Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel d'AutoCAD 2018

Créer un bloc simple

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Créez un bloc à partir de géométries simples. Vous étudierez aussi les conditions de création d'un bloc.
07:11

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons voir comment créer un bloc simple à partir d'une géométrie, puis nous verrons quels sont les problèmes inhérents au bloc et au calque. Lorsque vous voulez créer un bloc, il vous suffit de dessiner. Par exemple, ici, je vais dessiner la représentation d'une loupe. Donc, il va être constitué de deux lignes et d'un cercle. Et je vais vous montrer maintenant comment faire pour transformer cet ensemble de géométrie très basique en un bloc. Pour cela, dans l'onglet « Début », vous avez un groupe de fonctions « Bloc ». Dans ce groupe de fonctions « Bloc », vous allez trouver un certain nombre d'outils. Notamment, « Insérer », mais on n'en est pas encore là. Vous avez ici le bouton « Créer ». Mais il y a plus simple. Pour créer un bloc, vous tapez « B » et « Entrée ». Dès que vous avez tapé le raccourci « B », la boîte de dialogue « Définition de bloc » apparaît. Créer un bloc n'est pas compliqué du tout, mais il faut être très attentif. La première chose à faire, c'est de lui donner un nom. Ensuite, il faut lui indiquer quel point de base vous voulez créer. Le point de base, le seul et l'unique point de base, c'est le point par rapport auquel vous allez replacer les occurrences du bloc. Il faut que ce soit le point le plus pratique possible. Pour cela, vous allez cliquer sur « Choisir un point », puis, par exemple ici, le centre pareil à un point intéressant. Vous cliquez. Dans « Objet », vous allez sélectionner les objets qui constitueront ce bloc. Cliquez sur le bouton « Choix des objets », puis, sélectionnez uniquement les objets qui vont constituer le bloc et validez pour revenir à la boite de dialogue « Définition de bloc ». En-dessous, une question vous est posée qui concerne la géométrie que vous avez dessinée au préalable. Cette géométrie, que doit-elle devenir ? Est-ce que vous voulez la conserver ? Est-ce que vous voulez la convertir en bloc ? Ce qui fait que vous aurez un bloc déjà prêt à l'emplacement d'origine ou est-ce que vous voulez la supprimer tout simplement, parce qu'à l'emplacement d'origine, garder la géométrie ou avoir un bloc, ne vous intéresse pas. Ici, je vais choisir « Convertir en bloc ». Dans « Comportement », vous allez pouvoir définir si vous voulez que le bloc soit mis à l'échelle uniformément. Et oui, car lorsque l'on insère un bloc, on peut modifier son échelle indépendamment en « X », « Y » et « Z ». Le fait de cocher la case évite d'avoir des objets étranges. Vous pouvez ou non autoriser la décomposition du bloc. C'est-à-dire, qu'avec la fonction « Décomposer », vous pourrez retransformer chaque occurrence de bloc en une géométrie. Tout va dépendre de ce que vous voulez faire avec les blocs. Si vous avez besoin de les compter, comme par exemple, compter des portes dans les différents étages d'un immeuble, il est préférable de ne pas autoriser la décomposition. Mais dans beaucoup de cas, cela peut être aussi intéressant. Ici, je vais laisser « Autoriser la décomposition ». « Unité de bloc ». Il est très important là aussi, de bien choisir l'unité du bloc. Le dessin était aux millimètres, je n'ai pas changé l'unité du dessin. Donc, automatiquement, Autocad a repris pour le bloc la même unité. Si jamais j'avais dessiné ce bloc dans une autre unité que le millimètre, il me suffit de changer dans la liste et d'appliquer la bonne unité. Vous pouvez aussi saisir une description pour le bloc. L'intérêt n'est pas énorme, mais on peut le faire. Si vous avez d'autres choses à faire sur le bloc par la suite, vous pouvez cocher la case « Ouvrir dans l'éditeur de bloc », ce qui fait que le bloc s'ouvrira immédiatement dans l'Editeur. Mais ici, ce n'est pas ce que nous voulons faire. Lorsque vous avez fini, appuyez sur OK. Voilà, notre géométrie a été transformée en bloc et il faut savoir quelques bricoles là-dessus. Le bloc que je viens de créer n'existe que dans le fichier courant. C'est-à-dire, que si je n'enregistre pas ce fichier, le bloc disparaît, je ne pourrais plus l'utiliser. Il faudra donc, enregistrer le fichier ou stocker le bloc ailleurs. Deuxièmement, ce bloc a été dessiné sur le calque zéro. C'est très bien, il est très important qu'un bloc soit dessiné sur le calque zéro qui s'appelle aussi le calque neutre. Tout simplement, car ces propriétés de traits ne sont pas conservées. Si je positionne ce bloc sur un autre calque, il va prendre les couleurs de cet autre calque. Pour changer un bloc de calque, c'est comme pour tout objet de dessin, vous le sélectionnez dans la liste des calques. Vous choisissez le bon calque et le tour est joué. Vous pouvez constater qu'effectivement, le bloc a bien changé ses propriétés-traits contre celles du calque sur lequel il vient de le poser. Mais qu'en est-il lorsque l'on dessine une géométrie sur un autre calque que le calque zéro et qu'on change de calque après. On va voir cela tout de suite. Cette géométrie va être transformée en bloc, elle était entièrement dessinée sur un calque rouge. Je procède comme tout à l'heure. Donc, je lui indique un nom, un point de base, je sélectionne ici, les éléments qui composent ces géométries et j'appuie sur OK, puisque je n'ai rien d'autre à faire. Bon, maintenant, je sélectionne ce bloc et je viens le mettre sur le calque orange . Et comme vous pouvez le constater, il ne s'est rien passé. Et pourtant, si ici, je gèle le calque orange, il disparaît. Donc, il dépend bien du calque orange. Si je gèle le calque rouge, il disparaît aussi. En fait, il va dépendre de deux calques, ce qui ne va pas vous simplifier la vie. Un autre truc, pour bien vous montrer qu'il y a absent de calque quoiqu'il arrive et que cela peut vous poser problème. Si je copie et que je colle ce bloc dans un nouveau fichier, je vais avoir bizarrement, les deux calques, le calque sur lequel je l'ai posé et le calque sur lequel il a été créé qui sont transportés dans le nouveau fichier. Alors, ce fonctionnement peut, dans certains cas, être intéressant, mais sachez bien, qu'à partir du moment, où vous créez un bloc sur des calques autres que le calque zéro, il garde ses calques quoiqu'il arrive, même si vous changez l'élément de calque. Si vous ne voulez pas de ce fonctionnement et que vous voulez que le bloc prenne les caractéristiques de traits du calque sur lequel vous le posez, dans ce cas-là, vous dessinez impérativement, le bloc sur le calque zéro et uniquement le calque zéro.

L'essentiel d'AutoCAD 2018

Acquérez une méthode de travail efficace et réalisez vos projets avec AutoCAD. Prenez en main l’espace de travail, les outils de dessin et de modification, les annotations, etc.

6h00 (82 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :12 mai 2017
Durée :6h00 (82 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !