Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel de Word 2016

Concevoir une mise en page efficace

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez passer en revue les règles vers lesquelles il faut tendre pour que votre document soit lu.
08:55

Transcription

Si vous écrivez, c’est à priori pour être lu, Si vous voulez être lu jusqu’au bout, Il faut tendre vers les habitudes de mise en page, Qui ont été édictées, Au cours des siècles par les imprimeurs. Ces habitudes de mise en page, Vous ne les connaissez pas, par contre lorsqu’un document, N’est pas présenté en respectant ces habitudes, Ça vous choque l’œil, Vous ne le trouvez pas agréable à lire ce document. Je vais donc, Dans ce petit tutoriel, Vous présenter quelques unes des habitudes, Que l’on peut tout à fait adapter au traitement de texte Word. Il faut savoir que les habitudes de mise en page, Ne reposent sur aucune règle tangible. Il n’y a pas un calcul mathématique, Qui fait que c’est la plus belle mise en page qui existe. C’est des habitudes. Plus vous irez vers ces habitudes, De meilleure qualité sera la mise en page de votre document. Ensuite, il n’y a pas de mise en page type. Ne me parlez pas de la mise en page type CV, Ou de la mise en page type facture. Ça n’existe pas. Il n’y a que des mises en page qui sont plus ou moins, Judicieuses par rapport au contenu de votre document. Il faut savoir aussi, Que plus il y a du blanc dans une page, Plus luxueux parait être ce document. Pour vous en convaincre, comparez un livre de poche, À un ouvrage sur l’art. Dans un livre de poche, il y a très peu de blanc, Les marges sont petites, il y a beaucoup de gris. Le texte est écrit petit, serré sur les pages, Pour qu’il y ait moins de pages, que ça coûte moins cher. Par contre, si vous prenez un livre d’art, C’est exactement l’inverse, Vous avez beaucoup de blanc, très peu de texte, Et des belles photos. Donc, plus il y a du blanc, plus c’est luxueux. Retenez bien que les zones vierges, Dans un document, Sont au moins aussi importantes que le contenu de votre document. Donc n’hésitez pas à mettre de l’air dans vos documents. Cet air, on commence par le faire en réglant les marges. Il y a un vieux dicton en imprimerie qui dit ; Plus longues sont les lignes, moins nombreux sont les lecteurs. Si vous voulez avoir votre lecteur jusqu’au bout de votre document, Vous avez intérêt à faire des lignes courtes. Il faut faire des grandes marges. Notamment, la marge gauche et la marge droite. Alors comment on calcule la taille des marges ? On va calculer la taille des marges par rapport à une unité. Cette unité on la détermine de la manière suivante, Si on souhaite faire un document de luxe, On va prendre 1/3 de la largeur de la page, Donc en A4, ça donne 21 cm, 1/3 ça veut dire 21 cm divisé par 3, 7 cm que je divise par 10, Mon unité de mesure sera 0,7 cm. Si par contre je fais un document courant. Je vais prendre 1/4 de la largeur de ma page. Si je prends du A4, 21 cm de large divisé par 4, Ça donne 5,25 divisé par 10, Mon unité de mesure sera de 0,5 cm. Une fois que je connais mon unité de mesure, Je vais essayer si je veux donner du dynamisme à mon document, De faire une marge gauche plus grande que la marge droite, Et une marge haute plus grande que la marge basse. Si je veux faire un document équilibré, Je fais mes quatre marges à l’identique. Prenons un document courant avec l’unité de mesure 0,5. Si je donne du dynamisme à mon document, Je peux faire quelque chose comme, 4 unités pour la marge droite, 4 fois 0,5 égal marge droite 2 cm. 5 Unités pour la marge basse, 5 fois 0,5 égal 2,5 cm. 6 unités pour la marge gauche, 3 cm. 7 unités pour la marge haute, 3,5. Ici, j’ai bien ma marge gauche 3 cm, Qui est plus grande que ma marge droite, 2 cm. J’ai ma marge haute, 3,5 cm, Qui est plus grande que ma marge basse, 2,5. Là avec des unités appliquées de cette manière là, J’ai un document dynamique. Bien sûr je peux faire varier, Le nombre d’unités en fonction de ce que je souhaite faire. Le corps de texte maintenant, Votre corps de texte, Vous avez le choix, De la police de caractère, Il faut savoir qu’il existe deux types de police. Les polices avec empattement et les polices sans empattement. Une police avec empattement, C’est une police de caractères, Où il y a de petits traits horizontaux sous les lettres. Regardez ici sous la lettre M, sous la lettre P. Alors que là il n’y a pas ces petits traits horizontaux. Ici, on va parler d’une police sans serif, sans empattement, Alors qu’ici on va parler d’une police avec serif ou avec empattement. Ces petits traits horizontaux, Ils servent à guider l’œil du lecteur, Ils créent une ligne imaginaire qui fluidifie la lecture. Ça remplace, Quand vous étiez petits, votre doigt. Petits, vous suiviez avec votre doigt. Et bien là, Ce sont les empattements qui remplacent votre doigt. Le corps de texte, dans un document court, Doit toujours être écrit dans une police avec empattement. Vous pouvez prendre Times New Roman, celle que vous voulez Du moment qu’elle a des empattements. Les polices sans empattement, On les utilise principalement dans les documents longs, Pour les Titres, Sous-titres et Intertitres. On n’a pas besoin dans ce cas-là, D’empattements parce que c’est écrit plus gros. Maintenant, quelle est la bonne taille, Dans la police que vous avez sélectionnée ? On va distinguer en fonction du lectorat, Différents types de tailles. Si vous avez un lectorat qui a jusqu'à 20-25 ans, Vous pouvez travailler dans n’importe quelle taille entre 9 et 11 points. Si par contre, votre lectorat, c’est plutôt entre 25 et 35-40, Il faut travailler dans des polices entre 10 et 12 points. Et si vous vous adressez à un lectorat de plus de 40 ans, Il faut aller entre 11 et 13 points. Si par contre vous ne connaissez pas du tout l’âge de vos lecteurs, Rapprochez-vous du 11, Parce que le 11 est commun aux trois tranches d’âge. Je ne parle pas ici, bien sûr des enfants, Qui sont dans le stade d’apprentissage de la lecture, Ou là, on écrit plus gros pour eux. Ensuite votre corps de texte, Vous pouvez dessus, mettre des attributs, Du gras, de l’italique, du souligné. Ça sert à mettre en évidence, Un mot, une phrase, Mais attention, n’en abusez pas. Si vous mettez trop de gras, trop d’italique, Ça perd de son impact. Les paragraphes maintenant. Votre texte étant organisé en paragraphes, Il faut donner au lecteur des temps de repos. Ça va être des espaces entre les paragraphes. Autre chose aussi sur les paragraphes, Il faut savoir que quand vous mettez, Un paragraphe en exergue, Vous suscitez l’intérêt de votre lecteur, C’est quoi mettre un paragraphe en exergue ? Il faut savoir que vos paragraphes, Vont être alignés, sur la marge de gauche. Un ou deux paragraphes peuvent être, Décalés par rapport à cette marge de gauche. Ce qui va provoquer une mise en exergue, c'est-à-dire une mise en avant, Du contenu de ces paragraphes. L’alignement standard dans les pays européens, Occidentaux, C’est l’alignement à gauche. On lit de gauche à droite et du haut vers le bas. Donc, utilisez la plupart du temps, pour ne pas dire tout le temps, L’alignement sur la gauche. L’alignement centré et l’alignement droite, Ou l’alignement justifié, Ne sont à utiliser que dans des cas rarissimes. Si vous êtes sur un document court, Et qu’il s’agit d’un document, De type commercial, facture, de vie, etc. Vous travaillez toujours sur une seule et unique colonne. Si par contre vous faites un document pour un CE, Pour vanter un voyage par exemple, Ou si vous donnez des explications, Relativement longues par rapport à un process, Vous pouvez éventuellement travailler sur plus d’une colonne. Mais en tout les cas, Ne dépassez en portrait, jamais trois colonnes, Sur une feuille au format A4. L’idéal étant plutôt deux que trois. Si vous mettez des illustrations dans votre document, Il faut que ces illustrations aient un sens, Pour qu’une illustration ait un sens, Il faut qu’elle vienne, En opposition ou en complément à ce que vous dites. Donc choisissez vos illustrations en fonction de votre texte. Positionnez toujours cette illustration, en regard du texte qui la concerne. Ne mettez pas une illustration concernant la page 1, Sur la page 2 ou la page 3. Ça perturbe le lecteur. Ça n’améliore pas la lisibilité. Si vous mettez une illustration, Mettez en dessous une légende, Parce que les légendes sont toujours beaucoup plus lues que le corps de texte. En général, l’œil regarde en premier l’illustration, En second, la légende, Et enfin, éventuellement, si la légende et l’illustration ont plu, On regarde quoi ? Et bien on regarde le texte. Vous pouvez aussi mettre en avant du texte, En mettant ce texte dans un encart. Un encart c’est ni plus ni moins, Que de mettre un texte dans une espèce de rectangle, Ce texte dans ce rectangle, Va donner l’impression d’être une illustration, Et donc là aussi, ça va attirer l’œil du lecteur. Enfin et pour conclure, Lorsque vous écrivez, vous utilisez des ponctuations, Je vous conseille de respecter les règles qui sont énoncées ici, Au niveau des ponctuations, De telle sorte que le correcteur d’orthographe de Word, notamment, Ne vous signale pas des fautes dans tous les sens, Parce qu’il est quand même très sensible, Aux règles qui sont exposées ici. Globalement, ces règles disent une chose, Lorsqu’il s’agit d’une ponctuation simple, On n’a pas d’espaces avant, mais on a un espace après. Lorsqu’il s’agit d’une ponctuation double, Genre point-virgule, Deux points, point d’exclamation, point d’interrogation, Il y a un espace avant et un espace après. Découvrez les autres règles que je vous expose ici. Une fois que vous les aurez assimilées, Vous pourrez commencer à travailler avec Word.

L'essentiel de Word 2016

Apprenez à concevoir, partager, et imprimer une grande variété de documents avec Word 2016. Formatez du texte, appliquez des styles, ajoutez des éléments multimédias, etc.

4h20 (44 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :24 nov. 2015

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !