Photoshop CC 2017 pour les photographes

Convertir la sélection en masque de fusion

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La sélection peut être transformée en masque de fusion, ce qui facilite le détourage. Apprenez à enregistrer les sélections et à les combiner. Ainsi, vous pourrez travailler sur le masque tout en ayant un aperçu du résultat.
06:22

Transcription

Nous allons voir comment travailler avec des masques de fusion. L'image que j'ai ici occulte les pixels qui sont derrière. Ce qu'on aimerait, c'est bien sûr se concentrer sur le personnage pour l'intégrer dans le fond. Avec l'outil sélection rapide, je peux éventuellement sélectionner le sujet Et lorsqu'on a réalisé une sélection, on peut, sans problème, demander sur le calque sur lequel on est positionné, de créer un masque de fusion. Il suffit pour ça de cliquer sur ce petit bouton situé en bas. Immédiatement, la sélection que j'ai réalisée devient masque et fait en sorte que l'image apparaisse ou disparaisse selon la zone du masque. Les zones blanches protègent l'image, les zones noires la font disparaître. En faisant « Alt+Clic » sur le masque, je peux le voir et agir directement dessus. Je peux toujours supprimer le masque en le glissant vers la corbeille Et je choisis alors de l'appliquer pour supprimer les pixels extérieurs ; ou au contraire, de le supprimer. Nous allons pouvoir évidemment faire un masque de sélection plus pointu que celui que je viens de faire. Il est possible de mémoriser des sélections. Lorsque vous faites une sélection, par exemple cette ellipse, il est possible de la mémoriser à travers le menu « SélectionMémoriser la sélection ». Vous pouvez demander de l'ajouter dans votre document sous la forme d'une nouvelle couche. Vous pouvez donner un nom à cette couche ; ou si vous n'en donnez pas, il en donnera un systématiquement. On retrouvera, dans le panneau « Couches », la sélection sous la forme de couche Alpha. Je peux définir une autre sélection. Par exemple ici, un rectangle que je vais définir sur cette zone, et je demande là aussi de mémoriser. Mais plutôt que d'aller dans le menu « Sélection », je vais cliquer sur ce bouton. Et il me sélectionne bien une nouvelle couche Alpha. Les couches Alpha sont des moyens de mémoriser la sélection. Lorsqu'on en a besoin, il est très simple de la récupérer. Il suffit, soit d'aller dans le menu « Sélection », et de demander de « Récupérer la sélection », et on choisira ce qui nous intéresse, l'« Alpha 1 » ou l'« Alpha 2 », ou encore la couche que j'avais préparé ici avec le « détourage ». Lorsqu'on prend une couche, comme par exemple l'« Alpha 2 », on peut demander de créer une nouvelle sélection, ou de l' « ajouter à la sélection existante », ou encore de la « soustraire », ou de faire une « intersection ». En fait, il s'agit du rectangle. C'est plutôt l'« Alpha 1 » qui va m'intéresser. Si je demande une « nouvelle sélection », la sélection va disparaître au profit de la nouvelle. L'« ajouter » va me permet donc de l'ajouter à la sélection. On va voir comment faire pour récupérer les sélections directement sans passer par le menu « Sélection ». Il suffit d'aller sur les couches, en appuyant sur la touche « Commande » sur Macintosh, ou « Ctrl » sur un PC. Vous voyez alors l'icône de la main se transformer avec un petit pointillé. Je clique, je récupère la sélection. Je clique, je récupère la sélection. Si j'ajoute la touche Majuscule, on voit un « + », j'ajoute à la sélection. J'annule mon opération avec « Ctrl+Z ». Si je fais avec la touche « Alt » plutôt que la touche Majuscule, j'ai un « - ». Je retranche la sélection. J'annule avec la touche « Ctrl+Z ». Si j'ajoute « Alt+Maj » plus la touche « Ctrl », j'obtiens bien un « x ». Cela veut dire que je vais garder l'intersection des deux sélections. Ces raccourcis claviers sont vraiment très utiles pour travailler directement. « Ctrl+Clic » sur cette sélection me permet donc de la récupérer. Si je reviens sur mes calques, je vais pouvoir demander de réaliser sur ce calque un masque de fusion en cliquant sur ce bouton. Le masque me permet donc d'intégrer mon image, évidemment, avec la qualité du masque qu'on a pu prévoir. À noter qu'on peut éventuellement voir que ce masque présente des avantages. La récupération des cheveux, bien marquée ; mais on pourrait vérifier que le masque en lui-même, sur certaines zones, me laisse passer encore un petit peu du bleu qu'il y avait sur l'image d'origine. Nous allons voir comment travailler sur ce masque pour l'améliorer. Et je vous propose alors d'aller dans le menu « Fenêtre » et de demander de « Réorganiser », de créer une « nouvelle fenêtre » pour ce même document. J'ai donc deux fenêtres représentant le même fichier. Ça peut être intéressant, en demandant dans le menu « Fenêtre » toujours, de réorganiser sous la forme de « 2 vignettes ». Alors, l'intérêt de ce que je fais, c'est que je peux travailler de façon grossie ici, et voir le résultat à ce niveau. Mais ce qui va m'intéresser, c'est surtout de voir le masque. Donc, dans la fenêtre sur laquelle je travaille, je vais faire « Alt+Clic » pour bien voir le masque sur lequel je travaille. Je peux demander aussi, dans le menu « Fenêtre », de faire en sorte, dans la réorganisation, de « faire correspondre le zoom », la position, bref, tout ; ce qui me permet de voir ici l'influence du masque sur mon image. Et je vais pouvoir travailler avec les outils adéquats pour faire en sorte de faire que ce masque soit plus noir à cet endroit pour laisser passer plus la montagne, et moins la couleur laiteuse des cheveux emmenée par le fond qu'il y avait à l'origine. Pour ça, je vais utiliser des outils de densité : l'outil de « Densité + » permettant d'ajouter de la densité au masque, ou de « Densité - » pour en retirer. En l'occurrence, c'est « Densité + » qui va m'intéresser, et je vais venir travailler sur cette image. J'ajuste bien sur la taille de mon outil. Et j'ajuste également la gamme de tons sur laquelle je veux agir. Est-ce que je veux agir sur les « Tons moyens », les « Tons foncés », ou les « Tons clairs » ? Il s'agit pour moi, ici, de rendre plus sombre les tons intermédiaires ; les «Tons moyens» donc. Je clique. Et à chaque fois que je clique, vous voyez immédiatement le rendu sur l'image. Donc, si je viens retravailler ici, l'intégration de mon image dans le masque, je peux tout de suite me rendre compte de ce que je réalise dès que je relâche dans l'intégration. Si vous avez été trop loin par exemple, je vais prendre carrément un pinceau, et peindre avec du noir ou avec du blanc. Eh bien, on va se rendre compte que là où je peins avec du noir, je vais bien masquer. Et là où en appuyant sur la lettre « X », je bascule vers le blanc, je vais bien réafficher l'image. Problème sur cette image. J'ai bien voulu améliorer le masque ; et je l'ai détruit, en fait. Eh bien, en venant sur cette image, je vais pouvoir demander d'aller dans le menu « SélectionSélectionner et masquer » pour essayer d'améliorer les choses. Et là, toujours dans le même esprit, je vais pouvoir retravailler avec mon outil amélioration des contours pour essayer de retrouver les contours d'origine. Immédiatement, je vois le résultat se propager sur l'image d'à côté. Je clique sur « OK ». Et nous avons donc bien la possibilité de travailler sur le masque en l'améliorant à tout moment. Le système de mettre deux fenêtres vous permet d'afficher, d'une part le masque avec « Alt+Clic » dessus, et d'autre part, le rendu du masque, ce qui vous permettra de travailler de façon très précise avec évidemment un rendu exact. Je vous conseille de prendre la main, et de demander de défiler les fenêtres simultanément ; ce qui vous permettra, quand vous viendrez avec la main déplacer l'image, de pouvoir voir exactement où vous en êtes, et retravailler, si nécessaire, exactement la zone qui vous intéresse. Prenez l'outil de « Densité + » ou « Densité - » pour faire en sorte de plus voir encore le ciel à travers les cheveux.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Découvrez les fonctionnalités spécifiques à la correction d'images avec Photoshop. Utilisez Camera Raw, configurez votre espace de travail, réalisez des sélections, etc.

8h05 (101 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :18 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !