Créer un planning avec Excel 2016

Créer des barres

Testez gratuitement nos 1257 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Utilisez le formatage conditionnel pour dessiner automatiquement les barres des tâches dans la surface réservée au dessin de la planification.
10:31

Transcription

Bien, nous avançons. Notre diagramme à barres maintenant a son fond avec les jours chômés, et les jours fériés particuliers, et la date du jour du mois, si on la voit. Ce qu’il va nous falloir faire maintenant, c’est la chose la plus importante : c’est de faire que les tâches se dessinent. Alors, comment est-ce qu'on va procéder ? Eh bien, la technique va être relativement simple. Il suffit de sélectionner la première cellule qu’il y a dans le coin en haut à gauche de toute la surface où il y aura des barres, parce que, encore une fois, le but, c'est d’obtenir quelque chose de ce genre-là où les barres se dessinent sur une longueur qui correspond à la date de début et de fin et on va tout sélectionner ; toute la surface disponible dans Excel. Évidemment, vous n’êtes pas obligé de prendre toute la surface, mais ça vous donne ainsi une certaine marge de manœuvre, disons. Une fois cela fait, on va dans Mise en forme conditionnelle Nouvelle règle et utilisons une formule et là, l’idée, c’est quoi ? C'est de dire qu’en raisonnant sur la base de la première cellule, qui est ici. De dire que si la date qui lui correspond, soit celle qui est dans M6, mais rappelez-vous qu’il faut enlever le dollar devant le M parce qu’il varie ici de jour en jour, donc si M6 est plus grand ou égal à la date de début de la phase ou de la tâche et attention, les lignes des tâches ne sont jamais les mêmes, par contre, la colonne de début est toujours dans F, donc il faut garder un dollar devant le F, alors, à ce moment-là, il faut que ce soit en bleu. La chose étant, si on prend un bleu, pour mettre, par exemple-- je vais prendre un autre bleu, un peu moins foncé. Donc je disais, si on s’arrêtait là, le problème c’est qu’on aurait une longueur infinie. C’est exagéré parce que, évidemment, ça ne part que dans une direction, mais on aurait, à ce moment-là, une demie-ligne. Ça veut dire qu’elle aurait un début puis qu’elle partirait dans l’infini, dans le temps, dans une direction de la flèche du temps. mais nous on ne veut pas ça. On sait qu’une tâche a un début et une fin donc les couleurs ne doivent se mettre que si M6 est plus grand ou égal à F7, mais, en même temps, ça doit satisfaire une autre condition, c’est que la cellule, qui devra être mise en couleur, doit aussi avoir aussi sa date correspondante qui est plus petite ou égale à là où il y a la date de fin, c’est-à-dire à G7, dans le cas présent. Simplement, il ne faut pas oublier qu’on a enlever le dollar devant le sept. On ferme la fonction et on valide par OK et là, si on observe, on se dit qu’il y a quelque chose qui ne doit pas jouer parce qu’on ne voit rien. Mais non, en fait, il y a tout qui fonctionne, c'est simplement qu'actuellement notre diagramme à barres, il démarre du premier juillet 2016 et si vous regardez ici, les premières dates de ce projet, c’est en janvier 2007. Donc il y a quand même une différence entre 2016 et 2007. Alors, on va changer ici pour dire qu’on veut voir que ça commence à partir du premier janvier non pas 2016, mais 2007. Et si on valide, -- ici, pas en 207 parce que là, il n’y avait pas grand monde qui avait un ordinateur qui faisait des plannings, eh bien, regardez ce qui apparaît. On a ici toutes nos tâches qui sont effectivement coloriées. N’est-ce pas génial ? Regardez ! Et évidemment, la chose étant, ce qu’on veut maintenant, c’est que si une tâche vient à changer de durée, qu'ici, toutes les tâches changent automatiquement de position. Pour ce faire, comment on va procéder ? Dans un premier temps, je vais vérifier, ici, si je peux changer la durée d’une tâche, donc je vais prendre celle-là et la mettre à trois jours. Si je la mets à trois et que je valide, je me dis : « Tiens, c'est bizarre, elle a une durée qui ne correspond pas du tout à ce qu’elle a et c’est normal parce que la fin planifiée, qui est ici, si on regarde, il n’y a pas de formule. Alors là, il ne faut pas oublier de dire que la fin, c'est égale à la date de début plus la durée. On valide par Entrée et regardez maintenant, la tâche ici fait bien trois jours. Si je la passe à cinq jours, elle fait bien cinq jours. Maintenant, on va tirer cette formule ici vers le bas. Regardez, je tire les fins parce que toutes les fins doivent l’avoir et là, il me met un message d’incohérence. Et effectivement, si on analyse ici les prédécesseurs que j’avais tapés dans les tutoriaux précédents, il y a une aberration. Il y a une tâche qui s’utilise elle-même comme prédécesseur, regardez, la tâche six, elle a elle-même comme prédécesseur, ce n’est pas possible. Donc au moins qu’elle ait la tâche cinq, ce serait mieux que rien. Cependant, si je prends la tâche cinq, il y a toujours une aberration. Il me dit qu'il y a quelque chose qui tourne en rond. Au fait, c’est la tâche quatre qui a la tâche sept comme prédécesseur, mais ce n’est pas possible car la tâche sept a la six comme prédécesseur, qui a la cinq, qui a la quatre. Donc à nouveau il y a une incohérence. Là, il faudrait au moins que je mette la tâche trois, donc ceci pour vous montrer qu’Excel vérifie quand même s’il y a des incohérences ou pas. Maintenant, on poursuit dans la même idée. C’est qu’on copie-colle la formule de cette tâche qui est là et on va faire pareil pour la deuxième phase. Mais là, il va dire à nouveau, attention, il y a une référence circulaire et c’est normal. Ici, ce n’est pas la tâche neuf qui doit être le prédécesseur, c'est la tâche sept. Et puis on va tirer comme ceci Quand on tire, voyez tout se recalcule. Tout le projet est en train de se recalculer comme on pouvait l'attendre, puis on poursuit. On fait égal la durée plus la date de début, comme ceci, on valide par Entrée, puis maintenant, si on regarde ici, il a comme prédécesseur le 21. Mais le 21 n’a pas de sens. C’est une phase, donc on va lui donner la tâche 19, ou non, plutôt 20, disons, allez hop. Et maintenant, on tire cette formule et on va remarquer que toutes les tâches, qui sont à droite, se sont recalculées. On peut poursuivre, encore une fois, avec cette tâche-là dont le prédécesseur est visiblement la tâche 29. Le 29, c’est la phase que je ne veux pas. Et maintenant, imaginez que j’aimerais que ce soit la tâche 19. Donc je prends 19, ce qui est un choix empirique, je tire la formule, comme ceci et maintenant, on peut remarquer, que tout ce qu’il y a ici, joue. Donc, là, il suffit de vérifier, par exemple, cette tâche qui est le 12 du 1, elle a la ligne 19 comme prédécesseur. La tâche de la ligne 19 est ici et donc, elle finit le 5 du 2 ; celle-là commence le 12 du 1 et si on va regarder, je vais mettre la 19 en évidence. Elle est là. Tous ces contrôles sont très importants. On se dit qu’elle se termine ici, pourtant là, on a dit qu’elle avait la 19 comme prédécesseur. Oui, mais, la chose étant, si vous vous le rappelez, j’ai fait, ici, les formules de début, comme vous pouvez le voir, pour cette phase-là, pour cette phase-là, pour cette phase-là. Par contre, je n’ai pas encore copié-collé les formules, donc si je copie-colle la formule avec notre index equiv pour cette phase-là et que je tire, et que je fais pareil pour la prochaine phase, maintenant, ici, absolument tout sera bon. Si on va regarder, là, c'est tout, tout, tout bien. Tout est parfaitement adapté. Par contre, vous allez me dire qu’il y a une curiosité. C’est que les phases-là n’ont pas l’air d’être nickel. En fait, ce n’est pas qu’elles sont nickels. C’est que je n’ai pas fait les formules. Rappelez-vous, minimum, maximum, minimum, maximum donc là, il faut corriger. On écrit = min, on prend les dates du dessous, ensuite ici, c’est le max. On le prend et on fait pareil pour la dernière phase, = min et on prend les cellules du dessous. Là, il y a un problème, dit-il. = min -- Ah oui, c’est à cause de la validation, donc il faut sélectionner et ne pas oublier d’aller effacer la validation qu’on a mise dessus. Donc Données Validation Validation des données OK, et là, on va dire Autoriser tout, pour le coup, et puis maintenant, on recommence. = min, on sélectionne, on valide par OK. = max, on sélectionne ce qu’il y a en dessous et on valide par OK. Et si maintenant on va regarder, on a les phases qui sont ici. Phases, phases, puis là on a le projet en lui-même qui a l’air d’être à peu près OK. Ici, ce qui est curieux, c’est qu’on se demande ce que cette phase va chercher là comme début. On va aller vérifier. Ici, j’aurais soi-disant fait quelque chose d’incorrect, mais non, au fait, c'est bon. Donc là, on pourrait se demander pourquoi il prend le 26.1.2007 parce qu’il y a effectivement ici une tâche qui est le 26.1.2007. On va aller vérifier, donc si on part à droite, on va aller voir où est cette tâche qui est ici, puis au fait, on ne la voit pas et c’est normal parce que c’est une tâche jalon qui a une durée de zéro. Et puis, malheureusement, je ne peux pas afficher facilement les durées nulles. Dans ce cas, comment allons-nous gérer ce cas avec un jalon ? Puisque là, à droite, on avait dit, ici, c’est plus grand que début ou fin de début dans le cas présent, sans entrer dans les complications, il faut simplement considérer qu’un jalon sera représenté comme quelque chose à un jour, donc on tape simplement un, et puis, pour le coup, on a, ici, notre petit jalon qui apparaît. Ce n’est pas comme dans Project où on peut faire une tâche qui est un point dans une cellule, on n'y arrive pas. Donc on va supposer que le jalon apparaîtra comme une tâche d’un jour.

Créer un planning avec Excel 2016

Abordez la planification et la création d'échéanciers dans Excel. Concevez un diagramme à barres avec les activités en cours, un visuel de hiérarchie de tâches et de phases, etc.

3h29 (33 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :7 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !