Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Créer un planning avec Excel 2016

Créer un échéancier journalier

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Créez une simple liste verticale affichant les années, les mois, les numéros de semaine et les jours avec une esthétique particulière. Il s'agit de travailler uniquement avec une zone de saisie pour les détails.
08:26

Transcription

Nous allons voir maintenant comment faire un échéancier journalier. Alors, curieusement-- au fait, c’est à cause de la manière dont les tableurs sont construits, c’est un des plus simples à faire aussi parce que les gens veulent presque toujours le même aspect visuel. Ensuite, c’est un aspect visuel qui est très simple. Pour voir l’échéancier journalier, on va créer, comme d’habitude une feuille qui va s’appeler « ÉchéancierJournalier ». Et puis on va copier-coller une zone de l’échéancier précédent. Pour avoir une date de début -- ça je peux l’effacer avec la gomme, ça ne sert à rien, le jaune qui est là. Et, au fait, pour les échéanciers journaliers, on me demande toujours la même chose, c’est-à-dire d’avoir le numéro de semaine, ça c’est simple, d’avoir le jour, c’est-à-dire la date, en fait. Au besoin, on peut mettre Date. Ça peut être plus clair. Ensuite, il y a le nom du jour. Là, pour le coup, on aura lundi, mardi, mercredi, etc. Et la description. Si on fait un échéancier avec espace réservé, On aura, bien évidemment, à utiliser la technique qu’on a vue avant qui est toujours la même, et puis aussi, il faut savoir que, souvent, les gens ont une feuille qu’on va utiliser tout à l’heure qui s’appelle « JoursFériés ». Ici, pour JoursFériés, par exemple, je vais mettre 2016-08-01 comme jour férié, 2016-07-28, par exemple. En fait, l’idée c’est que ces jours fériés apparaissent dans l’échéancier journalier. Alors, allons-y ! D’abord, la colonne la plus simple à traiter, c’est la colonne de date. Évidemment, elle est égale à B1. Et puis, les dates du dessous sont égales à la date qu’il y a au-dessus. Je vais commencer par égal par principe, même si ce n’est pas obligatoire. Donc, ici, on prend la date du dessus et on fait un plus un, comme ceci, et on tire jusqu’à plus soif. Et on a, dans ce cas, tous les jours de la semaine. On peut continuer au fait. Il n’y a rien d’extraordinaire. Maintenant, à droite, on a la même chose : égal c’est-à-dire qu’on prend ce qu’il y a à gauche, mais on va changer le format, c’est-à-dire qu’on va dans Nombre Personnalisée, puis dans Personnalisée, on met jjjj, comme ceci, on double-clique, puis on a le nom du jour qui apparaît. Ça, c’est le nombre de jours. Ensuite, on a les numéros de semaine, ça "= NO.SEMAINE", puis là, je vais utiliser encore une fois les normes ISO Standard numéro deux. Et puis, on tire cela jusqu’en bas en double-cliquant sur l’incrémenteur et, bien évidemment, on va dans Mise en forme conditionnelle Nouvelle règle, puis on va dire que, si la cellule qui est là, est égale à celle du dessus, et qu’on enlève la référence absolue sur les numéros de ligne, à ce moment-là, si c'est le cas qu'elles sont égales, ça doit être en blanc. Donc, on a, ici, notre échéancier non répétitif. Comme je vous l’ai dit, c’est extrêmement simple. Cependant, maintenant, il y a un petit truc intéressant à traiter. On aimerait les lignes qui tombent sur des samedis et des dimanches avec une couleur particulière, donc allons-y. On va sélectionner toutes les zones avec les dates, les noms des jours et la description -- ben c’est souvent ce qu'on me demande. Et on va dans Mise en forme conditionnelle Nouvelle règle, et on va utiliser une formule. Et là on va dire, si la date qui est là, si son jour -- Donc, là, on va enlever évidemment B5 parce que ça va se décaler automatiquement si le jour de la semaine de cette cellule-là est égale à sept ou est égale à un. Ça veut dire en d’autres termes, si c’est un samedi ou un dimanche -- donc il ne faut pas oublier que, chez Excel, le sept, c’est le samedi et le un, c’est le dimanche parce que c’est son système américain. Eh bien, on va faire ici un ou. Et puis ici, on va copier-coller le joursem ; ça nous évitera de le réécrire. Et puis on aura le cas avec un. Donc si joursem égal sept ou joursem égal un de la première cellule. Évidemment, ça va s’adapter à toutes les autres cellules vu qu'on n’a pas mis de dollars devant le numéro de ligne. Si un de ces deux-là est satisfait, le ou vaudra vrai et donc le formatage va être appliqué. Donc on va dans Format. On va mettre une couleur de remplissage, par exemple, ici, je vais prendre un orange très clair. On fait un OK. Ensuite, une fois que cet OK est fait, on refait un OK et on voit qu’on a les samedis et dimanches qui sont effectivement en couleur. Donc on a, ici, gagné notre jackpot. Maintenant que ceci est fait, on aimerait quand même bien faire les jours féries. Ce serait quand même vachement sympa, donc on resélectionne toute cette zone, on retourne ici dans Mise en forme conditionnelle Nouvelle règle Utiliser une formule, et là, l’idée, c’est de dire si ce qu’il y a là -- donc cette cellule qui est ici -- ben, en fait, cette cellule, on va compter si elle se trouve dans les jours fériés. Ça veut dire qu’en fait là on va utiliser un nb.si qui va, en réalité, travailler sur toute la colonne A et on va demander à Excel de compter combien de fois B5 mais sans dollars, puisque ça doit s’adapter à chaque ligne, apparaît dans la colonne A. Et s’il apparaît au moins une fois, c’est-à-dire que c’est plus grand que zéro, ce nb.si, à ce moment-là, le test est vrai. Effectivement, ça c’est déjà un test. Et puis maintenant, pour le coup, on va mettre une couleur particulière. Je mets, par exemple, du jaune et si on fait OK sans que j’aie fait de faute de frappe, comme vous pouvez le voir, le 28 juillet est effectivement passé en jaune. Le premier août aussi. Voilà, on a atteint ici notre objectif avec cet échéancier sans espace réservé. Maintenant, on va commencer le même principe pour l’échéancier journalier. Je dis commencer, je ne vous garantis pas qu’on va le finir. De toute façon, c’est toujours le même principe. Donc là, allons-y vite. On reprend la date, la date du dessous, c’est la date du dessus plus un, comme ceci. Ensuite, ça, de toute façon, on peut le tirer. Celui du dessous aussi. Et on tire ça aussi jusqu’à plus soif. Une fois que c’est fait, on va prendre le formatage pour avoir le même format que dans l’autre tableau, c’est-à-dire avoir le nom des jours. Comme vous pouvez le voir ici, le système s’est mis en marche, simplement, il a pris formatage conditionnel et il va falloir que je l’enlève ici sur cette zone de cellule. Je vais faire Supprimer la règle OK. Maintenant qu’on a ça, il y a quand même une chose qu’il faut prendre en compte. C’est qu’à la base, nos dates doivent se répéter, donc égal, ici, la date du dessus, F4. On répète ça une, deux, trois fois, par exemple, parce qu'on veut un espace réservé avec cinq niveaux, par exemple. Et puis si on dit égal. Et puis, quand on fait le égal, on va simplement dire : « si, le nb.si-- » Vous savez que c’est toujours le même principe de ce qu’il y a au-dessus, par rapport à justement, juste celle du dessus, est égal à cinq, alors, à ce moment-là, tu prends la date du dessus et tu rajoutes plus un. Sinon, tu prends simplement la date du dessus. Ça, on l’a répété tellement de fois que je ne vais pas le réexpliquer. On tire, et puis on va voir que les dates se répètent chaque fois cinq fois. Par contre, les jours, maintenant, ne correspondent plus. Il faut vraiment que je fasse un égal de ce qui est à gauche et que je tire. Maintenant, pour les numéros de semaines, le système reste le même, donc le numéro de semaine de la cellule qui est juste à droite avec le système ISO et on tire. Maintenant, il n’y a qu’à appliquer le même formatage conditionnel qu’avant. Là, je ne vais pas le refaire, mais vous n’avez qu’à revenir sur ce que j’ai fait avec le tableau de gauche et réappliquer exactement les mêmes règles.

Créer un planning avec Excel 2016

Abordez la planification et la création d'échéanciers dans Excel. Concevez un diagramme à barres avec les activités en cours, un visuel de hiérarchie de tâches et de phases, etc.

3h29 (33 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :7 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !