Linux : Les réseaux

Consulter les routes présentes

Testez gratuitement nos 1330 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette séquence, vous comprendrez pourquoi il existe plusieurs routes sur vos machines. Découvrez également de quelle manière elles sont liées aux routeurs de réseau.
05:20

Transcription

Une adresse IP ne sait dialoguer qu'avec d'autres adresses IP qui ont le même partie réseau qu'elles, comme on l'a vu. Pour pouvoir discuter avec une autre partie réseau, mon adresse IP et ma machine vont faire appel à un routeur. Pour savoir qu'elle doit faire appel à un routeur, la machine va tout simplement regarder dans sa configuration, et elle va avoir une information qui lui dit, quand tu discutes avec une adresse IP qui n'est pas dans ta partie réseau, tu t'adresse alors à cette machine-là, à cette autre adresse IP là. On peut le voir apparaître en tapant la commande route -n. Cette commande-là, route -n m'affiche au format IP, les routes configurées de la machine. Pourquoi au format IP ? C'est tout simplement que je vois s'afficher 10.0.2.1 pour la passerelle, au lieu que je vois afficher son nom, ce qui ne serait pas très explicite pour l'explication. La première ligne est particulière puisqu'elle définit ce qu'on va appeler la passerelle par défaut. La passerelle par défaut, c'est le routeur vers lequel on enverra tous nos paquets quand on ne sait pas à qui les envoyer. Mais on le voit, il y a d'autres routes. Ces autres routes sont assez simples. Ici je suis sur la machine. Si je regarde mon adresse IP addr show enp0s3, je vois que je suis avec l'adresse IP 10.0.2.4 pour ma machine /24, donc ça veut dire que je suis bien dans le réseau 10.0.2. Là, j'ai une route pour le réseau 10.0.2, la route est relativement simple. On dit que pour le réseau 10.0.2, donc on le voit avec le dernier octet qui peut varier. Eh bien c'est sur l'interface enp0s3 qu'il faudra envoyer le paquet. Les correspondants qui ont la même partie réseau que moi se trouveront sur cette interface, sur cette carte réseau. Et quand j'ai des machines qui ont plusieurs cartes réseau, je vais avoir ça par carte réseau. On le voit ici, pour les machines qui sont en 192.168.122. quelque chose, j'enverrai ça sur l'interface virbr0. Et si jamais je regarde la configuration de virbr0, je vois que ma configuration, c'est que mon adresse IP est 192.168.122.1/24, ça correspond bien à l'adresse réseau qui est configurée sur cette interface. Donc à priori, tous les correspondants qui sont dans ce réseau-là sont sur cette interface-là. Alors ça, c'est avec la commande route. J'ai également la commande netstat. Alors j'efface la page, je vais vous l'afficher. netstat -r pour afficher les routes, et toujours je mets le n pour qu'il m'affiche les adresses IP pas les noms. Je vais avoir les mêmes informations. Donc c'est une alternative, on a la commande route, on a la commande netstat qui permet de le faire. Et j'ai également la commande ip. Si j'appelle la commande ip route, cette commande-là va m'afficher les différentes routes comme on peut le voir, sous un format différent qui correspond au format qui est utilisé par la commande ip. Mais on va retrouver les mêmes informations. Ma route par défaut se fait via la machine 10.0.2.1. C'est mon routeur par défaut, celui qui est connecté vers le monde extérieur. Tout ce qui va correspondre au réseau 10.0.2.0/24, ça ira sur l'interface enp0s3. Tout ce qui va correspondre au réseau 192.168.122.0/24, ça ira sur l'interface virbr0. Donc on le voit, cette commande-là me permet de voir quelle est la topologie réseau qu'il y a autour de moi. Si je suis curieux de connaître la liste des routeurs par lesquels vont passer mes paquets pour joindre leur destination, je vais pouvoir utiliser la commande traceroute. Cette commande traceroute va m'indiquer les routeurs qui sont rencontrés entre ma machine et la machine de destination. Attention, ça ne me donne des informations que dans ce sens-là. De ma machine vers la machine de destination, j'ai pas les informations dans l'autres sens. Alors pour illustrer ça, je suis à nouveau sur ma machine qui a comme adresse IP la 192.168.72. quelque chose, donc là, la 63. Donc je suis dans le réseau 192.168.72. Je ne peux pas directement discuter avec les machines comme adresse IP la 192.168.1. quelque chose. Pour ce faire, il va falloir que je passe part un routeur. Et si je tape la commande traceroute, alors -n évidemment pour que j'affiche les adresse IP, pour que ça soit plus explicite, et que je cherche à joindre la machine .192.168.1.55, j'ai la liste des serveurs par lesquels je vais passer, là il n'y en a qu'un. Mais je vois que je passe par la machine 192.168.72.1 avant d'atteindre ma destination. Cette commande traceroute me permet d'afficher donc la liste des routeurs. Alors elle est pratique, il y a une autre commande qui est très très utile également, c'est la commande mtr qu'on rencontre dans la plupart des distributions Linux. Ma commande mtr -n va m'afficher les routeurs qu'on va rencontrer pour atteindre ma destination, donc la 192.168.1.55, et non seulement elle va me l'afficher, mais elle va continuer à m'afficher en temps réel la route au fur et à mesure du temps. Si jamais la route change, je vais la voir apparaître ici dans mes statistiques. L'intérêt est que ça me donne des informations sur les temps de parcours de mes paquets. Bon ici, c'est sur un réseau qui est un réseau interne, donc c'est relativement stable, ça ne va pas beaucoup changer, mais cette commande mtr est particulièrement pratique quand on veut surveiller ce qui se passe d'un point de vue réseau. Et donc on fait q, pour quitter cette commande mtr.

Linux : Les réseaux

Maîtrisez la configuration des réseaux sur Linux. Mettez en place une configuration adaptée aux serveurs, et abordez le Network Manager, plus adapté aux postes de travail.

2h20 (26 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :7 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !