L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Créer des motifs

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Créez des motifs avec Illustrator puis enregistrez-les dans un nuancier. Après application, vous pourrez les redimensionner, les faire pivoter et les déformer.
06:27

Transcription

Les motifs sont présents partout autour de nous. Sur des vêtements, ici des rayures sont des motifs répétitifs, ou encore le papier peint ou n’importe quels éléments sur lesquels les choses se répètent. Nous allons voir comment créer des motifs, pour habiller justement différentes formes. Pour ça je vais passer sur le Plan de travail 1 et cliquer sur le calque de base. Tout d’abord un motif c’est quelque chose qui se répète. Et ce quelque chose il faut le créer. Je vais donc aller chercher ici l’outil en forme d’ellipse, et je vais créer par « cliquer et glisser » un cercle. Je lui mets la couleur que je veux. Je peux aller chercher donc une nuance, et puis bien sûr retirer le contour en cliquant sur ce bouton, et en cliquant sur le trait rouge. Le cercle est donc terminé, le motif est prêt à être créé. Pour cela je vais prendre le panneau, Options de motifs. S’il n’est pas disponible à vos yeux, il est dans le menu Fenêtre, bien entendu. Le cercle est sélectionné, je sais que c’est l’élément que je vais vouloir repositionner de façon récurrente. Je clique sur le menu du panneau Options de motif, et je demande de créer le motif. Le motif a été ajouté au panneau Nuancier. Au passage, je vous suggère de retirer la fermeture automatique du panneau, pour pouvoir conserver ce panneau affiché dans votre espace de travail. Notez au passage, qu’il vous a dit que le motif a été mémorisé dans le nuancier, c'est exact. On retrouve bien ici un nouveau motif en forme de cercle. Si je demande d’afficher des motifs plus grands, en termes de vignettes, on va bien voir qu'effectivement le cercle est bien positionné. Et on voit le motif construit d’avance. On va pouvoir zoomer dessus, pour regarder un peu comment il se construit, et bien tout simplement la forme circulaire, a été encadrée d’une zone rectangulaire ou carrée qui montre le pas de répétition. Et le cercle se repose donc juste à côté, au-dessus, de façon quadrillé. Sous la forme d’une grille. Cette grille peut être modifiée. Le type de mosaïque le peut être également, sous la forme de rangées en briques. Dans ce cas on décale d’un demi, de 50% la valeur, ou d’une valeur intermédiaire, si on le souhaite. Notez que dans ce cas, les éléments s’espacent sur la partie verticale mais pas horizontale. On va voir comment jouer sur cette zone, en définissant la zone de reproduction, la zone de pas. On va pouvoir, à l’aide de ce bouton, prendre l’action sur cette zone. Et en cliquant et glissant, je vais pouvoir jouer sur la largeur de la zone, et donc espacer plus les éléments. Dans un sens ou dans l’autre, bien entendu. Avec ce petit bouton, je pourrais en cliquant et en glissant, choisir de faire en sorte de ramener les éléments sur un autre rapport de décalage, comme vous pouvez le voir ici. Je le repositionne sur le décalage initial, ½ en le positionnant sur ce point de référence. Cette zone est une zone de répétition. Si je viens prendre un autre objet et que je le dessine à côté, l’objet que je dessine ici, va se répéter lui aussi. On pourra bien entendu en changer la couleur, mais notez que j’ai peu de couleurs dans mon nuancier. Je vais donc aller à travers le nuancier ici, sélectionner dans la bibliothèque de nuances, d’autres types de nuanciers pour rajouter des couleurs là où je n’en ai pas. Je vais prendre par exemple des couleurs de festivité. Le panneau arrive et me permet de choisir des éléments que je veux rajouter dans mon nuancier, tout simplement en cliquant sur celle qui m’intéresse. Je peux refermer ce panneau, j’ai maintenant intégré des couleurs supplémentaires, ce qui me permet facilement d’aller changer la couleur de cet élément par exemple en orange. On voit immédiatement la répétition. Notez que si je prends ce cercle et le déplace ailleurs, ce qu’on va faire immédiatement, je vais donc zoomer un petit peu dessus. Si je le prends et que je l’emmène ailleurs, on voit qu’il ne se répète plus. Attention, cette zone montre bien la zone dans laquelle on a défini notre pas de répétition. Mais si un objet en déborde, il est tout de même répété jusqu’aux limites de la nuance ici. On voit bien qu’effectivement, cet objet puisqu’il appartient à la zone, est intégralement positionné. Si ce n’est pas le cas, dès lors qu’il en sort, il ne fait plus partie de la répétition. Par contre si je le mets là, il est toujours dans la zone de répétition évidemment, sans problèmes. On pourra donc avec la touche ALT par exemple, dupliquer cet élément pour en mettre un autre, et pourquoi pas lui positionner une autre couleur. Et ainsi de suite. On a donc modifié le motif qui avait été créé au départ, sous la forme d’un simple cercle. À partir du moment où vous l’avez modifié, vous pouvez demander Terminer pour valider, Enregistrer une copie pour conserver le cercle d’origine, et mémoriser celui-ci en plus. Ou Annuler si votre réglage ne vous convient pas. Je vais demander ici tout simplement de Terminer. Et j’ai donc bien créé mon motif. Je me remets à taille écran avec Contrôle ou Commande « 0 » et je vais pouvoir demander d’habiller cet objet avec le motif que j’ai créé et qui est présent ici. Lorsque vous avez fait un motif, il peut paraitre trop grand ou trop petit. Il est très simple de le transformer avec les outils de transformation. Un double-clic sur l’outil de Mise à l’échelle me permettra par exemple de changer la mise à l’échelle, si je demande de mettre 50%, avec la case d’Aperçu je vais voir que le T-shirt a diminué mais pas le motif. On peut lui demander à ce que l’objet ne soit pas transformé mais le motif oui. Vous pouvez donc sans problème ici, changer la dimension du motif, mais également, si vous le souhaitez, son orientation avec l’outil Orientation et un double-clic. En s’assurant bien sûr que la bonne case soit cochée. Dans ce cas avec ma touche fléchée, haute ou basse, vous voyez que je peux faire tourner mon motif comme je veux. Pour réaliser un motif de type hachures, je vais tout simplement faire un trait, et ce trait, je vais demander d’en créer un motif. Le motif a bien été créé mais la zone n’est pas suffisante, c’est donc en jouant sur ce point, que je vais pouvoir définir son comportement, et cliquer sur Terminer pour le valider. Ce sera maintenant pour moi très simple de le positionner sur cet objet, en demandant d’aller dans le Nuancier, positionner ce motif. S’il n’est pas orienté comme il le faut, double-clic sur cet outil vous permettra de le faire, en demandant de transformer le motif et non pas l’objet. Je vais lui demander par exemple de se mettre à 45 ͦ. À vous de jouer maintenant, pour définir les motifs que vous voulez, avec les espacements, les couleurs, et les stocker dans vos nuanciers.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :26 avr. 2017
Durée :7h42 (85 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !