Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel d'Assembleur

Configurer le périphérique MLI à fréquence constante

Testez gratuitement nos 1341 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Générez une PWM avec un rapport cyclique variable et une fréquence variable, sans pouvoir agir depuis l'extérieur.
04:38

Transcription

Dans cette vidéo donc, je vais vous parler de la PWM simple. Alors pour cela, nous partons avec le même fichier d'en-tête et puis nous allons directement configurer notre PWM. Alors pour cela, il faut avant accrocher le module CCP. Il faut le choisir. Alors moi, j'ai choisi le CCP4, qui est connecté à la broche RC6 et puis, il faut attacher une source de timer à notre PWM. Moi, j'ai choisi par exemple par le biais du registre CCPTMRS TIMER SELECTION CONTROL REGISTER, d'accrocher en fait ma PWM au Timer2. Donc ce qui revient à mettre zéro, zéro ici et un partout, parce que c'est réservé donc, ça n'a aucune influence. Une fois que j'ai mon Timer2, donc je sais avec quel timer je vais travailler. Il faut que je détermine en fait la période qui m’intéresse. Alors moi, la période de la PWM, je l'ai mise à une milliseconde, par exemple. Alors, à partir de là, j'ai pu calculer en fait la valeur de PR2 en m'étant fixé un prescaler. C'est ce que j'ai fait, donc je vais dans TXCON, mais qui est valable pour le Timer2, 4 et 6. Et à partir de là donc, j'ai choisi un prescaler. Le postscaler n'intervient absolument pas dans le module PWM, ça il faut le savoir. Donc, je mets le timer sur ON et j'ai mis un prescaler à 64. Très bien. Quand je mets PR2 à 255 à 4 mégahertz, après avoir fait le calcul avec l'équation qui m'a été donnée dans de datasheet, je vais trouver une milliseconde. Maintenant, nous allons voir comment on va configurer CCP4. Nous, ce qui nous intéresse, c'est une sortie PWM toute simple. Et puis ici, nous avons nos bits de précision. Donc par défaut, on va pas y toucher parce que ça ne sert pas énormément à cette fréquence une telle précision. Et à partir de là, nous ce qui nous intéresse, ici, c'est le module PWM, mais seul, non pas amélioré. Donc, ce qui nous donne au niveau des registres cette valeur binaire qui émet dans CCP4CON. Donc après, pas de soucis concernant la configuration de nos différents ports. On les a clearé, puis à partir de là, vous voyez dans le programme principal, j'ai plus rien. Alors dans CCPRL, je pointe d'abord dessus, puis je vais lui mettre la valeur 127. Et on va voir un peu ce que ça nous donne sur Proteus. Donc voilà, j'ai déjà implanté notre programme et puis voilà. Donc, nous sommes pile-poil à une milliseconde. Il faut vraiment se mettre dessus, vous voyez bon, vous me croyez sur parole voilà, presque, allez, au pouillème. Donc voilà, avec la petite incertitude liée au curseur. Donc, maintenant, si on veut changer simplement le rapport cyclique. Mettons, je veux 25 %, pas de problème, je vais mettre 63. Et puis voilà, on compile. Et à partir de là, je relance ma simulation et là, vous voyez, j'ai 25 %. Vraiment, on est proche de ce que l'on souhaite. Il en va de même cette fois-ci pour la fréquence. Cette fois-ci, je vais changer la fréquence. Donc par exemple, j'ai changé la valeur de PR2. Donc là, je vais le passer à 127. Et puis, vous allez voir qu'on va se retrouver avec un rapport cyclique cette fois qui ne va plus valoir 1/4, mais 1/2. Parce qu’on aura divisé la période par deux. Donc on regarde, on vérifie une fois de plus. Donc on fait Play et là voilà, on se retrouve avec un rapport cyclique d'1/2. Alors toutes les combinaisons sont possibles, vous avez bien compris qu'en jouant en fait sur les deux registres, vous pouvez obtenir ce que vous voulez. Alors là par contre pour le coup, ce qui est frustrant, c'est qu'on ne peut pas agir directement depuis l'extérieur sur le rapport cyclique ou sur la fréquence. Parce que pour l'instant, nous avons entré les valeurs en dur. Mais c'était pour vous expliquer le principe.

L'essentiel d'Assembleur

Plongez-vous dans le langage bas niveau, nommé Assembleur. Abordez les notions de jeu d'instructions, de pipeline, de registres, de mode d’adressage, de compteur de programme, etc.

4h52 (57 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :26 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !