Exchange Server 2016 : La conception et la mise en œuvre

Créer un DAG

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Bien que la technologie sous-jacente soit le clustering avec basculement Windows, vous apprendrez que la création et la gestion des clusters de basculement sont pris en charge par les outils d'administration Exchange.
05:59

Transcription

Le principe d'un DAG, finalement, est de mettre en place un clustering de basculement Windows de façon transparente. Ça veut dire quoi, ça veut dire que concrètement, les bases de données qui vont appartenir au DAG donc je parle bien évidemment des bases de données ici, je vais vous montrer, voilà, je me connecte sur le centre d'administration Exchange. Donc vous allez sur serveurs bases de données. Les bases de données qui se trouvent là vont être dupliquées. C'est à dire que, physiquement, elles vont se retrouver copiées Par exemple, la BDD-VIP qui actuellement est montée sur le SRV10 va être dupliquée sur le SRV20, ce qui permettra d'avoir une copie que l'on appelle « passive » et qui servira en cas de problème soit sur le serveur SRV10, soit en cas de problème sur la base elle-même. Donc pour ce faire, il faut créer effectivement un DAG. Donc la création du DAG. Vous l'ouvrez donc dans « Centre d'administration Exchange » Parmi le volet de fonctionnalités, vous cliquez sur serveurs, et là, juste à côté de l'onglet bases de données, vous avez groupes de disponibilités de la base de données. Vous cliquez dessus, et là pour l'instant elle est vide. Donc vous allez bien sûr créer un groupe de disponibilité de la base de données. Alors, pour cela, vous cliquez sur le plus. On vous demande le nom du DAG. Alors ici, je vais l'appeler « DAG01 », car évidemment vous pourriez avoir plusieurs DAGs. Ensuite on vous demande quel est le nom du serveur témoin. Le rôle du serveur témoin est de participer notamment au forum. C'est à dire qu'en cas de défaillance d'un des serveurs, car ici je vais travailler avec deux serveurs, mais il pourrait y en avoir trois, quatre, cinq, etc. eh bien le serveur témoin participe au quorum. Idéalement, il faudrait un serveur Exchange qui évidemment ne participerait pas aux DAG, c'est évident, mais en réalité vous pouvez utiliser n'importe quel serveur, et en l'occurrence ici moi je vais utiliser le DC. Je ne vous recommande pas, bien-sûr, de faire cela dans un environnement de production, bien qu'il faut comprendre que le rôle du serveur témoin est quand-même assez minime, donc si vous n'êtes pas une grande organisation, ce n'est pas perturbant que ce soit le DC qui serve de serveur témoin, même si, c'est vrai, ce n'est pas sa fonction de base. Mais ici, effectivement, je vais indiquer le DC01 et il me demande évidemment le nom du répertoire. Donc il faut que je crée sur le DC01 un dossier que je vais indiquer ici. Donc là, j'indique le nom du répertoire témoin et ce que je fais en parallèle, donc je vais basculer maintenant sur le DC01. Voilà, je vais créer au niveau de ces deux points un nouveau dossier qui s'appelle « DAG01 » et sur DAG01, il faut impérativement que le compte sous-système approuvé Exchange, en anglais « Exchange Trusted Subsystem » puisse y accéder. Donc pour cela, je vais indiquer tout simplement que ce compte-là appartient au groupe local « administrateur » sur le serveur témoin. C'est une des raisons pour lesquelles ce n'est quand-même pas conseillé d'utiliser un contrôleur de domaine, parce que ce sont des problèmes de sécurité, aussi. Mais bon, ici en formation, ce n'est pas très grave. En production, effectivement, il vaudrait mieux avoir un serveur, idéalement en tout cas, qui soit un serveur Exchange qui ne participe pas à l'environnement du DAG. Ce que je vais faire c'est que dans les Outils de gestion, voilà, je vais simplement ouvrir Utilisateurs et ordinateurs Active Directory et dans les comptes locaux Administrateurs je vais ajouter comme administrateur local, voilà, Le compte donc, je vais aller le chercher, commence par « exchange », Rechercher, et c'est le compte « Exchange Trusted Subsystem ». Donc je fais OK. J'applique. Donc il est bien là, OK. Très bien. Donc j'ai rajouté le compte dans le groupe « Administrateurs » local. Je peux fermer cet écran. Je re-bascule maintenant sur mon SRV10, voilà, donc là j'ai préparé le terrain, en quelque sorte, et donc maintenant je dois indiquer une adresse IP pour le groupe de disponibilité de la base de données. Alors, j'ai deux possibilités. Soit je peux donner une adresse fixe soit je peux indiquer zéro point zéro point zéro point zéro et à ce moment-là je vais utiliser DHCP. Ce n'est pas conseillé quand-même dans un environnement de production mais, effectivement, vous pouvez quand-même l'utiliser ici sans problème. Donc je vais l'ajouter et je fais Enregistrer. Je patiente. Voilà, mon DAG est créé. Donc la création du DAG en résumé n'est pas très complexe. Maintenant, l'opération suivante, ça va être d'ajouter des serveurs Exchange.

Exchange Server 2016 : La conception et la mise en œuvre

Préparez l'environnement d'accueil d'Exchange Server 2016. Procédez ensuite à la finalisation de son installation, protégez les données et augmentez la disponibilité de celles-ci.

2h56 (31 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :23 août 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !