je vais la surligner ici, voilà, qui est l'explorateur d'objets, et puis celle de droite, on pourrait dire, on peut la mettre n'importe où, on a vu qu'on pouvait déplacer une ou plusieurs fenêtres de saisie de commandes SQL. L'explorateur d'objets va vous servir à gérer graphiquement votre serveur à l'aide d'une vision de tous les objets, base de données, puis clic droit, nouvelle base de données, par exemple, et vous avez des interfaces graphiques, des assistants qui vont vous permettre de créer des bases, de créer des tables et de gérer des objets. Par contre, à droite, c'est à droite parce qu'on l'a positionné comme ça, ici, à droite, vous avez la possibilité de saisir des requêtes SQL. L'administration peut être faite soit graphiquement avec l'explorateur d'objets, soit si vous êtes plus familier avec le langage SQL, en script SQL. Historiquement, Edgar Codd, le créateur du modèle relationnel, lorsqu'il a vu plusieurs éditeurs créant des moteurs relationnels, s'est dit qu'il devait établir un certain nombre de règles, qu'on a appelé les lois de Codd, de façon à ce que le développement de ces moteurs soit contrôlé et reste dans les bonnes pratiques. Une de ces règles, une de ces lois de Codd, est qu'il n'y a qu'un seul langage pour interagir avec un moteur de base de données relationnelle, c'est le langage relationnel. Et en l'occurrence, maintenant, c'est SQL. Grâce à des commandes SQL, on peut faire toutes les opérations nécessaires à l'administration. Par exemple, si je veux créer une base de données, je peux le faire comme ceci, clic droit, nouvelle base de données et je l'appelle "test". Et il y a un certain nombre ici d'options qui vont être sélectionnées par défaut. Mais je peux également utiliser une commande SQL "create database". Je vais l'appeler "test" et en fait ça suffit. La commande peut être aussi courte que ça mais elle peut être beaucoup plus longue. Mon "create database" peut ajouter des options, pour dire l'emplacement des fichiers, de données, de journal de transactions, un certain nombre d'options, etc. En fait, lorsque vous utilisez une interface graphique comme celle-ci, cette fenêtre va générer le même code car il n'y a qu'une seule façon d'interagir avec une base de données relationnelle, c'est à travers le langage SQL. Tous les assistants du monde vont finir par générer des commandes SQL qu'ils vont envoyer au serveur. Si je fais ma base de données test, ici, et que j'utilise dans cet affichage et c'est très pratique, le bouton Script, que vous voyez ici, je vais générer le script des actions que je souhaite effectuer. Dans le bouton Script, j'ai plusieurs options. Je peux faire une action de script dans une nouvelle fenêtre de requête, la fenêtre va s'ouvrir ici, dans un fichier directement, dans le presse-papiers, ensuite il me suffit de le coller ici, et puis vers un travail de l'agent SQL qui est ici. Mais ça, on le verra plus tard. Je vais rester sur action de script dans une nouvelle fenêtre de requête, et vous voyez qu'une nouvelle fenêtre de requête s'est ouverte avec un create database test. La base de données n'est toujours pas créée, j'ai généré le script mais je n'ai pas appuyé sur OK, je vais faire seulement annuler et regardez quel est le script qui a été généré. Donc pour administrer SQL Server, vous pouvez le faire en script, et en script SQL, bien sûr, mais vous pouvez aussi utiliser ces fenêtres pour prédéfinir ce que vous voulez faire, ensuite générer le script et exécuter le script, le conserver, le réutiliser, le modifier, et même l'archiver si vous voulez pour obtenir un historique de ce que vous avez fait sur le serveur SQL. Ici, il y a beaucoup de choses qui sont des options par défaut, donc je peux me débarrasser de tout ça. Il n'y a pas de problème, vous voyez qu'il y a plein de choses, mais je peux simplement faire ça. Je peux même enlever ça, c'est la valeur par défaut. Il me suffit d'exécuter ce script pour générer la base. Je vais le faire pour vous montrer quelque chose. Si vous observez ici, j'ai la liste de mes bases de données. Je vais générer une nouvelle base de données. Ça va prendre un petit peu de temps parce qu'il faut créer les fichiers. J'ai eu un petit problème ici et on me dit, c'est intéressant car on va pouvoir le résoudre. On me dit : "Impossible d'obtenir un verrou exclusif sur la base de données 'model'." Ça c'est intéressant car vous avez ici des bases de données système. Il y en a quatre, on va les voir. Il y en a une qui s'appelle "model". Cette base de données est le squelette, le template, si vous voulez, de toutes les bases de données que nous allons créer. Donc ce qui s'est passé, c'est que pour créer cette base de données, SQL Server a voulu ouvrir "model", il a voulu l'ouvrir en mode exclusif, avoir un accès exclusif sur "model", pour pouvoir le prendre et créer la base de données test à partir de model. Sauf que quelqu'un est déjà dans le contexte de la base de données model, et verrouille cette base de données, ce qui fait qu'ici, ce n'est pas possible. Alors qui ? Moi, bien sûr puisque j'ai une autre fenêtre qui est ici, et qui est dans model. Alors, c'était de ma faute. Donc, je vais me remettre dans master, je vais revenir ici, dans cette fenêtre et je vais relancer ma commande. Voilà qui est fait. Par contre, ma base de données "test" est bien créée. On me dit "commande réussie." Mais je ne vois pas de base de données test ici. Pour une raison simple, ce code SQL ne rafraîchit pas l'affichage dans cette deuxième fenêtre. Il s'agit de deux fenêtres différentes et en fait il s'agit de deux connexions différentes. Lorsque j'ai créé ma base de données ici, elle est bien créée sur le serveur mais cet affichage n'est pas rafraîchi automatiquement parce que ça voudrait dire qu'il faudrait que cette fenêtre interroge (polling), interroge en permanence SQL Server pour savoir s'il y a des nouveautés. Or imaginez si vous avez 25 personnes qui ont leur Management Studio ouvert, le serveur va passer son temps à répondre à des requêtes qui sont purement des requêtes d'affichage alors qu'un serveur de bases de données a vraiment autre chose à faire de sa vie que de gérer ce type de demandes. On a de vraies requêtes sur de vraies données à honorer. Donc, c'est à vous de faire des rafraîchissements réguliers Et pour cela, si vous voulez rafraîchir un élément de cette arborescence, par exemple, la liste des bases de données, vous devez vous placer ici, sur le parent, là je suis dans le dossier bases de données, et ensuite faire actualiser ou F5, de façon à rafraîchir l'affichage, et vous voyez que la base de données test apparaît enfin.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Comprenez le fonctionnement et les différents modules qui composent SQL Server. Prenez en main les bases de données, les schémas, les tables, la gestion des fichiers, etc.

5h20 (55 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :14 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !