Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Corriger avec les calques de réglage

Testez gratuitement nos 1340 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Toute correction avec les outils du menu Réglages dégrade les pixels de l'image. Retrouvez les mêmes outils dans le panneau Calques, sous forme de Calques de réglage. Puis appliquez les corrections de manière non-destructive et réversible.
04:39

Transcription

Nous avons vu comment corriger les pixels d'une image en passant par le menu « Réglages » du menu « Image ». On y retrouvait toutes sortes de Réglages qui pouvaient être effectués directement sur l'image ; et ce, de façon définitive, donc destructive par rapport à l'original si par hasard, on avait fait une mauvaise opération. On va s'apercevoir que sur toute cette série de « Filtre », de « Luminosité/Contraste », jusqu'à « Correction sélective », on va pouvoir travailler de façon non destructive. Il y a des fois où on sera obligé de travailler de façon destructive, comme par exemple, lorsqu'on travaillera sur un masque et qu'on voudra l'inverser. La notion « Négatif » nous rendra service. Mais pour la grande majorité des réglages, il sera préférable de les effectuer de façon globale également, mais sous les panneaux de calques, en vous servant des boutons de réglages qui sont ici. On y retrouve des réglages, et par un simple survole des boutons, on voit l'explication, ici, « Luminosité/Contraste », « Niveaux », « Courbes », « Exposition ». Si je regarde ce menu « Luminosité/Contraste », « Niveaux », « Courbes », « Exposition », on retrouve bien ce qui nous intéresse. On va aussi retrouver également, évidemment, la notion de « Vibrance », « Teinte/Saturation », « Balance des couleurs », « Noir et blanc », le « Filtre photo », le « Mélangeur de couches » et la « Correspondance de couleur ». On est arrivé donc à ce niveau. Si on continue, on va retrouver ici la notion « Négatif », d'« Isohélie », de « Seuil », de « Courbe de transfert », de « Seuil », de « Correction sélective », et de « Courbe de transfert de dégradé ». On a bien donc l'ensemble de ces réglages disponibles à travers les calques par l'intermédiaire d'un bouton. Prenons n'importe lequel d'entre eux ; par exemple, passez l'image en « Noir et blanc », ou jouez sur la « Teinte/Saturation ». quel que soit le réglage, on va voir que le réglage s'effectue bien sur l'image. Et on voit apparaitre alors un panneau qui s'appelle le panneau « Propriétés » qui se déploie dès qu'on vient travailler sur un réglage. Ce panneau va nous permettre d'agir exactement en tout point pareil que ce que l'on faisait lorsqu'on était sur l'image et qu'on demandait dans le menu « Réglages », « Image », simplement l'interface est un petit peu différente parce qu'elle est plus tassée au niveau du panneau ; mais on retrouve bien les différentes couleurs, l'accès au « Paramètre prédéfini », la tasse « Teinte », et ainsi de suite. Si je reviens en effet sur ce calque, eh bien, je vois que le panneau retrouve bien l'ensemble des informations nécessaires ; on peut l'ouvrir éventuellement. On a bien la notion de teinte, mais elle est située en haut ou elle est située en bas, on retrouve le bouton « Automatique », et on retrouve également l'accès à tous les curseurs. La possibilité de jouer sur la couleur, comme vous pouvez le faire en cliquant et en glissant pour l'interprétation « Noir et blanc », est valable grâce à ce bouton que l'on retrouvera dans plusieurs panneaux de propriétés. Si je viens dessus, je peux effectivement, en cliquant et en glissant, changer l'interprétation couleur à l'endroit précis où je me trouve. Donc, sur une autre couleur par exemple, on va pouvoir changer l'interprétation de la couleur, comme vous pouvez le voir. Le panneau « Propriétés » vient donc nous donner des informations de ce que contient le calque de réglages qui est positionné au-dessus de l'« Arrière-plan ». Il n'affecte pas l'image qui est derrière de façon définitive comme on le faisait à travers le menu « ImageRéglages » En effet, ce calque supplémentaire affecte tous les pixels qui sont en dessous virtuellement. On peut d'ailleurs demander, en cliquant sur l'œil, de le masquer et de retrouver donc l'image en couleur. On peut même demander d'avoir l'action de ce calque limitée en termes, par exemple, d'« Opacité ». Et vous pouvez, soit cliquer sur le triangle, soit mieux encore, cliquer sur le mot « Opacité », On voit la main qui se transperce et qui me permet, par cliquer et glisser de droite à gauche, de réduire l'importance de ce calque de 0 à 100 %. Et visuellement, on voit exactement ce qui se passe. Donc, la transformation se fait vers le noir et blanc, de façon progressive. Ce qu'on vient de faire avec le filtre « Noir et blanc » peut être cumulé avec d'autres filtres. Par exemple, si je viens dans le menu « Réglages » et que je demande de faire une « Isohélie », je ne pourrais pas le faire sur ce calque. Par contre, si je viens, à ce niveau, demander de créer l'isohélie, je clique dessus. Et je retrouve bien le calque me permettant de déterminer le nombre de niveaux qu'il y aura dans l'image. Si je me contente de trois niveaux par exemple, eh bien, on voit bien que l'image est bien sur ces trois niveaux sur le « Noir et blanc » puisqu'on a les deux cumulés. Si je retire l'œil devant le calque, on voit que ça change la donne ; et devant le calque « Noir et blanc » également puisque l'« isohélie » s'applique alors à l'image couleur. Dans tous les cas figures, l'œil permettra d'activer ou désactiver les fonctions qui pourront être cumulées les unes sur les autres tout en étant toujours éditables les unes et les autres à travers le panneau de propriétés. Je referme le panneau de propriétés en recliquant sur son bouton. Notez que l'ordre de passage des différents réglages, l'« Isohélie », puis le « Noir et blanc », influe directement sur le rendu. Si effectivement, je viens cliquer sur le calque « Isohélie », et que je le glisse en le positionnant au-dessus du calque « Noir et blanc », ça change complétement l'interprétation de l'image.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Découvrez les fonctionnalités spécifiques à la correction d'images avec Photoshop. Utilisez Camera Raw, configurez votre espace de travail, réalisez des sélections, etc.

8h05 (101 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :18 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !