SketchBook Pro 2017 : Les pinceaux

Conclure sur les pinceaux de SketchBook Pro 2017

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous voici arrivé au bout de cette formation et fin prêt à Lionel Pigaglio vous adresse ses remerciements en revenant sur les points clés abordés.
04:07

Transcription

Alors, voilà. Cet atelier consacré aux pinceaux et familles de pinceaux dans SketchBook 2017 s'achève maintenant. J'espère que vous avez apprécié ces découvertes des nouvelles brosses apparues dans la dernière version, qui ont largement étoffé la bibliothèque qui était auparavant fournie, et qui font rentrer maintenant le logiciel dans la famille des outils de peinture numérique. autant que de dessins ou de roughs. Je vous propose de vous remémorer un petit peu ce qui a été évoqué. Donc, on a vu qu'ici, c'était l'accès rapide. C'était la fenêtre des pinceaux, qu'on pouvait épingler un jeu de pinceaux par simple pression sur cette icône. Donc, on a testé un petit peu le jeu de pinceaux de base avec les outils.... simples, mais assez complets quant à leurs possibilités. C'est-à dire du crayon, de la plume d'ancrage qui vient de faire son apparition aussi qui évite des paramètres un peu fastidieux. Donc, c'était le premier jeu testé. Ensuite, on a essayé de vérifier la pose des feutres Copic sur une mise en couleur rapide sur un ancrage réalisée donc avec la plume d'ancrage précédemment. On a poursuivi notre exploration avec la peinture synthétique. Et puis, un petit essai comme ça de rough rapide avec un effet pinceau... qu'on va remettre au centre de l'écran. C'était en noir et blanc. Ça nous a permis de tester les nouvelles façons de mélanger, de mêler et d'appliquer les teintes ou les valeurs. On a ensuite vérifié le propos sur de la couleur. Encore une fois, une étude rapide, mais avec vraiment une facture peinte, tel qu'il était difficile de l'obtenir auparavant. Toujours les brosses synthétiques. Ensuite, on est allé faire un petit tour... dans les textures et tester leur possibilité graphique. Donc, des jeux d'appoint, les textures et les formes. Alors, on a essayé de les intégrer ici, à l'arrière, les formes, les projections. Rappelez-vous : sur le tronc d'arbre. Et puis, de temps en temps, on peut se servir des outils forme pour simuler une végétation ou une ombre ici, une ombre portée de végétaux. Après, les projections, on a vu qu'on pouvait s'en servir aussi comme outil de réhaut, c'est-à-dire ici, propice au... à la mise en valeur d'un croquis, fut-il scanné, fut-il de l'encre naturelle. Ici, on avait testé les brosses textures, qui se trouvent ici, qui nous permettent de donner du relief, de la matière aux matériaux évoqués. Ensuite, les brosses étalées qui ont la particularité de pas porter de couleur, mais qui nous ont permis de diffuser des masses d'aplat qui étaient auparavant des masses très nettes. Ici, on avait vu un effet un peu mêlé, un peu duveteux. On a également aperçu l'effet que pouvait procurer, sur un visuel, l'ajout des brosses Luisance au-dessus. Donc les réhauts en haut et en bas de lumière assez vive. Une espèce de saturation lumineuse. Ces brosses Luisance, et ces pinceaux étalement, on les a essayés également combinés sur un visuel qui, ici, réunit trois jeux. Donc : peinture synthétique, luisance et étalement. On a vu la différence entre les brosses étalement et les pinceaux sans couleurs qui ressemblent davantage à un travail à l'estompe, avec une certaine salissure du papier, du support d'origine. On a pu goûter aux nouveaux outils "artiste" qui nous font retrouver un peu vraiment la sensation du papier. Des outils avec un glissé excellent qui nous ont permis de réaliser rapidement une esquisse. Ici, les outils "concepteur" qui se rapprochent de la trousse d'origine de Sketchbook, un petit peu améliorés et affinés, mais qui reprennent le propos de base du logiciel avec un propos rough. Ici, on a combiné artiste et concepteur pour monter un portrait. Donc, à la facture, encore une fois, assez naturelle. On a également testé la famille des pastels qui a fait son apparition. Ça permet de réaliser une petite étude de poire. Et enfin, on a terminé avec un dessin que je qualifierais de "multibrosses". où là, on est allés piocher au gré des besoins les pinceaux dont nous avions nécessité dans les familles de pinceaux ici. Alors, je vous encourage à tester tout ça encore une fois, à peut-être reprendre des photos de vacances, des croquis déjà faits. Au fur et à mesure, téléchargez aussi des jeux toutes les semaines sur le site de l'éditeur. Comme on a pu le voir, il vous suffira de vous rendre sur cette page du blog de Sketchbook. On avait ici téléchargé le pinceau Sumi, ce jeu-là qui était disponible, qu'on a installé tout à l'heure. Et puis, voilà, au fur et à mesure, repérez vos outils privilégies, et constituez une nouvelle famille de pinceaux, la vôtre qui vous accompagnera dans toutes vos créations. Voilà. Je vous remercie beaucoup de m'avoir suivi.

SketchBook Pro 2017 : Les pinceaux

Découvrez la bibliothèque de pinceaux de SketchBook Pro qui est maintenant très étoffée ! Testez les différentes familles d'outils proposés et les possibilités de les paramétrer.

2h53 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
SketchBook Pro SketchBook Pro 2017
Spécial abonnés
Date de parution :15 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !