Photoshop CC : Les objets dynamiques

Créer un objet dynamique incorporé

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous pouvez créer un objet dynamique par importation depuis un autre logiciel, à partir d'un calque ou par collage.
07:24

Transcription

Un objet dynamique, comment ça va se faire ? Comment ça va se créer ? comment éventuellement ça va s'importer ? On va voir dans deux vidéos distinctes l'importation en incorporée et dans la prochaine vidéo on verra l'importation en objet lié, ce qui n'est pas tout à fait la même chose. On va commencer déjà par vous montrer quel peut être le premier intérêt, j'insiste bien sûr le mot premier, il y en aura plein d'autres de l'objet dynamique. C'est le fait qu'on va éventuellement se créer un projet. Pour l'instant j'ai juste un personnage avec un fond détouré, mais ce personnage peut éventuellement dire que je vais sélectionner sa chemise. Et je vais venir dans les « Réglages » ici lui dire que je voudrais changer sa couleur ou lui mettre une chemise un peu comme ça. C'est venu se positionner ici. Je pourrais aussi lui dire que j'aimerais qu'il soit un petit peu plus sombre. Et puis peut-être aussi une petite balance des couleurs. Je veux qu'il soit un peu plus bleu. Pourquoi j'ai fait ça ? C'est pour vous montrer que, voyez, ici on a un fichier plus en masque de fusion. Par dessus trois calques de réglage dont un avec un masque de fusion. Tous ces éléments-la, je vais pouvoir les sélectionner avec majuscule enfoncé et créer un objet dynamique qui va donc prendre en compte ces quatres éléments-là. Je vais cliquer droit ici. Je vais retourner sur « Convertir en objet dynamique ». Je me retrouve avec un objet dynamique que je vais appeler « Personnage ». Ça va être très utile quand vous avez de gros montages, vous avez comme ça plusieurs personnages qui ont chacun leur propre calque de réglage, qui peuvent avoir aussi plusieurs éléments. J'aurais pu éventuellement lui mettre une autre chemise ou je ne sais pas quoi, une casquette. Bref, je me retrouve avec des tas de choses comme ça les uns dans les autres et voilà, dans ma palette « Calque » j'aurai quelque chose de vraiment très simple « Personnage ». Maintenant si je vais aller modifier mon personnage qu'est-ce que je vais faire ? Je vais double cliquer sur la petite icone qui est à l'intérieur. Et là, je vais retrouver mes quatre calques au sein de mon original qui s'affiche maintenant ici. Voyez que mon original est ici et mon objet dynamique est toujours ici. C'est-à-dire que mon objet dynamique enferme les quatre calques qui m'ont permis d'obtenir ce résultat-là. Ce qui veut dire que je peux éventuellement en faire des modifs, je vais cliquer sur mon niveau, je vais finalement dire que c'est peut-être un peu trop sombre, je vais éclaircir dans ma balance. Je vais venir lui dire que je voudrais être un petit peu moins rouge, je vais mettre un peu de Cyan, par exemple. Et à partir du moment ou je vais lui dire : « Ferme-toi », il va me demander : « Voulez-vous enregistrer ? », « Oui ». Il va enregistrer et il va me le réintégrer dans mon objet dynamique. Et voyez bien sûr je ne retrouve plus qu'un seul élément. Donc, là, vous voyez la fonction va être simple, elle va me permettre comme ça de pouvoir travailler sur multitude de calques qui seront au sein de l'objet dynamique, et moi, je n'en verrai que le résultat final. Donc, la, effectivement ça pourrait s'apparenter à un groupe qui ferait à peu près la même chose. Mais on va voir qu'on va pouvoir faire des tas d'autres choses qu'on ne pourrait pas avec un groupe. Parfait. Donc, ça c'était la première chose. La deuxième chose, c'est que je pourrais éventuellement me dire : « Oui, mais maintenant je devrais bien mettre un fond que j'ai travaillé dans l'Illustrator ou Illustrator vectoriel, Photoshop pixel. Ils ne sont pas vraiment faits pour s'entendre. En réalité les objets dynamiques, ils vont vous permettre justement de réconcilier tout le monde. Alors, qu'est-ce que je vais faire ? Je vais aller chercher mon fond en allant dans « Fichier » et importer et incorporer. Et là je vais avoir mon fond mosaïque déjà. Alors je clique dessus sur un Photoshop PDF. On voit bien qu'on est bien sûr en Adobe Illustrator, bon. Photoshop PDF c'est vrai que c'est à peu près la même chose mais voilà, c'est bien un format AI Illustrator et je vais l'importer. Il va me dire : voilà il y a une seule page, est-ce que c'est bien celle-là ? Oui, tout à fait. Je fais OK là-dessus. Et voilà, mon Illustrator qui apparaît. Pour l'instant il apparaît mais il n'est pas encore avec une icône. Donc, ça veut dire qu'à priori ce n'est pas encore un objet dynamique. Oui, tout à fait, voyez, il y a une coche qui attend d'être cochée. C'est que pour l'instant il me dit est-ce que vous ne voudriez pas le redimmensionner ? Oui, ça va être le cas. Avec majuscule enfoncé toujours pour garder les proportions. Le positionner comme ça et là je fais OK. Et là, il va se transformer en objet dynamique. Et vous voyez on voit bien la petite icône de l'objet dynamique, je vais pouvoir le glisser en dessus. Et là je me retrouve avec ma mosaïque ici, super. Je pourrais me dire : bon, OK, j'ai ma mosaïque, d'accord, est-ce que je ne pourrai pas créer un sol ? Eventuellement, oui, je peux créer un sol, il suffit que je crée un nouveau calque. On va faire un sol comme ça, on va prendre un petit dégradé que je vais tirer de là à là, voilà, très bien. Ce n'est pas parfait, mais ce n'est pas le problème. Je vais avoir un autre calque qui va se venir se positionner ici. Est-ce que je n'aurais pas pu, en fait, mettre le calque dans Personnage, bien sûr, j'aurais très bien pu aussi ouvrir l'objet dynamique, mettre le fond dedans et le refermer, il n'y aurait aucun problème. Là, je préfère le laisser par là parce que comme ça je peux éventuellement après le repositionner comme je veux. est-ce qu'il y aurait une autre manière encore de pouvoir faire venir mon objet dynamique Illustrator, eh bien, bien sûr. Je vais jeter celui-là pour l'instant. Je ne vous ai pas encore montré comment on pouvait éventuellement le modifier, on va commencer par le modifier. Je vais aller ici, je vais double cliquer sur la petite icône là, et vous voyez qu'il me demande : « Voulez vous le modifier ? ». L'espace de couleur n'est pas tout à fait le même. Je me retrouve bien dans Illustrator Je vais bien avoir ma mosaïque que je vais pouvoir modifier dans Illustrator, et quand j'ai fini de modifier ma mosaïque je referme ma mosaïque et je retourne dans Photoshop. Et ma mosaïque est modifiée. Je vais vous montrer une autre manière encore d'incorporer un objet dynamique. Je vais jeter ma mosaïque. Et cette fois-ci je vais aller directement dans Illustrator. Dans Illustrator on va partir de zéro, j'ai bien ma mosaïque qui est là et qui est terminée. Je vais aller lui dire que je voudrais tout sélectionner et que je voudrais la copier. Apres il ne me restera plus qu'aller dans Photoshop, et de demander tout simplement de coller. Et là, il va me demander : « Ah vous ne voudriez pas par hasard un objet dynamique ? ». Bien sûr que je veux avoir un objet dynamique. Des fois, par défaut, ajouter à ma bibliothèque actuelle et cocher. Comme ça je vous conseille dans l'immédiat de le décocher. Sinon vous allez l'ajouter à votre bibliothèque Creative Cloud sans même vous en rendre compte. Je ne dis pas que ce n'est pas bien de le mettre dans la bibliothèque Creative Cloud, il faut savoir que vous lui avez été. Or, comme par défaut c'est coché au début on ne fait pas attention. Puis on se retrouve avec plein de choses à Creative cloud qui n'ont rien à voir, qui n'ont aucun intérêt. après il faut tout enlever, ce n'est pas très, voilà. Je désactive là, parce que je vais vous montrer que c'est vraiment un objet dynamique et si je fais OK ici on va bien se retrouver avec la même chose, c'est-à-dire la possibilité d'agrandir et même de déformer parce que je n'aurai pu plus le déformer. Voilà, de le positionner par exemple ici, de valider. Et voyez je me retrouve bien avec un objet dynamique que je vais positionner tout à fait en dessous. Objet dynamique, le sol, mon personnage, pas de problème. Et j'aurai toujours la possibilité de retourner dans Illustrator à tout moment pour le modifier. Donc là, vous faites la paix avec les logiciels vectoriels qui est une très bonne chose parce qu'on utilise souvent les deux en même temps.

Photoshop CC : Les objets dynamiques

Sachez utiliser les objets dynamiques au quotidien lors de vos retouches d’images. Appliquez les filtres de manière non destructive, effectuez des retouches complexes, etc.

2h03 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :3 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !