Créer et animer un titre avec Sketch and Toon dans CINEMA 4D R18

Contrôler l'épaisseur avec le rail spline

Testez gratuitement nos 1309 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'épaisseur de votre extrusion peut être contrôlée à l'aide d'une autre spline. Cela vous permet de la régler très finement.
08:49

Transcription

Nous allons voir deux différentes méthodes pour pouvoir créer de l'épaisseur. La première que nous allons voir nous offre un très grand contrôle, mais on va poser des problèmes au niveau de l'animation lorsqu'on va créer la transition d'un mot vers l'autre. Par contre, il fonctionnera si on veut simplement s'occuper de l'écriture, c'est pour ça que je vous le montre. La deuxième méthode est un petit peu plus complexe, mais ne posera aucun problème pour l'animation de la lettre et sa transformation. On va commencer avec la première méthode. Ça s'appelle le Rail spline Je vais prendre ici mon objet, « Love », le LSPL, je le sélectionne et je laisse appui sur Ctrl et je vais faire glisser à l'intérieur de mon objet extrusion. Je le place à cet endroit. On voit tout disparaître, c'est normal. Cette deuxième spline va nous servir pour créer l'épaisseur. Si maintenant je vais chercher un point, je vais prendre par exemple ce point-là et je commence à le déplacer, vous allez voir apparaître cette épaisseur. Concrètement, il nous dessine notre spline depuis ce point-là, j'appuie sur Q pour désactiver notre objet temporairement, il va nous tracer depuis cet endroit-là vers cet endroit-là basé sur la forme de ce profil, l'épaisseur du profil ne compte plus, il est maintenant défini par cette spline qu'on appelle le « Rail spline ». Je réactive en appuyant sur Q, ce qui me permet, si je sélectionne mes points de créer de l'épaisseur très facilement. Faites attention, il y a cependant un petit piège. Pour que cela fonctionne correctement, il faut bien commencer par le dernier point ou le premier point. Si vous commencez par un point intermédiaire, vous allez créer cette espèce de rendu extrêmement plat et assez troublant. Alors c'est très intéressant pour créer certains effets, mais en l'occurrence, ici, ça ne nous intéresse pas. Et si on continue à le manipuler, ça nous crée quelque chose de totalement plat. Je reviens à nouveau en arrière et on va bien commencer par déplacer ce point-là. Je vais le déplacer par ici. À noter également, le problème d'épaisseur que vous avez ici, ne vous en occupez pas, on va s'en occuper par la suite. Donc, si je prends ce point-là, je fais bien attention de le déplacer sur l'axe (x, z) que vous pouvez voir en choisissant ce plan. Je peux commencer à créer mon épaisseur. Je suis passé en vue F4 afin de mieux voir. Et de cette manière, nous avons notre affichage isoligne. Si vous voulez voir l'affichage complet vous pouvez passer en Ombrage de Gouraud. En l'occurrence, je trouve que nous sommes bien comme ça pour pouvoir créer notre profil. J'ai commencé à créer les pleins et les déliés de cette manière. Si je désélectionne tout, je peux, en utilisant directement l'outil Déplacer, le déplacer dynamiquement, ce qui va me permettre d'être plus rapide. Par contre, il faut bien attraper les points qui apparaissent en surbrillance lorsque je les sélectionne. De cette manière, j'ai un contrôle très fin sur mon épaisseur de spline, ce qui me permet, par exemple, de gérer des passages comme ça facilement et finement. Par exemple, à cet endroit-là, on va lui redonner plus d'épaisseur, pour ensuite ramener quelque chose de plus fin par ici. Il est à nouveau plus épais. Cette méthode est très intuitive et rapide. Si je reviens dans les fins, nous voyons notre forme générale. Ce n'est pas trop mal, par contre, il y a le problème de nos extrémités. Il suffit d'aller dans notre extrusion « L_EXT », et maintenant, on va chercher un couvercle et tout simplement ajuster à la main. Par exemple ici, il s'agit du début. Je réduis sa taille pour que cela puisse correspondre. On va faire la même chose de l'aute côté. Et je pense qu'on va se terminer avec des réglages assez similaires à un centimètre. Évidemment, il y a encore un petit peu de travail pour ajuster ces différents éléments. On va travailler majoritairement sur cette spline. Il ne faut pas hésiter également à peut-être travailler sur nos courbes de Bézier. Si j'appuie sur T, ça va me permettre, en faisant glisser, de gérer justement l'influence des Béziers et pouvoir régler plus facilement le passage de l'un à l'autre. Comme vous pouvez le voir, ça fonctionne particulièrement bien pour ce genre d'objets. Quand j'ai terminé, je peux lancer un rendu pour voir ce que ça donne. Vous voyez qu'effectivement, nous avons notre forme. Et on a quelque chose de très rond. C'est une vrai forme polygonale qui nous permet de travailler dessus. Il y a cependant un défaut à cette méthode, c'est que si je fait réapparaître mon Love Ref, vous allez voir que je ne suis pas vraiment dedans. L'autre défaut, bien sûr, est au niveau de l'animation. Si maintenant je montre sur mon L_EXT et que je lance mon animation, je vais dans « objet » et je vais chercher mon « Croissance (fin) », vous allez voir apparaître de petits problèmes au niveau de notre couvercle. Effectivement, le couvercle est complètement plat puisqu'il a toujours cette taille que nous avons réglé ici. Ça ne s'ajuste pas dynamiquement. Donc ça, c'est un véritable problème. Je vais amener vers la fin. Il y a une manière de contourner ces deux soucis. Je vais désactiver mon L_EXT en le désactivant. Maintenant je vais revenir sur ma spline à cet endroit-là. Je vais désactiver également tous ces éléments afin de voir plus clairement. Pour finir, je vais réactiver notre référence. L'idée est que notre spline de base ici continue jusqu'à cet endroit-là. Il y a une fonction en Cinéma 4D qui permet de le faire. Je vais faire un Ctrl+A pour sélectionner tous les points, faites attention d'être en mode point. Je vais faire un clic droit et on va aller chercher « Créer un contour ». Et dans les options, on va lui demander de créer un nouvel objet, c'est important. Maintenant, je fais glisser de la gauche vers la droite et je voudrais justement m'amener par-là, ça veut dire trouver un contour qui correspond à cette partie-là. Je relâche. Il m'a créée un deuxième contour, le voici, le L_SPL1. Je vais désactiver celui-ci. Maintenant, je désactive mon Love Ref et nous voyons maintenant nos deux épaisseurs. Il suffit de prendre mon instance, mon L_SPL Instance et je vais la remplacer en faisant glisser celle-ci à l'intérieur. Maintenant, si je réactive mes deux éléments, on va voir qu'ils sont contrôlés par ces deux éléments ensemble. On voit par contre ce phénomène apparaître, c'est normal, c'est parce que nous avons notre problème. Si je prends cet élément-là, on va garder le codage couleur, ça, c'est de l'effet contour qui créée ça à chaque fois. Vous voyez que le bleu correspond au premier point de la spline et si je prends le contour qui se trouve ici, on voit que le bleu est à cet endroit-là. Je vais sélectionner ce point. On va faire un clic droit. On va lui demander d'inverser la séquence et ça va suffire à résoudre le problème. Maintenant, si je réactive, vous pouvez voir que c'est le cas. Et nous avons un point de contrôle des deux côtés, ce qui va être très pratique si j'appuie sur F4 et je refais apparaître ma référence de pouvoir la faire correspondre plus facilement. Maintenant, j'ai mes deux points, je peux travailler ensemble avec ces deux points. Par exemple, je vais prendre celui-ci et on va plutôt chercher celui-là et l'amener par ici. On va amener celui-ci par là. Et si je veux corriger cette partie-là, je vais maintenant revenir dans mon deuxième contour, le rail qui se trouve ici et le ramener à la main. Maintenant, je peux parfaitement faire correspondre cette forme avec mon originale. Bien sûr, il y a plus de manipulation, mais, le jeu en vaut la chandelle. Autre avantage de cette méthode, c'est si je reviens dans F1, je peux réactiver des bouts de biseau qui soient correctes. Je prends ici mon objet extrusion, on va dans couvercle et je change mon rayon des deux côtés et j'ai à nouveau mes bouts. Vous voyez que la forme est plus harmonieuse et j'ai parfaitement contrôlé sa géométrie. Et pour terminer, si je vais dans objet et que je me sers de la croissance, ça fonctionne bien mieux que tout à l'heure. Vous pouvez voir, par contre, que mon bout change un peu de forme selon les épaisseurs de spline, mais comme l'animation sera rapide, quelque chose qui va être invisible. Quel est le défaut de cette méthode ? On travaille avec deux splines, ce qui rend extrêmement difficile la transition et le morphing qu'on voudrait faire par la suite. Néanmoins, si vous travaillez sur une seule typo et vous voulez l'animer en écriture, c'est la meilleure solution parce qu'elle est plus précise et plus puissante. Maintenant, on va voir comment utiliser l'autre méthode qui va nous permettre de créer notre animation sans le moindre problème.

Créer et animer un titre avec Sketch and Toon dans CINEMA 4D R18

Maîtrisez la création et l’animation de titres dynamiques avec CINEMA 4D Studio. Créez le titre, réalisez son extrusion, donnez de la profondeur, appliquez des effets, etc.

2h50 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :23 févr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !