Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Excel 2016 : Analyse de données avec Power Pivot

Connaître les points positifs et négatifs

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Votre formateur vous présente les avantages et les inconvénients de Power Pivot. Ainsi, vous serez en mesure de déterminer si l'outil répond à vos attentes.
09:12

Transcription

Dernier point avant d'aller dans la partie pratique, j'ai remarqué qu'il était utile, dans les formations, de parler des points positifs et négatifs de PowerPivot parce que, en même temps, cela donne une culture générale du produit et un certain vocabulaire. Alors, commençons par les points positifs. Première chose : PowerPivot utilise le moteur xVelocity qui est le moteur tabulaire de SQL Server Analysis 2014 et aussi SQL Server Analysis 2012 et, vous allez me dire, et puis quoi ? Si vous avez déjà travaillé, comme ça arrive d'ailleurs de plus en plus souvent dans les entreprises ou administrations, sur des tableaux Excel de plusieurs centaines de milliers de lignes avec des RechercheV c'est-à-dire des Vlookup en anglais, vous avez peut-être remarqué qu'il vous faut, à chaque fois attendre une dizaine de minutes pour que Excel rafraichisse toutes les formules. Grâce au fait que dans PowerPivot, on a le moteur xVelocity, appliquer des formules dans des tableaux PowerPivot qui ont même plus d'une dizaine de millions de lignes prend à peine le temps d'un clignement d'oeil. Donc ça, c'est déjà un énorme point positif. Deuxième point, on peut importer dans PowerPivot de nombreuses sources différentes avec beaucoup de facilité. Ça veut dire de l'Access, du CSV, de l'XML du SQL Server, de l'Adobe, etc. sans avoir besoin de se casser la tête avec du ODBC ou autre driver un peu tordu. Microsoft a déjà mis dans les assistants les formats les plus courants et il y en a plus d'ailleurs que vous n'avez d'options dans le menu Données importées de Excel. Attention, quand je dis Données importées ça n'inclut pas Power Query, on s'entend. Ensuite, autre point positif, c'est qu'il n'y a, en théorie, aucune limite dans le nombre de lignes que l'on peut importer. C'est-à-dire qu'on peut traiter des bases de données de plusieurs milliards de lignes. La seule limite est la mémoire vive de votre ordinateur. Si vous avez besoin de deux, trois, quatre térabytes de mémoire vive parce que vous avez deux/trois térabytes de données, oui, ça existe....) il vous faudra acheter la mémoire vive en correspondance. Evidemment je ne vous cache pas qu'avec Windows ça va être difficile. Ensuite, toutes les données importées physiquement dans PowerPivot sont hautement compressées. C'est pour ça que les gens disent : « La taille du fichier final est super petite ». Oui, ça utilise la technologie de SSAS SQL Server Analysis Services et plus particulièrement la technologie de compression VertiPaq, c'est le nom qu'a donné Microsoft à cette technique de compression. Ensuite, un point positif que j'ai déjà mentionné indirectement, c'est que PowerPivot permet de se débarrasser de la fonction RechercheV qui a de nombreuses limitations dont la plus connue est le fait qu'on ne peut faire que des liaisons de 1 à 1 ou de 1 à plusieurs mais on ne peut pas faire du plusieurs à plusieurs alors que Power Pivot gère 1 à 1 mais gère aussi du plusieurs à plusieurs. Maintenant, on peut dans PowerPIvot, de façon native et c'est très important parce qu'on s'approche des méthodologies de travail des ingénieurs, des scientifiques et des data scientists, on met des commentaires dans les colonnes et les tables pour décrire ce que l'on fait. Idem pour les formules qu'il y a dans les mesures de PowerPivot, on peut mettre une descript sur la formule pour que ceux qui nous relisent comprennent ce que l'on fait. Ensuite, toujours avec les points positifs, on peut créer des tableaux croisés dynamiques, c'est-à-dire des PowerPivot asymétriques. Ça veut dire que vous pouvez avoir dans un groupement des données dans un certain ordre et, dans un autre groupement, ces mêmes données dans un ordre différent. Ensuite, on peut créer des graphiques croisés dynamiques sans avoir nécessairement la tableau croisé dynamique correspondant qui est derrière. En d'autres termes, contrairement aux vieux tableaux croisés dynamiques où il fallait un tableau pour faire un graphique croisé dynamique, ce n'est plus nécessaire. On peut directement créer le graphique. On peut utiliser la roulette dynamique dans certains graphiques pour faire du forage de données. Si vous avez, par exemple, un histogramme et que vous double-cliquez sur une de ses barres, ça va vous faire entrer dans les détails de l'histogramme, ou du diagramme à barre. Les formules DAX sont beaucoup plus puissantes que les champs et éléments calculés que l'on avait à l'époque dans les vieux tableaux croisés dynamiques. Enfin, on peut intégrer des KPI, des IPC en français, pour « Indicateur de Performance Clé » de façon intégrée. Nos collègues n'ont pas besoin d'apprendre à faire du formatage conditionnel pour y mettre des indicateurs. Passons maintenant aux points négatifs, qui ne sont pas exhaustifs mais, au moins, il y a les plus importants. Premier point négatif : si vous travaillez avec de gros jeux de données, de gros volumes, il vous faudra une version 64 bits d'Excel et, en plus, si vous souhaitez vraiment que l'ordinateur réponde rapidement, il vous faudra aussi une version 64 bits. Attention à une chose, pour ceux qui ont la version 32 bits, j'ai remarqué que pas mal de mes clients qui ne défragmentaient pas le disque dur de l'ordinateur, parce qu'il y en a qui ont encore des disques qui ne sont pas des SSD, ça avait tendance à ralentir les calculs et les traitements de PowerPivot d'un facteur entre 10 et 100. C'est énorme, donc défragmentez une fois par mois votre disque sur, si vous ne travaillez pas en SSD. Ensuite, il est impossible de regrouper des champs manuellement actuellement, avec les PowerPivot ce qui génère des complications avec les dates dans certaines situations particulières. Il est impossible d'étendre un champ depuis le tableau croisé dynamique depuis le PowerPivot. Si vous connaissez de vieux tableaux croisés dynamiques, lorsqu'on a un champ en ligne ou en colonne, et qu'on double-clique dessus, ça nous propose directement d'ajouter une sous-dimension les PowerPivot ne le font actuellement pas. Il est impossible d'ajouter un élément calculé, contrairement aux vieux tableaux croisés dynamiques, par contre on peut contourner cette limitation en créant des champs dans le modèle PowerPivot. On ne traitera pas de ce sujet dans cette formation que vous le sachiez, ça dépasse les notions fondamentales. Il est impossible de choisir la statistique des sous-totaux et donc de choisir plusieurs sous-totaux différents dans un tableau croisé dynamique venant d'un modèle PowerPivot. En d'autres termes, il est impossible de choisir plusieurs sous-totaux de types différents dans un PowerPivot. Enfin, il est impossible de double-cliquer sur les champs pour avoir des informations supplémentaires les concernant. Cela rejoint un peu ce que j'ai dit précédemment, sur le Impossible d'ajouter, impossible d'étendre... c'est un peu la même problématique. Ça se rejoint. Ensuite, dernier point négatif, il est impossible de générer des rapports de page, il est impossible de créer des liaisons vers des fichiers en utilisant PowerPivot pendant que ces fichiers sont ouverts. Il faudra que vos collègues aient fermé les fichiers au moment où vous faites la connexion. Il existe, à ce jour, seulement environ 180 fonctions d'axes, c'est déjà plus que dans Excel 2010 où il y en avait à peine 80. On en a 100 de plus, on progresse mais ce n'est pas encore ça. Enfin, la création de vues, de perspectives comme on les appelait à l'époque dans PowerPivot, c'est-à-dire le fait qu'un manager voit plus d'informations dans un PowerPivot qu'un employé ou inversement, n'existe plus avec la mise à jour de PowerPivot. Il faut avoir SharePoint pour avoir la possibilité d'utiliser les perspectives, appelées également les Vues. Ensuite, PowerPivot, au niveau de la compatibilité descendante, c'est catastrophique. Si vous faites du Power Pivot avec Excel 2016, impossible de le retravailler avec Excel 2010 par exemple et également si vous commencez à avoir une vingtaine de PowerPivot dans un même fichier, au niveau de la stabilité, j'ai remarqué que c'était souvent catastrophique. Il est impossible d'éditer les données dans les tables PowerPivot donc vous ne pouvez pas aller dans une table que vous avez importée dans PowerPivot et aller y écrire des données comme vous le feriez dans une cellule Excel. N'oubliez pas que c'est une liste non exhaustive, on ne peut quasiment rien contrôler actuellement de PowerPivot avec le VBA, avec les macros, si vous préférez. Il n'y a quasiment pas de support à ce niveau. Voilà pour mettre quelques points sur les i, également pour des petites notions de vocabulaire comme xVelocity, ça peut vous être utile et comprendre ce que disent vos collègues à la cafétéria ou l'algorithme de compression dont je vous ai parlé VertiPak.

Excel 2016 : Analyse de données avec Power Pivot

Abordez l'analyse de données avec Excel et Power Pivot. Importez des données de différentes sources, créez des mesures et des indicateurs de performance clés intégrés, etc.

3h27 (33 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :8 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !