Déjouer les principaux pièges de la langue française

Connaître le grand danger de la coordination

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez, à l'aide de nombreux exemples, apprendre la grande règle en matière de coordination : ne peuvent être ainsi joints que des éléments de même nature.
02:12

Transcription

Un petit rappel. Qu'est-ce qu'on entend par coordination ? La coordination, c'est ce qui permet de relier, dans une phrase, deux éléments ou plus, qui ont la même fonction, et le plus souvent, la même nature. Les mots de liaisons sont le plus souvent et, e.t et ou, o.u, mais aussi mais, or, ni, car. Ce sont des conjonctions de coordination. On ne peut coordonner que deux groupes de mots qui sont égaux, deux groupe nominaux, deux groupes verbaux, deux propositions, deux adjectifs, deux adverbes, etc. Concrètement, on peut tout à fait, vous le savez, coordonner un prénom, un pronom et un nom avec adjectif qualificatif, qui sont tous, finalement, des groupes nominaux. Cela peut donner : "moi, Marie et son chien sommes partis à la campagne. Ici, cela forme un unique groupe nominal sujet. On peut aussi coordonner un adverbe et une proposition participiale avec une même fonction de complément circonstanciel de manière. Par exemple : "lentement et en faisant attention de ne pas réveiller ses enfants, il est parti au travail." Mais on ne peut pas coordonner, par exemple, un nom et une proposition : "il lui dit sa déception et qu'il a parcouru toute la ville pour venir la chercher", non. De même, on évitera de coordonner un nom et un verbe, même à l'infinitif : "il n'aime pas la culture ni se laver". On préférera écrire : "il n'aime ni se cultiver ni se laver." Il y a toujours moyen de remplacer un verbe par un nom ou inversement, un nom par un verbe. Voici deux autres phrases fautives, où des éléments de fonctions diverses ont été malencontreusement coordonnés : "ils ont été reçus par le ministre et par souci d'égalité", complément d'agent, pour le premier et complément circonstanciel de cause, pour le deuxième. "Il a mangé son repas et avec grand appétit", complément d'objet direct, pour le premier et complément circonstanciel de manière, pour le deuxième. Une petite mise en garde pour finir. Ne confondez pas la conjonction "ou" sans accent avec le pronom relatif "où" avec un accent grave sur le u, qui indique le lieu. Dès qu'on peut remplacer par "ou bien", il s'agit de la conjonction ou, donc sans accent.

Déjouer les principaux pièges de la langue française

Découvrez les principaux pièges de la langue française les plus couramment rencontrés et déjouez-les grâce aux astuces et conseils proposés dans cette formation.

1h18 (39 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !