Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom CC

Créer deux versions différentes d'une même image

Testez gratuitement nos 1304 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous pouvez créer plusieurs versions radicalement différentes d'une image. Vous pouvez aussi accélérer le travail en synchronisant une partie des corrections d'une version à l'autre.
07:55

Transcription

Nous voici dans une nouvelle petite série d'exercices plutôt orientée architecture et bâtiment. Et dans cet exemple, nous allons voir comment créer deux versions radicalement différentes de la même image. Vous voyez, cette photo a été faite à l'entrée d'un sous terrain de la citadelle Vauban à Blaye. Et à partir de là, on pourrait extrapôler deux possibilités. Soit garder le couloir complétement sombre avec la sortie ou l'entrée très lumineuse. Ou alors faire l'inverse, c'est à dire éclairer l'intérieur du passage sous terrain. Pour créer ces deux versions d'image à partir de l'orginal, on va tout simplement créer, pour commencer, une copie virtuelle. Alors, je vais d'abord réinitialiser d'éventuelles corrections précédentes. Et maintenant, je fait un clic droit sur la vignette eet je choisis créer une copie virtuelle. Donc, la copie virtuelle est créée et placée à côté de mon originale. Et à partir de là, je vais pouvoir travailler sur deux versions de ma photo. Tout d'abord, ce que j'aimerais, c'est de remettre la grille d'entrée d'aplomb. Alors, je vais zoomer un peu dessus. On va peut-être zoomer un peu moins fort. À 50% ça suffira, voilà, comme ceci. On va fermer le volet de gauche pour gagner de la place. On voit que la porte donne l'impression d'être complètement de travers. Il y a peut-être du vrai dans ce cas-là mais on va essayer de la remettre d'équerre avec l'outil Upright. Alors, je vais encore réduire la valeur de zoom dans le panneau navigation et on va passer à l'outil Upright. Donc l'outil Upright, c'est simplement le redressement de perspective dan Lightroom. Avant de faire ça, toujours, pour qu'Upright fasse les calculs les plus pertinents possibles, on active le profil de correction de l'objectif donc on corrige le vignetage et surtout, ce qui nous intéresse ici, la distorsion qui peut se manifester sur tout type d'objectif notamment aux focales les plus courtes. On quitte correction de l'objectif et on passe dans le panneau transformation. Panneau transformation qui existe depuis la version 6.6 ou la version CC2015.6 de Lightroom. Et on va chercher notre outil Uproght avec repères. Donc, je clique sur l'outil qui se trouve dans le coin supérieur gauche. et je vais tracer quatre lignes de référence pour remettre cette grille parfaitement d'équerre. Donc, dans le sens vertical pour commencer. Et ensuite dans le sens horizontal en haut. Et en bas. Maintenant, je redonne une forme rectangulaire à ma grille. Lorsque la correction est terminée, je retourne dans le panneau transformation pour ranger mon outil ou j'appuie sur la touche Esc ou Echap. Voilà donc un petit exercice de redressement de perspective. Exercice rapide. Alors, je vais revenir en arrière. Maintenant, évidemment, avec la déformation de l'image, ma grille n'est plus parfaitement centrée. Ça, on va le régler avec un recadrage. Ce recadrage, je vais le chercher dans l'outil recadrage et redressement sous l'histogramme. Je vais conserver les proportions de l'originale donc en m'assurant que le petit cadenas, ici, est verrouillé. Et je vais tout simplement centrer mon image en utilisant la grille pour m'aligner. Quand c'est terminé, on clique sur le bouton du même nom et voilà maintenant mon image corrigée du point de vue géométrie et cadrage. Ensuite, ces corrections, je vais les synchroniser avec la copie virtuelle parce que j'aimerais que les deux images soient semblables d'un point de vue cadrage et géométrique. Par contre, du point de vue tonalité, elles seront complétement différentes. Donc, j'ai sélectionné mon image source. Là où j'ai fait les corrections. Ensuite, je clique pour sélectionner également ma copie virtuelle. Ensuite, je passe en bas à droite du module développement, le bouton de synchronisation. Alors ici, il est sur synchronisation automatique, que je vais désactiver. Je clique sur synchroniser. Je réinitialise le contenu du panneau parce que Lightroom garde toujours en mémoire les précédentes corrections. Des fois, c'est pratique et d'autres fois, c'est un peu moins pratique. Surtout si on est distrait. Je clique sur ne rien sélectionner. Je réactive bien entendu la version du processus si on me le demande. Et ensuite, je vais tout simplement appliquer, évidemment, le profil de correction de l'objectif. Je vais également appliquer la transformation Upright. Donc, je clique sur transformation Upright, comme ceci. Et ensuite, je clique sur recadrage. Et je clique, pour finir, sur synchroniser. Donc, toutes les corrections faites sur la première image, sur l'image source, ont été transférées sur l'image cible. C'est à dire simplement la copie vituelle. Vous voyez, je vais la sélectionner. Là, je suis passé sur la copie virtuelle, vous voyez, je passe de l'un à l'autre donc les corrections ont bien été appliquées exactement de la même manière grâce à cette synchronisation. Alors maintenant, je veux créer une version très sombre de cette image. Je vais dans le panneau réglages de base. Et là, je peux me saisir du curseur exposition et assombrir encore plus la photo, histoire de lui donner vraiment un aspect particulier. C'est à dire, on est plongé dans le noir, on voit tout au loin l'entrée de ce passage sous terrain qui permet de passer d'une partie à l'autre de la forteresse. Vous avez vu qu'en manipulant le curseur esposition, là, j'ai réduit de -3 diaphragme et j'ai également agis sur la partie qui est à l'extérieur. et là, effectivement, si j'essaie de récupérer plus de détails avec le curseur hautes lumières, l'image part tout de suite dans les gris. Donc ça, c'est pas bon. On va plutôt utiliser le curseur blanc pour récupérer du détail. Sinon, pour surexposer ce qu'il y a à l'extérieur, pour donner une touche de mystère, on pousse les hautes lumières, comme ceci. Et également les blancs. Éventuellement, on peut aussi aller chercher le pinceau de retouche locale, par exemple, pour amplifier l'effet. Donc, voilà une première version de cette image. Et ensuite, on va faire exactement l'inverse avec l'autre photo. On va tout simplement éclaircir tout l'intérieur. Alors, si je prends le curseur exposition, évidemment, je vais agir à la fois sur l'intérieur et sur l'extérieur. Ce qui n'est pas le but de la manœuvre. Donc, dans ce cas-là, je vais plutôt éclaircir les ombres. Donc, je prends mon curseur ombres. Je peux également agir directement dans l'histogramme, vous voyez, je clique dans le secteur ombre et je déplace vers la droite pour les éclaircir. Voilà, donc là, je suis arrivé à pratiquement 100%. Et je peux également me saisir des noirs pour déplacer un peu le point noir donc le seuil d'entrée des valeurs les plus sombres. Donc, voilà une autre version de l'image avec l'intérieur éclairé. Éventuellement, on peut récupérer des informations sur la grille, au centre. Donc là, je prends mon curseur hautes lumières. Et je le diminue un peu pour diminuer l'exposition. Même chose avec le curseur blanc. Alors, vous voyez, effectivement, on a des corrections qui sont quand même assez extrêmes. Mais un fichier raw est tout à fait capable d'encaisser ces variations de correction. Donc voilà l'image version B. Donc, bien éclairée et équilibrée avec l'extérieur. Et une touche un peu plus sinistre, mystérieuse, en assombrissant à l'extrême l'intérieur du passage sous terrain et en éclaircissant également à l'extrême l'extérieur de l'image.

Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom CC

Effectuez le traitement de vos images avec Lightroom. Progressez rapidement avec des ateliers pratiques et variés, et utilisez les outils et fonctionnalités adaptés.

2h20 (21 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !