Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Créer des graphiques

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Illustrator permet de réaliser différents types de graphique. Dans cette vidéo, vous apprendrez à les personnaliser avec vos propres illustrations.
09:30

Transcription

Nous allons voir comment construire des graphiques avec Illustrator. Pour cela, il va falloir avoir des données, et on va commencer donc par les saisir, je prends l'outil Texte, je viens cliquer sur un texte, je fais Ctrl ou Commande + 1 sur Macintosh pour tout sélectionner, puis Ctrl ou Commande + C pour tout copier. J'ai bien dans mon presse-papier, les commandes qui m'intéressent. Maintenant, je vais me diriger vers un outil, il est ici, je clique et le maintiens pour voir les différentes formes de graphiques qui sont disponibles. Je vais commencer par construire un graphique à barres. Si je clique et glisse, je délimite la zone dans lequel je veux inscrire le graphique. On voit arriver un tableau de données, et c'est bien ici qu'il faut que je colle ces données, ou éventuellement je pourrais cliquer sur ce bouton pour aller en importer en venant d'une autre application, par exemple un tableur. Je vais demander simplement ici donc de coller les données que j'ai, pour récupérer le résultat en cliquant sur la validation. Chose curieuse, le veau, le porc, l'agneau et une quatrième matière se présentent avec évidemment une valeur beaucoup plus forte. En fait, les chiffres correspondant pour moi à la légende sont considérés comme des chiffres correspondant à un produit sans nom. Eh bien pour garder ces chiffres en tant que légende, je vais devoir positionner immédiatement devant un guillemet entrant qui va bien montrer que ce ne sont pas des valeurs, mais bel et bien des éléments de légende. Je peux maintenant cliquer sur la coche pour voir le résultat année par année, correspondant à la valeur en agneau, en porc et en veau. Notez qu'il est possible, grâce à ce bouton, d'intervertir les valeurs. On va mettre plutôt la légende sur les animaux et les années, je valide et je constate. Il est donc intéressant de voir l'évolution du veau, du porc ou de l'agneau sur les différentes années, ou à l'inverse si on préfère, une autre représentation basée sur les années et chacun des animaux. On choisira donc le plus approprié pour notre usage, et on clique sur OK pour valider. Sachez que le graphique que l'on a construit ici n'est pas bloqué, il est donc toujours interactif. Si pour une raison ou une autre, il y avait une erreur dans les données, vous pouvez sélectionner le graphique dans son intégralité, donc avec la flèche noire, puis dans le menu Objet Graphe, vous venez dans le tableau de données pour les modifier. Par exemple ici, la valeur de 27 est une erreur, on va mettre à la place 20, et la valeur de 22 est aussi une erreur, on va mettre à la place 18. Dès que je valide en cochant cette case, je vois que le graphique se reconstitue avec les nouvelles valeurs. Un graphique est un tout, si je regarde dans le calque, je retrouve bien le graphique ici. Ce graphique est un élément, il n'y a pas de groupe, il n'y a pas de triangle permettant de l'ouvrir, et pourtant, dans sa construction, il a bien des niveaux. On va donc essayer de rendre plus gai ce graphique en changeant les valeurs sources par des valeurs de couleur. Pour ça, je prends la flèche blanche qui me permettra d'agir, non pas sur tout le groupe qui est le graphique, mais sur un seul élément, par exemple ce point, mais attention, si je prends ce point et le déplace, il est évident que je déforme le graphique qui ne sera peut être plus dynamique, je vais donc annuler l'opération, et venir avec la flèche blanche équipée d'un plus. On l'obtient en maintenant le curseur enfoncé ou encore avec la touche Alt avec cette même flèche de direction, avec cette même flèche de sélection directe, celle-ci devient progressive. C'est à dire que de façon progressive si je clique sur une valeur comme par exemple la valeur correspondant au noir, un clic nous permet de prendre le rectangle concerné, mais si je fais un deuxième clic au même endroit, je vais progressivement chercher toutes les barres de mon graphique. Et un troisième clic me permettra également d'aller chercher la même valeur dans la légende. Il est alors très simple d'aller positionner une couleur à la place du noir pour égayer le graphique. Pareillement pour celui-ci, clic, clic, clic, trois clics m'ont permis d'aller chercher tous les éléments de la même couleur, et de les transformer immédiatement. Clic, clic, clic, et de la même façon, je viens jouer sur cette troisième couleur. Enfin, pour la dernière, je vais faire clic, clic, clic, j'ai bien pris tout le monde, et je viens mettre une autre couleur. Notez que si j'avais fait un clic de plus, un, deux, trois, j'ai pris toutes les barres, quatre, j'ai pris l'ensemble des barres tout confondu. Cela me permettrait par exemple de changer la valeur du contour en l'augmentant ou en le diminuant selon le choix. Le graphique est toujours réactif aux modifications de données mais également, si on le sélectionne, à la forme qu'il prend, dans le menu Objet Graphe, je peux toujours changer les attributs en disant que finalement, un graphique à barres ne m'intéresse pas, et que je préfère un autre type de graphe. Par exemple ici, des graphes à secteur. Les éléments ont donc changé de forme comme vous pouvez le constater, avec en légende, les années, puis les secteurs correspondant à chacune des années pour chaque animal, et de la même façon si on le préfère, on venant dans les données du graphe, on va pouvoir intervertir les valeurs pour revenir sur quelque chose de différent en termes de lisibilité. Il est possible d'illustrer des éléments par rapport aux graphiques, par exemple, si on vient sur le plan numéro 2, on a ici un graphique linéaire. Si on prend le temps de dessiner un petit veau, on pourrait très bien par exemple le positionner sur la ligne du veau. Pour cela, il faut le créer dans un premier temps, et définir également un rectangle sans fond, sans contour qui définira sa valeur, ce rectangle se situera derrière le dessin. C'est ce que j'ai réalisé dans le menu Objet Graphe, puis Symbole... Les symboles qui vont pouvoir égayer nos graphiques sont donc positionnés ici, Agneau, Porc et Veau. Je vais en coller un pour qu'on voit exactement comment il est constitué, mais pour le créer, il suffit tout simplement de le sélectionner, puis de demander de créer. Je clique sur OK, et je retrouve effectivement cet animal positionné, on va donc zoomer dessus, et je vois bien qu'il y a un carré. Ce carré va être en fait l'endroit qui va s'adapter exactement à cela. L'animal sera donc représenté de façon plus petite qu'il ne l'est ici, peut être trop petite d'ailleurs, mais il suffirait de réduire ce carré pour qu'il soit représenté de façon plus grande. On va voir ce qu'il en est exactement, je me repositionne taille écran avec mon raccourci clavier Ctrl ou Commande + 0 sur Macintosh, et on regarde bien ce que cela donne si je veux intégrer des repères. Je prends donc la flèche blanche plus, je viens sur un animal, l'agneau par exemple, le petit carré qui le représente, un deuxième clic me permet de les prendre tous, si j'avais démarré ici, il aurait fallu faire un clic, puis deux pour tout prendre puis trois pour prendre celui-ci, et je viens donc dans le menu Graphe pour lui demander de me positionner un symbole sur le point, et sur le point je vais choisir de positionner l'agneau. Je clique sur OK, et vous pouvez constater que mon graphique s'est donc enrichi de plusieurs petits agneaux correspondant à chacun des points. On pourra faire la même chose pour le porc et pour le veau. Si je viens plus loin, on retrouve un graphique à barres ici, et on va pouvoir également changer des choses au niveau des barres. Par exemple, si je sélectionne cette barre puis, un deuxième clic celle-ci, et enfin celle-ci, je vais pouvoir demander dans le menu Objet de positionner un symbole différent, un symbole que j'ai créé également, mais qui sera un symbole de barres. Je vais le prendre ici, je m'assure d'être sur le bon animal, le veau, et je vais chercher la barre que j'ai créée pour le veau. Ici, on ne voit pas exactement la barre que j'ai créée pour le veau. Dans ce cas, je vais demander que le symbole ne soit pas verticalement positionné en taille de la barre mais, qu'il vienne se mettre dans un système répétitif. Je peux demander de le pivoter ou non dans la légende, et je vais demander l'unité de mesure, par exemple, je voudrais mettre ici un certain nombre de veaux, 14 par exemple ici, eh bien je demanderai de mettre un veau par unité. On pourra demander à ce que si jamais on a une découpe finale, est-ce que l'on coupe le veau, ou est-ce qu'on tasse un petit veau dessus. Je vais donc découper, et je clique sur OK. Eh bien comme vous pouvez le constater, je me retrouve avec toute une série de petits veaux qui viennent donner les unités calculées. Si je viens sur cette deuxième barre, clic, clic, clic, je vais positionner dessus un autre type d'élément. Je vais positionner un symbole de barre également, mais que j'ai préparé au préalable comme une barre bleue, orange, ou rouge, eh bien je vais prendre par exemple la barre rouge, et là, on voit que la barre a été préparée avec un chiffre dessus, la construction nécessaire est de mettre % puis 2 et 2 par exemple. Ça me permettrait d'avoir une barre sur laquelle j'obtiendrais la valeur affichée par rapport aux autres valeurs. On va pouvoir lui demander d'avoir une proportion verticale, mais dans ce cas, les élément seront déformés, je vais le faire pour le voir. On voit effectivement qu'il est très compliqué de lire ici ce chiffre, qui est pourtant la valeur de 20 unités, ou de 22 unités, mais en l'occurrence, ça n'est pas très élégant. Je reviens donc à nouveau sur mon graphique avec mes clics supplémentaires, et je retourne dans le menu Graphe, puis Symbole pour la barre, et je lui demande de se mettre plutôt ici, sur un système de proportion partielle. Dans ce cas, je vais lui demander de garder la barre verticale également. Dans ce cas, la proportion s'effectuera sur une partie de la barre qu'on a déterminé avec un petit trait particulier, et là, on peut voir que le chiffre n'est plus du tout déformé, il est évidemment ici beaucoup trop petit, mais n'est pas déformé du tout. On va regarder plus loin ce que donnent les résultats. Ici, de graphique à secteur, ici, de graphique à barres avec les barres non déformées, et des chiffres ici, avec le cumul des animaux en unités, ou encore sur cette dernière situation, le positionnement sur les points de graphique.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !