Excel 2016 : Analyse de données avec Power Query

Connaître les pièges et les limites

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Votre formateur vous sensibilise aux points positifs ou négatifs du complément Power Query pour Excel. Ainsi, vous déterminerez si l'outil est vraiment adapté à vos besoins.
05:29

Transcription

Également avant qu'on commence, je souhaiterais vous parler de quelques pièges et limites de Power Query, parce que évidemment vous vous en doutez, comme souvent en informatique, et en bureautique il y en a, des pièges et des limites. Déjà premier piège, et première limite, c'est outre le fait que vous devez avoir Excel pour utiliser Power Query ou pour Power BI Desktop, mais ça, je ne souhaite pas entrer en matière, il y a le problème de la version 32 bits ou 64 bits. Effectivement, suivant le volume de données que vous avez, vous serez obligé d'avoir la version 64 bits de Microsoft Excel. Alors une question que j'ai souvent dans les formations, c'est comment je peux savoir quelle version j'ai ? Il suffit d'aller dans les propriétés de Excel, puis aller dans Compte ou À propos, ça dépend de la version, mais sachez que de toute façon, c'est pas à vous de regarder ceci, parce que étant donné que vous travaillez dans une entreprise ou une administration, c'est l'équipe informatique qui s'occupe de déployer et d'acheter les licences Excel et quand le département de business analyse où les employés commencent à utiliser Power Query, le département informatique doit s'assurer que tout le monde aura dans l'organisation la même version d'Excel. C'est-à-dire que tout le monde soit équipé en 32 bits ou que tout le monde soit équipé en 64 bits. Deuxième point : compatibilité avec les autres tableurs. Alors ça c'est un gros problème. Power Query existe que depuis Excel 2010, enfin officiellement, on s'entend, il était disponible quelques années avant pour les développeurs et un petit cercle restreint d'informaticiens et de spécialistes. Mais on va partir sur la base donc qu'il était disponible que depuis 2010, mais ça n'empêche pas que si vous travaillez avec des gens qui ont OpenOffice, ou LibreOffice, ou je ne sais pas quoi d'autre, parce qu'il y a beaucoup de systèmes de tableurs, Power Query ne fonctionnera pas. Ils ne pourront pas aller dans les modifications et les paramètres que vous avez créés dans Power Query. Il en va de même sur certains modes de type de tablettes, c'est-à-dire les tablettes, je pense particulièrement en Android où vous avez certaines versions d'Excel spéciales, eh bien vous ne pourrez pas non plus entrer dans Power Query. Donc c'est actuellement vraiment limité aux PC équipés de Microsoft Windows, de Excel, aux tablettes qui sont aussi par exemple la Surface Pro, mais tout ce qui est en dehors actuellement en 2017, on peut même dire début du deuxième semestre 2017, c'est bancal ou inexistant. Ensuite la flexibilité. Power Query ne remplace pas la flexibilité des macros et du VBA. C'est très puissant pour gérer une quantité massive de données, beaucoup plus facilement et efficacement que RechercheV. Également, ça vous permettra avantageusement de remplacer quasiment tous les usages de requête que vous faisiez peut-être avec Microsoft Access. Par contre, ça n'a pas la flexibilité en termes de résultat final visuel structurel qu'ont les macros et le VBA. Ensuite, au niveau des normes, il y a un gros problème, c'est que comme à l'habitude, entre guillemets, Microsoft ne respecte pas les normes ISO informatiques avec ce produit aussi, donc on a par exemple un autre langage de requêtes et de fonctions qui s'appelle le langage M, dont j'ai déjà fait mention antérieurement, qui ne respecte aucune norme ISO, alors qu'il aurait peut-être été, on va dire plus intéressant et subtil, que Microsoft utilise le langage SQL dans Power Query. Mais ils ont peut-être leurs raisons, mais actuellement je n'ai jamais trouvé de documentation sur Internet qui explique pourquoi ils sont partis vers le langage M, plutôt que de reprendre le langage SQL qui a été et qui est toujours pourtant normalisé. Ensuite un problème que j'ai vu avec ce produit et que certains de mes clients ont aussi expérimenté, c'est la documentation de ce que vous faites dans Power Query. Power Query n'a pas à ce jour un outil qui gère toute la documentation automatique de toutes les étapes de nettoyage et d'import que vous avez faits. Alors certes, on peut renommer les tables et les requêtes et les étapes, mais on ne peut pas les documenter en mettant des commentaires et générer un rapport. Donc ça, c'est extrêmement dommage, mais ça ne veut pas dire que Microsoft ne le fera pas à l'avenir. Espérons qu'il le fasse, ça permettrait par exemple les datas scientist, ce qu'on appelle les scientifiques des données de travailler avec Power Query comme le veut l'usage de la science. C'est-à-dire on documente les étapes de travail et de traitement de données, et si possible on les documente de manière automatique, vous l'aurez compris. Il y a toujours quelque chose d'un peu énervant à ce jour, toujours début de ce deuxième semestre 2017, c'est que Power Query, que vous le sachiez, s'ouvre dans Bon ça, c'est pas grave, mais vous ne pouvez pas actuellement réduire la fenêtre de Power Query pour aller voir ce que vous avez derrière dans Excel, si vous avez besoin d'aller voir ce qu'il y a derrière. On doit actuellement systématiquement fermer la fenêtre de Power Query pour aller faire des petits bidouillages ou des traitements divers et variés dans notre feuille Excel, et ensuite rouvrir à nouveau Power Query, et ainsi de suite. Alors c'est très laborieux, c'est énervant, peut-être que ça changera à l'avenir, mais actuellement c'est comme ça, donc c'est une limite de l'outil. Donc voilà au niveau des pièges et limites les plus importants, il y en a d'autres, ça sert à rien que j'entre dans les autres en question, parce qu'il faut d'abord avoir une bonne culture générale du logiciel pour les comprendre. c'est-à-dire dans le menu Fichier,

Excel 2016 : Analyse de données avec Power Query

Analysez des données avec Excel 2016 et Power Query. Apprenez à importer, consolider, lier, nettoyer, fusionner ou scinder des données provenant de différentes sources.

3h00 (34 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :8 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !