L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Créer des droites avec l'outil Plume

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'outil Plume est l'outil de base d'Illustrator. Par clics successifs, vous réaliserez des constructions nettes. Puis, vous apprendrez à les aligner grâce au magnétisme des repères commentés ou à l'aide de la touche de contrainte.
06:28

Transcription

Nous allons essayer ici de construire certains éléments de ce château fort. Pour cela, nous allons nous servir de l'outil le plus intéressant en termes de vecteurs, l'outil de référence d'Illustrator depuis toujours, la plume. On la trouve dans le panneau d'outils sous cette forme. On peut également l'appeler avec la lettre P comme Pen en anglais ou Plume pour nous. La lettre P donc sur mon clavier me permet d'obtenir la plume. On la voit sous cette forme avec une petite étoile à côté. La plume nous parle. Elle nous indique bien qu'on n'a encore rien créé et qu'on va commencer à créer à partir de cet endroit précis. Je vais appuyer sur la touche Ctrl ou Commande + la barre d'espace et je vais pouvoir donc cliquer et glisser de gauche à droite pour zoomer dans mon image. Puis avec la barre d'espace enfoncée, j'obtiens temporairement l'outil Main me permettant de déplacer mon plan de travail. À partir de maintenant, je vais demander de suivre à partir de cette zone, je vais donc commencer par faire un premier clic en bas. Si je clique à cet endroit précis, j'ai bien créé ce qu'on appelle un point d'ancrage. À partir de là, je m'éloigne et je viens me positionner au-dessus. Attention, si je ne me positionne pas exactement au-dessus, je vois que je vais faire une diagonale. Je veux avoir quelque chose de parfaitement vertical. Je peux toujours me servir donc de la touche de contrainte qui est la touche majuscule. La majuscule est représentée par une flèche, soit à gauche, soit à droite de votre clavier. Vous la maintenez enfoncée et vous pouvez voir que le trait, même si vous n'êtes pas bien positionné, se met à la verticale du précédent point. Si je clique d'ailleurs, il m'a créé un point d'ancrage exactement au-dessus. Je viens maintenant le positionner ici, et un magnétisme vous montre bien que même sans appuyer sur cette touche, vous êtes certain d'être parfaitement positionné. On le voit grâce au petit point magenta qui apparaît de l'autre côté. Cette fonction est valable car on a ici ce qu'on appelle les repères commentés qui sont activés. Ils le sont par défaut. C'est pourquoi je démarre dans cette situation. Je sais maintenant que je suis parfaitement vertical ici, et on le voit avec ce trait magenta. En descendant, il y a un endroit où je vais voir que je suis à l'intersection. Effectivement, je suis exactement à la moitié de la hauteur du trait que j'ai réalisé sur la gauche. Je vais donc cliquer et m'éloigner maintenant dans ce sens. Comme vous pouvez le voir, la zone se remplit de blanc. En effet, par défaut, quand vous dessinez avec Illustrator, les objets que vous avez dessinés vont avoir une couleur de fond blanc, comme cela, et un contour noir comme celui-ci. Je reviens pour poursuivre mon tracé en glissant à la droite. On voit que le point magenta montre bien l'alignement parfait dans cette zone. Je clique et je remonte. J'aimerais m'arrêter exactement à la bonne hauteur mais elle est signalée lorsque j'arrive au bon endroit. Je m'assure donc d'être à la fois à la bonne hauteur mais aussi à l'aplomb du point précédent, ce que je pouvais faire avec la touche Maj mais qui est pris ici également par le magnétisme. Je m'éloigne à nouveau. Je clique, puis à nouveau je clique et je m'assure d'être exactement à l'aplomb de l'autre. Je continue encore, un clic, puis un clic à l'aplomb, mais attention à l'aplomb aussi dans ce sens. Faites attention donc toujours de voir que les traits sont bien des repérages à la fois horizontaux et verticaux, puis à ce niveau. Et enfin, j'arrive ici où je vais descendre jusqu'au point de base pour enfin aller rejoindre le point initial. Notez que si je ne rejoins pas le point initial, la zone blanche s'est bien remplie. Mais le contour noir qui est autour possède une épaisseur que je peux modifier à l'aide de ce panneau simulant ici les contours d'épaisseurs différentes. En effet, je vais pouvoir demander d'augmenter l'épaisseur de mon tracé. Et comme vous pouvez le voir, le tracé n'apparaît pas sur la zone qui n'est pas fermée. Je vais donc venir avec la plume qui a maintenant une simple présentation de plume et on va voir que sur le point initial, on retrouve un petit anneau qui me montre qu'on va bien boucler. Si je clique, j'ai bien bouclé et fermé la zone. La plume a maintenant un – qui me permet éventuellement, si je clique dessus, de supprimer ce point et par conséquent de faire le tri entre le point de départ et le point d'arrivée aux extrêmes. J'annule l'opération avec Ctrl ou Commande + Z. Cette plume a donc une représentation en forme d'étoile me montrant qu'elle va permettre de créer un nouveau tracé. Mais comment faire pour créer un nouveau tracé à partir d'ici. Il me suffira de désélectionner le tracé. C'est parce qu'il est sélectionné que je peux supprimer un de ces points et pour le désélectionner, je vais récupérer le dernier outil de sélection que j'ai utilisé en appuyant sur la touche Ctrl sur PC ou Commande sur Mac. J'ai bien ici le clic Sélection directe et je vais sélectionner quelque chose qui n'existe pas, par exemple, ici. Si je clique à un endroit où il n'y a pas d'objet, je ne sélectionne rien, mais en attendant, je désélectionne bien la première partie que j'ai réalisée. Je vais pouvoir maintenant venir sur ce point cliquer puis définir un nouveau tracé en m'éloignant. Ce tracé, je pourrai toujours à l'aide de la touche majuscule l'obliger à être sur l'axe vertical, comme on l'a vu tout à l'heure, mais je maintiens ici ma touche majuscule et me déplace plus sur la droite. Vous pouvez constater qu'il va se mettre exactement à un angle multiple de 90°. Je pourrai donc si je souhaite venir cliquer ici avec cet angle. Je vais venir à ce niveau, puis cliquer également à un endroit que je veux avoir positionné précisément par rapport à ça. Ici, ça va être une réelle difficulté qu'on pourra régler plus tard. Je vais donc m'arrêter à peu près à la même distance par rapport au centre, ici, et venir cliquer sur le point d'origine qui m'est bien signalé. Un clic, et enfin un dernier clic pour fermer la forme. Notez qu'on voit bien que le trait est moins important ici. En effet, la zone blanche l'a couvert sur sa moitié. Je clique ici, et j'ai bien maintenant réalisé la forme qui m'intéressait. Exercez-vous à créer par cliquer-glisser les différents éléments. Après avoir désélectionné cet élément, à faire en cliquant sur le côté, et repris la plume que j'ai retirée ici, je vais appuyer sur la lettre P, je vais pouvoir définir également la suite du château en venant cliquer jusqu'ici, toujours avec une notion de magnétisme par rapport au point. Et là, il va falloir que je vienne cliquer exactement sur cette zone. Je vais tout simplement faire un clic ici, puis un autre clic ici pour terminer. Vous allez me dire que mon château n'est pas un château effectivement mais la zone étant sélectionnée à ce niveau, la plume – se transforme en une plume +. Si je viens à cet endroit précis, je peux ajouter un point d'ancrage, et en prenant maintenant la flèche blanche, je vais pouvoir prendre ce point et le glisser où je veux. Ici tout va bien, comme vous pouvez le constater, j'ai une indication sur l'aplomb par rapport à l'autre mais également par rapport à celui-ci. Exercez-vous donc en réalisant vous-même les différentes composantes d'un château.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :26 avr. 2017
Durée :7h42 (85 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !