Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Découvrir Symfony3

Créer un contrôleur

Testez gratuitement nos 1334 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le contrôleur est la pierre angulaire d'une application web. Il va permettre de comprendre le principe de requête et de réponse sur lequel repose le framework.
04:38

Transcription

On va coder un petit peu, maintenant, on va y aller, on va rentrer dans le vif du sujet, et on va commencer par les contrôleurs. Quand vous allez vouloir afficher une page comme celle-là ici, il va vous falloir trois parties, il va falloir un contrôleur, une action de contrôleur et une vue. Dans cette vidéo, on va parler d'abord du contrôleur. On va ouvrir notre projet, et puis on va aller regarder déjà quel est le contrôleur qui affiche cette première page. Qu'est-ce qui nous permet d'avoir cette page ? Si vous vous rendez dans les sources de l'application actuelle, le AppBundle, et ensuite le contrôleur qui se trouve là, vous verrez un DefaultController. Ce DefaultController que vous avez là, eh bien, il a cette tête-là évidemment, et si vous avez besoin vous d'en créer, ce sera absolument la même chose. Ce qui est intéressant ici, c'est de regarder un peu comment c'est construit. Il y a toujours besoin dans un contrôleur, évidemment, du tag de démarrage PHP, et d'un namespace. Le namespace, regardez bien, il est relié sur App Controller et Controller, à AppBundle et Controller. Concrètement en fait, il va pointer sur le dossier Controller de votre AppBundle C'est assez simple les namespace, vous allez respecter simplement le nommage du dossier, et ce sera suffisant. Ensuite derrière, on a des use. Qu'est-ce que ça veut dire les use ? On va ici utiliser des classes qui sont définies, qui font partie du framework Symfony et qui vont nous permettre de travailler. On voit qu'un contrôleur qu'on va créer, par exemple DefaultController ici, va toujours étendre un contrôleur de base. Donc, si je me rends ici, toujours en appuyant soit sur Options soit sur Alt, avec un Windows, et que je clique sur Controller pour me rendre sur la classe, je vais voir qu'il y a une classe finale, qui implémente un ContainerAwareInterface, mais surtout qui est une classe ici abstraite, qui va pouvoir être étendue, et qui va définir tout un tas de choses, qui sont des choses que l'on peut faire dans un contrôleur. N'hésitez pas à aller regarder cette partie là. C'est très important de regarder ce que les classes vous permettent de faire. Elles sont toujours généralement étendues, et elles vont permettre de fonctionner, d'avoir beaucoup de fonctionnalités au sein de nos différentes classes, qui seront les classes que l'on aura créées nous, et qui étendront des classes qui existent déjà dans le framework. Bien sûr, pour étendre Controller, il faut l'utiliser, il faut faire un use. Et puis ensuite, on a Request. Request, on va y revenir un peu plus tard. Un contrôleur, ça se compose de quoi ? Simplement d'une classe, c'est une classe un contrôleur, ni plus ni moins. Vous allez le définir comme ça. Et à l'intérieur, on verra juste après que vous créerez des actions, et ces actions là, elles vont vous permettre de fonctionner. Elles vont vous permettre de relier des fonctionnements finaux, de pouvoir faire des affichages après, grâce à ça. Si j'ai envie de créer le mien, comment je vais faire ? Je vais simplement, regardez, faire un New File, et je vais créer mon contrôleur à moi. On va l'appeler MyController, allez hop. MyController.php. MyController.php et c'est suffisant. On fait OK. Si vous vous souvenez bien, on ouvre d'abord le tag PHP, on relie ensuite le namespace vers quoi ? on a dit AppBundle, on va aller le chercher comme ça, AppBundle. On va faire un « \ » et on va taper Controller derrière et c'est tout ce qu'il y a faire. Ensuite, vous n'hésitez pas ici à lui donner le vrai nom. Il faut faire très attention, parce que vous l'avez appelé MyController, donc votre contrôleur s'appelle comment, s'appelle MyController. class, on va dire MyController, de la même manière, et on va faire un petit extends. et extends de Controller, parce que vous savez qu'il faut faire comme ça, vous l'avez vu dans l'exemple. Quand vous tapez ça dans votre éditeur, vous remarquerez qu'il y en a beaucoup qui sont proposés. Alors attention, on va pas étendre ceux qui sont des tests. Regardez bien à chaque fois ici le namespace dans lequel c'est placé. Les tests, c'est pas intéressant pour nous. Non, ce qui nous intéresse nous, c'est bien ici le contrôleur, qui dépend du FrameworkBundle, donc du bundle Framework de Symfony, qui nous permet de faire fonctionner le framework. On va double-cliquer. Et vous allez remarquer que ça vous ajoute directement le use. C'est la même chose que si on l'avait tapé en entier, mais vous l'avez ajouté en fait, simplement vous, en faisant Entrée, ce qui permet d'aller un petit peu plus vite. C'est tout ce que vous avez à faire pour créer des contrôleurs. Vous créerez des contrôleurs pour rassembler des fonctionnalités, si par exemple vous avez toute une partie pour gérer des chars, vous ferez un contrôleur pour gérer des chars. Si vous avez toute une partie pour gérer des utilisateurs, vous ferez un contrôleur pour gérer les utilisateurs. Je sais pas, une partie pour générer des factures, vous ferez un contrôleur pour générer des factures. Un contrôleur par grands encadrements de fonctionnalités, et vous serez bien. Il faut pas tout mettre dans un seul contrôleur, il vaut mieux les séparer, avoir vraiment des contrôleurs par fonctionnalité. MyController permettra simplement de travailler un petit peu. Nous, pour les exemples, ce sera suffisant.

Découvrir Symfony3

​Prenez en main Symfony3 pour développer des applications riches. Apprenez à créer des routes et des contrôleurs, créez des formulaires, sauvegardez des données, etc.

3h27 (45 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :7 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !