Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Configurer les répertoires de données

Testez gratuitement nos 1334 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à configurer les répertoires de données, puis choisissez les meilleures options de création de tempdb.
07:00

Transcription

Nous avons configuré l'authentification dans SQL Server et nous avons ajouté un administrateur de type Windows et un mot de passe pour le compte "sa", donc le compte administrateur de type sécurité SQL Server. Il reste trois onglets supplémentaires dans cet affichage de configuration du moteur de base de données. Le deuxième onglet est assez important de mon point de vue puisqu'il permet de définir le répertoire racine des données et les répertoires pour les bases de données. Le répertoire racine des données est le répertoire dans lequel SQL Server va positionner un certain nombre de fichiers, ses logs d'exécution, ce qu'on appelle le journal d'erreurs de SQL Server, par défaut, le répertoire dans lequel les sauvegardes vont être enregistrées mais surtout les répertoires de données, c'est-à-dire dans lesquels vont se déposer les fichiers de données, les fichiers de journaux de transactions pour SQL Server. Par défaut, vous le voyez, c'est Program Files et ce n'est pas du tout une bonne idée donc c'est quelque chose qu'on va changer systématiquement. Si vous ne changez pas ici, ça veut dire qu'en poursuivant l'installation, SQL Server va créer ses bases de données système. Il y en a quatre, master, tempdb, msdb et model, il va les créer à cet emplacement, ce qui déjà n'est pas une très bonne idée. Donc, ce que vous allez faire, c'est quelque chose comme ça, par exemple, mettre dans D:\, en ce qui me concerne, sur ma machine, ce que je peux faire, c'est aller ici dans D:\ créer un répertoire sqldata, par exemple, et le spécifier ici, sqldata. Vous voyez qu'immédiatement tout est changé en dessous. Bien entendu, il faudra que le compte de services de SQL Server ait des permissions sur sqldata mais le programme d'installation va s'en charger, donc vous n'avez pas besoin de vous inquiéter à ce niveau-là. Ensuite, Répertoire de la base de données utilisateur, c'est encore une traduction un peu approximative car il n'y a pas qu'une seule base de données utilisateur. Et Répertoire de journal de base de données utilisateur, donc répertoire de journal de transactions. Ce sont les dossiers, enfin les répertoires, par défaut, qui seront utilisés lorsque vous créerez des bases de données mais vous pouvez le changer à la création de la base de données. Cela dit, une bonne pratique dans le monde SQL Server est de positionner les bases de données et les journaux sur des disques différents parce que les patterns de lecture et d'écriture de ces deux fichiers de base de données et journal de transactions sont très différents. Donc, pour optimiser les choses, on peut séparer physiquement ces deux types de fichiers. Et puis vous avez un Répertoire de sauvegarde. Ça peut valoir la peine, ça va être le répertoire par défaut si vous voulez, ça peut valoir la peine de le modifier également ici mais le plus important c'est ceci. Historiquement, vous aviez en plus ici quelques informations à entrer pour positionner tempdb au besoin mais ça a été en 2016 déplacé dans un onglet spécifique. tempdb, je vais en reparler, bien sûr, mais c'est une base de données qui va contenir des tables temporaires, soit créées par des utilisateurs, soit créées par SQL Server même. C'est donc une base de données qui est assez sensible et qui doit être optimisée en termes de performances. Alors, il y a deux formes d'optimisation. La première, c'est de positionner tempdb sur un disque dédié. C'est ce qu'on peut faire ici, Répertoires de données, et ici Répertoire du journal. Mais il y a une deuxième pratique qui existe depuis un certain temps et qui est de découper tempdb en plusieurs fichiers. Jusqu'en 2016, c'est quelque chose qu'on faisait à la main à la configuration de tempdb, après coup, après l'installation, mais depuis 2016, le processus d'installation a été mis à jour pour, comme vous le voyez ici, intégrer ce découpage directement au moment de l'installation. C'est une très bonne chose. Alors, quelle est la règle et pourquoi ? La règle est de découper tempdb en un certain nombre de fichiers et il y a une petite explication ici qui dit spécifier le nombre de fichiers de données, la valeur par défaut étant de 8 ou celle du nombre de cœurs. La règle est que vous allez découper tempdb en autant de fichiers que vous avez de processeurs sur votre machine. Si vous avez quatre processeurs, vous faites quatre fichiers. Si vous avez un serveur très bien dimensionné à 32 processeurs, vous n'allez pas faire 32 fichiers car quand vous avez 32 processeurs, en général, ce sont des processeurs multi-coeur, donc vous n'avez pas 32 processeurs, vous n'avez pas 32 sockets, mais vous avez 32 cœurs. Donc si vous avez 32 cœurs, vous avez peut-être huit sockets à quatre cœurs et à ce moment-là vous allez faire huit fichiers et vous allez utiliser le nombre de sockets parce qu'il ne faut pas exagérer. Pourquoi fait-on ça ? Non pas parce qu'on va optimiser les entrées et sorties car on aura plusieurs fichiers sur plusieurs disques. En fait, on va probablement mettre tous nos fichiers sur le même disque mais c'est pour favoriser les entrées-sorties, les lectures-écritures en termes de multiprocessing, en termes de multi-threading. Lorsque SQL Server va effectuer des opérations d'écriture et de lecture sur tempdb, il peut séparer ces opérations sur plusieurs processus, sur plusieurs threads. Chaque thread sera attribuée à un processeur et ça va paralléliser les opérations en termes de temps CPU, en termes de temps processeur. Donc, c'est pour ça qu'on les sépare. Mais ce n'est pas physiquement sur les disques, donc même si vous avez ici huit fichiers qui sont tous sur le même disque, eh bien, il va y avoir une petite optimisation des lectures-écritures dans tempdb due au multiprocessing. La règle est de définir déjà une taille de tempdb relativement bonne. Ici, j'ai 8 x 8, 64 Mo, on peut faire mieux. Je pourrais mettre, par exemple, déjà 32 Mo et j'aurais… alors, ça ne se met pas à jour… mais j'aurais une taille plus importante. La Croissance automatique en 64, OK, pourquoi pas. Et puis, ici, la taille du journal, si je fais 32, je vais quand même faire un petit peu plus, par exemple, 16, ça s'est mis à jour, donc j'ai déjà 256 Mo de journal, ce qui est déjà un peu mieux, et ici je vais dire une taille initiale de 16 avec une croissance de 64, c'est pas mal du tout. Pourquoi fait-on ça ? Parce que les augmentations automatiques de taille sont coûteuses, alors autant démarrer avec une taille de fichier raisonnable. Une base de données qui se recrée à chaque démarrage de SQL Server. Elle se recréera donc ici avec une taille de 32 Mo par fichier, de 256 Mo en tout. Lorsque ces fichiers seront pleins, eh bien, il y aura une opération de croissance automatique des fichiers. Tous les fichiers augmenteront de taille en même temps et on atteindra une augmentation chaque fois de 512 Mo. Ainsi, tempdb est déjà à minimum bien configuré.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Comprenez le fonctionnement et les différents modules qui composent SQL Server. Prenez en main les bases de données, les schémas, les tables, la gestion des fichiers, etc.

5h20 (55 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :14 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !