Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel de Project 2013

Conclure sur Project 2013

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vincent Isoz conclut cette formation en revenant sur les points clés abordés et sur les perspectives à envisager.
05:19

Transcription

Il est maintenant temps de conclure sur cette formation concernant les fondamentaux de Microsoft Project. Alors, premier point de la conclusion, je rappelle que ce qu'on a vu, c'est une « vue d'ensemble », « donnant une idée des possibilités » uniquement de la partie planification temporelle de Project, c'est-à-dire sans la gestion de la finance, ni de la qualité. Et donc, cela inclut qu'on a omis la gestion des ressources, le reporting, et bien évidemment, les macros et le VBA. Ensuite, deuxième point de la conclusion, c'est que vous avez peut-être pu entrapercevoir que lorsqu'un projet, ou une planification a un grand nombre de tâches, c'est un logiciel qui peut devenir très vite « chronophage ». Effectivement, la gestion de projets est, à un certain moment, un métier. C'est ce qu'on appelle alors normalement l'ingénierie de gestion de projet. Et il m'arrive, on va dire, deux à trois fois par an, depuis une décennie, d'accompagner des clients, qui ont des planifications de 2 000 à 4 000 tâches. Et il n'est plus concevable à ce moment-là de traiter la planification juste en consacrant à Project une à deux heures par jour. Effectivement, mes clients me disent, j'y passe sept à huit heures par jour, et éventuellement une heure pour faire les mails, et gérer la communication et donc la synchronisation des équipes. Alors, quand on arrive à ce niveau-là d'utilisation de Project, il faut toujours se poser une question majeure, et je le rappelle souvent à mes clients. Et normalement, il faudrait le faire avant même de se lancer dans Project, surtout lorsqu'on est une grande administration et une multinationale. C'est-à-dire de considérer « l'acquisition de Microsoft Project Server », parce qu'il faut être objectif, ce n'est pas un produit qui est cher, parce quand on gère un projet à entre 100 millions et 15 milliards d'euros, la chose étant, c'est que mettre 20 000 à 35 000 francs plus un salaire pour quelqu'un qui s'occupe du serveur, pour faire l'acquisition de « Project Server », c'est franchement négligeable. Après évidemment, c'est une question de politique. Combien de fois j'ai entendu des clients dire on ne veut pas « Project Server », c'est trop compliqué pour nos chefs de projets. Après voilà, c'est simplement un choix de la direction. Sinon, il y a une autre possibilité, mais qui n'est pas aussi stable que « Project Server », je vous rappelle que « Project Server », c'est quand même un produit de Microsoft, qui a une certaine ancienneté, qui permet via des pages web aux responsables d'équipes et aux ressources de créer des tâches et de saisir leur avancement de temps de travail et d'avoir des synchronisations avec Outlook. Donc, c'est un gain de temps énorme pour le chef de projet. Mais, si tout ceci est trop compliqué, oui, vous pouvez acheter des « add-ins », qui coûtent, c'est vrai, globalement moins cher, mais qui sont assez instables, puisque ces « add-ins », au fait il faut qu'ils synchronisent le projet avec un fichier Excel. Et c'est vrai que dans le fichier Excel en question, les gens peuvent aussi créer des tâches, mettre leur temps d'avancement. Ça envoie des mails automatiquement, du moins dans un certain sens. Et ça marche, mais ce n'est pas très pro. On n'a pas derrière une grosse structure comme Microsoft qui nous garantit une certaine pérennité du produit. Mais après, voilà, c'est un choix de l'organisation, entreprise ou administration de savoir si c'est mieux de perdre du temps à faire des bricolages ou d'acheter un produit solide. Sinon, évidemment, et c'est le quatrième point sur lequel je veux venir, pour se faire un jugement solide, il faut étudier également la suite. Et la « suite » de cette formation, c'est quoi ? Après avoir vu la planification temporelle pure, normalement, c'est la gestion des ressources, qui vient tout de suite après, qui vous donnera une idée de comment on gère des ressources humaines et matérielles. Et puis après, il y a le cours de gestion budgétaire. D'ailleurs, ces deux cours que je viens de mentionner sont déjà dans le catalogue. Ensuite, il y a le cours de suivi de projet, de gestion de portefeuille de projet, donc là, je vous laisse aussi voir ce qu'il y a déjà dans le catalogue. Et puis enfin, normalement, il y a le cours Macros et VBA. Ensuite, on peut aller plus loin. Il y a le .NET. Il y a un moment avant le .NET où il y a « Project Server ». Et vous verrez que globalement, quand je vois dans les multinationales, les grandes structures créent ce qu'on appelle un bureau de projet, un project management office, où il y a entre quatre et sept personnes, qui travaillent à plein temps sur « Project Server », pour servir de support au chef de projet. Et évidemment, dès qu'on a des projets de l'ordre du demi-milliard d'euros que ça vaut peut-être la peine de commencer sérieusement à penser à avoir une structure vraiment professionnelle. Parce que les coûts de gestion, on va dire efficaces, deviennent négligeables lorsqu'on a des projets d'un demi-milliard d'euros, par rapport au coût du salaire des quatre ou sept individus plus le coût des licences. Voilà, après chacun fait comme il le souhaite, bien évidemment. Voilà concernant cette conclusion, qui était peut-être un peu longue, mais vu que c'est un sujet quand même critique et important, ça me semblait important d'y passer un peu de temps. Sinon, j'espère que vous aurez appris quelque chose, et que vous aurez passé un agréable moment en ma compagnie.

L'essentiel de Project 2013

Bénéficiez de la puissance de Project pour une gestion optimale de vos projets. Créez et définissez un planning, affectez des ressources, estimez les coûts, etc.

3h25 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :28 juil. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !