L'essentiel de Final Cut Pro X 10.3

Créer des titres

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Final Cut Pro X propose beaucoup de styles de titre. Vous allez créer un titre de tiers inférieur et vous allez voir comment convertir un texte en 3D.
10:44

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons parler des titres. Pour ajouter un titre, nous allons dans le navigateur de titre qui est ici. Les titres sont divisés en plusieurs catégories. Il est possible de survoler le plan comme nous le faisions avec les effets. Il y a des titres assez intéressants, celui-ci par exemple. Vous avez des titres qui sont en 3D et des titres qui sont en 2D. On va donc commencer par un titre standard, normal. Je vais le trouver ici : «Titre standard». Je le prends et le pose par-dessus. Je peux aussi faire un double-clic. Si je double-clique sur l'effet, il se connecte automatiquement. Je le raccourcis et je le pose sur cette image que j'ai mise en pause pour qu'on puisse rajouter du texte dessus : le voici. C'est très simple, on peut le déplacer directement dans la fenêtre du navigateur, mais dans l'inspecteur, vous avez deux onglets qui appartiennent véritablement à tout ce qui est « texte ». Le premier est celui où on va rentrer notre texte. On peut le changer, par exemple pour taper «AZKA» comme ceci. On peut bien sûr, agrandir ou réduire le texte et surtout, changer à la volée la police de caractère, ce qui est assez intéressant. On va prendre celle-ci. Autre chose que je trouve intéressante : les quelques réglages de base que nous connaissons par rapport au texte, par exemple le suivi ou bien encore la couleur. Vous la retrouverez dans un paramètre appelé « Face », qui lui-même a plusieurs possibilités. On peut rendre l'élément un peu plus flou, etc. Là, je vais cliquer ici pour changer la couleur du texte. Pour cela, deux possibilités : je peux cliquer sur la flèche qui est ici, ce qui me permet de changer directement la couleur du texte. On va mettre cette couleur-là, on le changera par la suite. On peut aussi cliquer directement sur le petit carré de couleur ici. Quand je clique sur ce petit carré, je me retrouve avec la palette Macintosh. L'intérêt est qu'il est possible, grâce à la petite pipette ici, d'aller prélever une couleur, comme ici par exemple, et de la mémoriser. Je fais un « glisser-déposer ». Maintenant que je suis là, je vais sélectionner cette couleur-là. Je referme, je retourne dans l'onglet « Face », je clique là et la couleur peut changer directement. C'est assez efficace. L'autre chose que je trouve aussi très pratique, c'est qu'on peut double-cliquer directement dans la fenêtre et changer uniquement la couleur de certains éléments. Je vais changer la couleur de celui-ci pour coller au mieux au logo d'AZKA. Plutôt que de faire « Entrée » lorsqu'on a terminé notre texte, ce qu'il faut, c'est taper sur la touche « Échappe » pour être certain de sortir du mode de saisie de texte. Quand je sélectionne ce texte-là, je peux rajouter de l'ombre portée. C'est quelque chose d'assez intéressant. Par exemple, je peux mettre ce texte-là tout en majuscule et je peux choisir de réduire un peu cette écriture-là. L'autre chose que je peux faire, c'est passer directement ce texte en 3D. Pour cela, il suffit de cliquer sur « Texte 3D », ici. Je vais essayer de zoomer un peu pour que ce soit plus clair. En le passant en trois dimensions, on va avoir de nombreux réglages qui vont apparaître, dont la possibilité de le tourner de cette façon. Cela peut être animé. On aura surtout la possibilité de changer quelques paramètres, comme par exemple, la profondeur. Comme l'arrondi des bords, par exemple ici un bord rond appelé « l'arête ». Si je mets « Biseau », on voit que cela change ici. Il faudra y faire attention. On a « Concave », et tout un tas de possibilités ici avec des détails très, très, très poussés. On peut également changer l'éclairage, si je souhaite par exemple, un éclairage rétroéclairé. Là, je le garde en « Standard ». Sachez simplement qu'il est sensible à l'éclairage. L'intensité de la lumière peut aussi changer. Autre chose que je trouve très intéressante aussi : la possibilité de changer la face du texte. Je vais cliquer sur « Basique » pour avoir du texte blanc tout simple. Vous remarquerez ici que j'ai une seule face, une face avant. Celui-ci, on va le mettre en bois, par exemple. En « Bambou », comme ça. Je vais agrandir un peu la profondeur pour qu'on y voit un peu mieux, car évidemment, on peut avoir plusieurs matériaux sur plusieurs faces. Nous avons la face avant, c'est du « Bambou ». Nous avons le bord avant, nous avons le côté, où je vais mettre par exemple du métal, doré pour que ce soit bien clair, les bords arrières, et voilà. On peut vraiment paramétrer cet élément-là à fond, c'est assez pratique. Voilà pour le texte en trois dimensions. Si je repars maintenant sur un texte plutôt basique, des animations standards, par exemple celui-ci, je vais le remplacer par « Titre », comme ça. Cela s'appelle la « déviation ». Ce sont des textes qui ont déjà des animations. Je peux double-cliquer dessus, je peux taper ici « AZKA » et en dessous, je peux taper « Production ». Ce sont déjà des habillages existants. Tous ces textes ont été faits dans Motion. Pour l'instant, je vous ai parlé de cet onglet ici, dans lequel on tape le texte et où vous pouvez trouver des styles pré-existants, pré-enregistrés. Je vais cliquer sur cet onglet qui est ici et qui est l'onglet qui provient de Motion. Tous les textes, effets et transitions qui sont dans Final Cut ont été fabriqués dans le logiciel Motion, un logiciel de la suite Apple. En gros, dans cet onglet-là, nous avons tous les paramètres publiés : la personne qui a fabriqué les effets a donné accès au monteur dans Final Cut à ce qu'on appelle « l'entrée ». Si je décoche l'entrée et que je décoche la sortie, mon texte va apparaître... (MUSIQUE) (MUSIQUE) apparaître et disparaître dans Cut. Je ne peux pas modifier l'apparition mais je peux l'activer ou la désactiver. J'ai plein de possibilités : changer la couleur d'un élément, la couleur d'un autre élément, les paramétrer, etc. Là, on peut aller vraiment très loin. Je peux vous donner un autre exemple : je prends ces deux-là et je les efface. Puis, j'active celui-ci par exemple. Voyez que celui-ci... on a la possibilité de rajouter des éléments dedans. Quand je dis des éléments, je pense aux logos par exemple. Là, j'ai les même réglages que d'habitude, je peux modifier les textes, etc. Mais ici, je peux modifier les animations. Par exemple là, j'ai changé la couleur des lignes. Là, j'ai rajouté en cliquant une fois ici. J'ai fait exactement ceci. Je vais retirer ça, cliquer une fois ici et chercher l'élément que je veux mettre dedans. Ce n'est pas un « glisser-déposer ». Et là, je fais appliquer le plan. Le plan apparaît. Je peux changer l'espèce de boîte de dépôt qui est là. Évidemment, si je rallonge ou si je réduis, l'animation sera plus ou moins rapide. Une dernière chose que je trouve intéressante, ce sont les textes dits «Tiers inférieurs». Les textes dits « Tiers inférieurs », ce sont les textes d'habillage. Par exemple, je vais récupérer ici un tiers inférieur standard, double-cliquer dessus et le placer sur « Nicolas ». Voilà, nous avons déjà une entrée et une sortie. « Nicolas, ingénieur du son. Je m'occupe de toute la partie... » Basique : je vais pouvoir double-cliquer dessus et taper ici « Nicolas » et en-dessous « AZKA MEDIA ». Une chose que je trouve sympathique : si vous estimez que ce synthé n'est pas le meilleur, vous pouvez prendre un autre synthé, comme celui-ci. Il y en a beaucoup qui l'aiment. Et comme il y a marqué « Nom » et « Description » sur celui-ci, ils vont remplacer le nom et la description ici. Je sélectionne cet élément et je double-clique. Cela remplace directement ici par « Nicolas » et « AZKA MEDIA ». Cela remplace l'animation. Je vais annuler cette action-là. Ce texte-là, je peux le copier-coller. Je le sélectionne, j'appuie sur « ALT » et je fais « glisser-déposer ». Je vais le mettre sur « Thomas ». Et là, je vais bien évidemment changer le prénom. Si j'estime que ce n'est pas la bonne police de caractère ou autre, je peux parfaitement enregistrer un pré-réglage de texte. Quand je clique sur le petit menu ici, je peux enregistrer les attributs de mise en forme, attributs d'apparence ou les deux. « Style et apparence » va aussi bien mémoriser l'apparence du texte, la police de caractère, la taille, tout ce que j'ai fait, la position à l'écran, etc. Ce n'est pas en modifiant un texte que ça modifie l'autre. Évidemment, ces textes respectent les positions à l'écran. Dans le menu présentation, nous avons « Afficher les zones sécurisées des titres/actions ». Quand je clique dessus, la case la plus petite correspond à ce qu'on appelle le « titre sécurisé ». Il ne faudrait théoriquement pas que votre texte dépasse de ce cadre-là. Le cadre le plus large est celui de l'action sécurisée. Il est préconisé de ne jamais mettre d'actions importantes pour la compréhension de votre film hors de cette zone. Il y a peut-être des télés qui rognent un petit peu le côté, il ne faut donc jamais coller les textes contre le bord de l'image. Les textes, c'est donc simple : vous avez la possibilité d'en créer avec des textes standards et les personnaliser ou d'utiliser des textes directement disponibles dont vous pouvez modifier les paramètres par défaut.

L'essentiel de Final Cut Pro X 10.3

Apprenez à utiliser les nombreuses fonctionnalités de Final Cut Pro. Passez en revue son interface, ainsi que l’importation, le montage, la correction colorimétrique et l’export.

5h58 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Final Cut Pro Final Cut Pro X 10.3
Spécial abonnés
Date de parution :21 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !