Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Créer son espace de travail

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Inspirez-vous des modèles fournis par Adobe pour créer un espace de travail adapté à vos besoins. Suivez également les suggestions de votre formateur pour mettre en place un espace de travail complet.
06:07

Transcription

Nous avons abordé les différents panneaux en voyant qu'on pouvait par l'onglet les prendre et les sortir de leur emplacement où ils sont placés au départ, de l'endroit où ils sont ancrés. Positionner des panneaux à différents endroits vous amènera au résultat suivant. Lorsque vous en aurez mis partout, vous penserez les avoir tous sous les yeux et finirez par ne plus en voir aucun. En effet, ce qui va vous intéresser va être essentiellement votre travail, et à un moment donné, vous allez donc les déplacer puisqu'ils vont vous gêner. Et comme les panneaux sont dans le menu *Fenêtre*, vous serez amené à dérouler à nouveau ce menu pour vous apercevoir que le panneau que vous cherchez partout vous crève les yeux et que vous ne l'avez pas vu. Ce sera sans doute le cas si vous positionnez des panneaux de manière flottante en nombre trop important. Ce qui est important, c'est de s'y retrouver, et effectivement l'organisation des panneaux est déjà très préétablie. Dans le menu situé tout en haut, on retrouve ici *Les indispensables*. C'était l'espace de travail, ce sera le nom qu'on donnera à ce comportement, l'espace de travail qu'on a organisé et que je viens de désorganiser en prélevant des panneaux et en les déplaçant, par exemple. Dans le menu que je peux dérouler, je vais retrouver ici tout en bas la possibilité de réinitialiser cet espace. En effet, si je l'ai modifié, soit temporairement pour un travail ou s'il est plus pratique pour moi d'avoir le panneau à portée de vue, mais que je veux revenir ultérieurement à la position initiale, je pourrai le faire en demandant de réinitialiser les indispensables. Si je déroule le menu *Mise en forme*, je vois que les panneaux se repositionnent différemment. Ils ne sont pas forcément au même endroit. Certains sont ouverts, d'autres sont fermés et ne seront ouverts que lorsque je ferai un simple clic pour les appeler temporairement, puis les refermer. Si je bascule à nouveau via l'espace de travail appelé *Les indispensables*, je vois bien qu'il est resté dans l'état dans lequel je l'ai quitté. Si je voulais m'assurer de revenir sur l'espace de travail tel qu'il avait été fourni au départ par Adobe, je viens sur le menu et je demande donc de le réinitialiser. Les panneaux se remettent dans la mise en forme prévue par Adobe pour avoir en quelque sorte les outils indispensables à portée de main. On y retrouvera d'autres types de regroupements de panneaux pour la forme d'automatisation, d'impression et épreuvage, avant donc de quitter votre travail de vérifier tout ce qui concerne l'impression, la mise en forme, la peinture, la typographie, la vectorisation et le Web. Ces différents espaces de travail peuvent être utilisés s'ils vous conviennent mais peuvent être modifiés également pour créer vos propres espaces de travail. Je vais vous faire quelques suggestions à ce niveau. Il y a des panneaux dans Illustrator qui sont incontournables. Je pense, bien entendu, au panneau *Calques*. Ce panneau, j'aurais intérêt à l'avoir ouvert en permanence. Alors, je vais commencer par réduire la bibliothèque, chercher le panneau *Calques* qui est situé ici en bas. Je vais le dissocier des autres et venir le positionner dans un panneau. Je peux le faire dans un panneau unique en relâchant par exemple lorsque j'ai la ligne bleue et le laisser en permanence ouvert. Ce choix ne s'avère pas forcément très intéressant puisque si j'ai certes le panneau *Calques* devant les yeux, ouvert en permanence, si je clique sur un bouton, je risque de le cacher, et si je continue à travailler, je ne vois donc plus mes calques. Il va donc être nécessaire de créer cette palette dans un panneau, mais je vais le mettre à l'extrême partie droite de mon écran pour être sûr qu'aucun bouton ne vienne le masquer. J'ai donc un panneau disponible en permanence, et je vais y ajouter également le panneau *Aspect* que je vais positionner au-dessus pour qu'il me permette d'accéder à ces fonctions qui vont être un complément incontournable également du panneau *Calques*. Ces deux panneaux étant pour moi indispensables, je les laisserai ouverts en permanence. Un panneau situé ici s'appelle le panneau *Plans de travail*. Il va être utile. Je vais le prendre et le glisser comme un deuxième onglet du panneau *Aspect*. Je mettrai l'aspect au premier plan, mais sur mes plans de travail, je pourrai toujours le positionner au premier plan. Ils seront donc toujours disponibles à ce niveau. On pourra ancrer d'autres panneaux. Il faudra apprendre à l'usage ceux qui vous conviennent et les ancrer en fonction de votre situation de travail. Je vais vous suggérer un espace que j'ai préparé ici nommé *Yves Formation*. Si je clique dessus, je retrouve des panneaux ancrés dans la partie droite, d'autres dans la partie gauche, comme vous pouvez le voir. Ces panneaux sont nombreux puisque j'ai essayé d'avoir la majorité des panneaux en visualisation directe, ce qui m'évite d'aller les chercher dans le menu. Finalement, quand j'ai deux boutons dans un panneau, je peux en mettre plus sans aucun problème. Je vais donc avoir défini également dans la partie droite un panneau qui sera systématiquement ouvert et le panneau d'aspect mis au premier plan, et le panneau *Calques* peut être également redimensionné. Notez que lorsque vous allez créer un espace de travail, à faire tout de suite, comme je l'ai construit précédemment, tout va être pris en compte, c'est-à-dire que le positionnement des panneaux, l'ouverture des panneaux, mais également la représentation. Par exemple, dans une icône comme celle-ci, vous avez une représentation qui peut être faite sous forme de liste ou d'icônes. Mais également, par exemple, si vous voulez ouvrir un panneau comme celui-ci, autant l'ouvrir en grand pour avoir plus de visualisation, quand on est sous cette forme, et dans ce cas, si je referme maintenant et que je demande d'enregistrer un nouvel espace de travail, je vais pouvoir lui donner le nom que je veux. En l'occurrence, puisque c'est un ajustement d'un espace de travail que j'avais déjà constitué, je vais pouvoir l'enregistrer en l'écrasant, en saisissant rigoureusement le même texte. Dans la mesure où j'ai mis rigoureusement le même texte, le logiciel me propose de l'écraser, ce que je vais faire ici. Vous allez donc pouvoir créer un espace de travail en vous basant sur votre type de travail, et vous allez pouvoir constater que ces boutons vont devenir très vite mémorisables à votre niveau, et vous ne chercherez pas partout où se trouve un panneau puisqu'il sera toujours au même endroit. Si vous vous apercevez au cours de votre travail qu'il doit être amélioré, alors vous le faites et puis vous demandez de l'enregistrer à nouveau en lui donnant le même nom. Si vous avez créé des espaces de travail qui ne vous intéresse plus, via le menu *Espaces de travail*, vous pouvez supprimer ceux que vous avez créés. Ceux proposés par Adobe par défaut sont systématiquement accessibles à ce niveau. Les espaces de travail sont donc pour vous, si vous prenez le temps de le faire, l'assurance de vous y retrouver et de perdre le moins de temps possible pour avoir accès directement aux fonctionnalités.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !