Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom CC

Créer une image noir et blanc à niveau de détails élevé

Testez gratuitement nos 1304 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Outre la maîtrise du contraste lors de la conversion en noir et blanc, la retouche locale est incontournable. Il s'agit de renforcer les contrastes et la présence des détails.
09:35

Transcription

A partir de cette photo nous allons essayer d'obtenir un résultat qui met en valeur les détails et notamment les micro détails. Voyez, dans les Flow, par exemple, on va essayer de rehausser cette partie de l'image. Alors, lorsqu'on observe cette photo quels sont ses problèmes ? Alors, il s'agit de l'image brute avant toute correction. On peut voir qu'il y a un certain nombre de poussière qu'on va traiter immédiatement parce que si on pousse les détails de l'image évidemment ces poussières vont apparaître encore plus. On va peut-être pouvoir la recadrer légèrement pour avoir un meilleur équilibre dans la composition, et on va également appliquer une conversion noir et blanc, plutôt contrastée pour voir un petit peu ce qu'on peut vraiment tirer de cette photo qui a été prise sur l'estuaire de la Gironde. Alors, première chose à faire : correction optique comme toujours. Donc, pour éliminer d'éventuelles traces de vignotage mais là, visiblement il n'y en a pas beaucoup, et éventuellement également pour traiter la distorsion, voilà, donc, on éclaircit quand même légèrement les bords de l'image même si c'est subtile. Après la correction de l'objectif on va passer à la correction des poussières. On se met bien au mode Corriger, bien évidemment, et en bas, dans la barre d'outils on clique sur « Afficher les défauts ». Alors, on va réduire le réglage du curseur pour essayer de mieux voir les poussières, donc, là c'est beaucoup moins évident à détecter lorsque les poussières sont dans une masse de détails. Là on peut voir qu'on a une poussière à cet endroit-là, et si vraiment ça ne va pas comme pour le cas de cette image puisque, en fait, cette photo, je la découvre en même temps que vous. Je me suis assis devant l'ordinateur et je n'ai jamais travaillé sur cette image. Et très bien je rebascule dans la version couleur de l'image, c'est-à-dire l'image originale. Et je vais travailler avec l'ancienne méthode de correction des poussières. Donc, j'affiche le volet latéral avec le panneau « Navigation », je zoome en haut, à gauche dans l'image. Donc, je suis en agrandissementà à 100% et là je vais me déplacer par colonne dans la photo pour corriger les défauts. Donc, je vérifie, je suis bien sur le mode Correction qui tient compte de la couleur du contraste et de la luminosité de l'image pour faire des prélèvement. Et là, on peut voir cette poussière qui est à peine visible. Alors je vais peindre tout simplement dessus de cette manière. Et donc là on peut voir la correction qui a été faite parfaitement. On ne voit vraiment pas que ça a été prélevé ailleurs. Je passe en dessous avec la flèche bas de page du clavier. Voyez, je reste dans la même colonne pour voir si je ne trouve pas d'autres poussières, voyez, j'en ai une autre ici. Ça va être également assez facile à corriger. Voilà, donc, si je retire la souris on ne voit aucune trace de la correction et ainsi de suite. Je passe à la colonne suivante, pas de poussière. Là non plus, voyez, c'est assez rapide, quand même. Et là je peux voir des tâches qui sont vraiment à peine visibles mais il faut quand même les corriger. Donc, je clique sur cette partie de l'image. Là je vais tracer juste un petit coup en mode Pinceau, même chose ici. Et je continue à explorer l'image, là, pareil. Voyez, j'agrandis le pinceau avec la molette de la souris. Très bien. Et je passe à la colonne suivante qui a l'air d'être un peu plus propre, non, on a une poussière ici, voilà. En fait, la correction des poussières est très efficace sur les aplats ou sur des portions d'image comme celle-ci. Par contre, lorsqu'il y a des éléments structurés, là, ça va être un petit peu plus difficile, un petit peu plus délicat à corriger. Et parfois pour un travail impeccable il vaut mieux passer dans un logiciel de retouches comme Photoshop. Voilà, on arrive au bout de ce travail de correction de poussières. C'est terminé. Je clique sur « Fermer » pour refermer le panneau. Je zoome en mode Adapter et me voilà prêt à faire ma correction noir et blanc avec extraction de détails. Donc, je vais fermer le volet de gauche pour gagner de la place. Et je bascule dans le panneau TSL et je clique tout simplement sur le libellé « Noir et blanc » comme ceci pour avoir une correction de base. Alors, on va essayer de donner un peu plus de pêche à notre noir et blanc. Donc, j'active l'outil d'« Ajustement ciblé », je vais me mettre dans une partie claire de l'image que je vais tenter d'éclaircir un peu plus avec la flèche haut du clavier, voyez, là, je suis dans le canal orange que j'éclaircis progressivement. Et ensuite, je vais passer dans la végétation. Donc, là j'active le canal vert et je vais essayer de le rendre un peu plus dense. Et donc, on va essayer vraiment d'avoir de la pêche du point de vue du noir et blanc, c'est-à-dire un bon écart entre les blancs et les noirs. Là je passe sur le carrelet, donc, la on est dans le canal bleu, je vais l'éclaircir un peu plus Voyez, il y a bleu vert qui bouge également. Donc, voilà on peut continuer comme ça longtemps à faire des ajustements, bien évidemment à vous de voir, en fait, c'est toute une question de goût, il n'a pas de règle précise pour le noir et blanc, ce qu'il faut c'est que l'image ait de la pêche, et qu'elle vous plaise, bien entendu. Alors, maintenant on va passer à l'extraction de détails. Alors, on va d'abord aller dans le panneau « Réglages de base » et voir ce que clarté peut faire pour nous. Donc, la clarté globale pour rehausser les détails dans le flow de l'estuaire. Donc, je déplace mon curseur vers la droite, alors, on voit que ça agit pas mal dans la partie inférieure gauche de l'image, dans la végétation, dans les roches et au niveau des détails du carrelet, par contre, ça monte passer du côté des flow, aucun problème, je laisse mon réglage tel quel. Et je vais repasser dans la retouche locale. Alors, soit avec un filtre gradué ou alors carrément avec le piceau de retouche. Donc, je clique sur le pinceau, sur l'Histogramme. Je réinitialise les corrections de la session précédente. Ça c'est important, n'oubliez pas ! Ensuite je vais pousser un peu le contraste. Je vais également pousser la clarté, je vais la mettre carrément à 50, et toujours un peu de correction de voile, ça aide beaucoup. Ensuite, je m'assure que le masquage automatique soit désactivé parce que s'il est activé, en fait, tous les petits détails vont être considérés comme des contours, et je ne pourrai pas appliquer mon effet à 100%. Donc, pour assurer une bonne couverture sur des textures n'oubliez pas de désactiver le masquage automatique. Alors pour voir exactement ou je peins, je peux également afficher l'incrustation de masque, donc, à chaque fois que je vais peindre dans l'image ou donner un coup de pinceau, je vais avoir un masque coloré, mais on va essayer comme ça. J'agrandis le pinceau et je commence à peindre dans mon image. Et vous voyez, effectivement, au niveau des flow je commence à récupérer du détail. Alors, je peins assez grossièrement, on n'a pas besoin ici dans cette image d'être particulièrement précis dans le travail. Et on va aller un petit peu vers le carrelet comme ceci. Donc, toutes les parties qui étaient ocres au départ dans l'image, voyez, je passe un coup de pinceau avec les effets combinés de la clarté de la correction du voile pour vraiment faire monter les détails. Alors, évidemment si je repasse dans le panneau des curseurs je peux atténuer ou renforcer les curseurs que j'ai utilisé. Par exemple, si je prends contraste, par exemple je le déplace encore plus, à droite. Voyez, je vais agir uniquement dans la partie de l'image où j'ai peint. Même chose pour clarté : si je mets complètement à gauche, voyez, je diffuse complètement l'image, et si je le mets à fond, vers la droite, voyez, je renforce vraiment la présence des flow. Donc, vous avez vraiment une très, très grande souplesse d'emploi quand vous travaillez avec la retouche locale. Alors, si j'active l'incrustation de masque sélectionné je vois parfaitement où est-ce que j'ai peint. Evidemment si j'ai deborde là où il ne fallait pas, j'appuie sur la touche Alt option pour transformer mon pinceau en gomme, et je repasse là où le masque rouge figure. Voyez, donc, je vais faire ça assez grossièrement, on n'a pas besoin d'être très précis dans ce cas. Voilà, donc, la correction locale est terminée. Je clique sur le bouton « Terminer », et voici mon image noir et blanc avec un renforcement accru des détails, et avec également une bonne accentuation du contraste. Alors, si on va dans l'Historique on peut voir en cliquant sur les différentes étapes de noir et blanc. Voyez, je vais descendre, « Convertir en noir et blanc ». Donc, là j'ai annulé, en fait, la conversion en noir et blanc. Je vais retourner un petit peu plus haut dans l'Historique. Voilà, donc, la conversion noir et blanc initiale, et ensuite, le résultat final. Voyez, donc, on a vraiment de la pêche au niveau des détails et de l'image en général.

Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom CC

Effectuez le traitement de vos images avec Lightroom. Progressez rapidement avec des ateliers pratiques et variés, et utilisez les outils et fonctionnalités adaptés.

2h20 (21 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :21 juil. 2016
Durée :2h20 (21 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !