Les fondements des réseaux : Le monitoring

Comprendre Nagios XI

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Faites vos premiers pas avec Nagios XI. Explorez l'interface de gestion, les différents rapports existants et les rapports de tendance générés par l'outil de supervision.
10:29

Transcription

Très bien, mon serveur Nagios est installé, je peux accéder à sa configuration et à l'interface de gestion Web, à partir de n'importe quel navigateur, bien sûr, et donc, voilà à quoi ressemble Nagios. Là, je suis sur la version XI, donc quasiment la dernière. Et, je vais pouvoir avoir, eh bien, mon tableau de bord, ici, en entrée, qui va permettre d'avoir le résumé de l'état, à la fois de mes services, ce qui va, ce qui va pas, avec des petites couleurs, donc, quand c'est rouge, ce n'est pas bon et quand c'est vert, c'est que tout va bien. Grâce à cette console, je vais pouvoir avoir mon tableau de bord, bien sûr, avoir un aperçu tactique, donc, je vais pouvoir avoir, rapidement, une vision des pannes du réseau, de la santé, également, du réseau, si tout va bien, et puis les machines ou les services critiques ou qui seraient dans un état critique. Donc, Nagios offre beaucoup de vision, tout simplement, de l'ensemble des données qu'il est capable de récupérer. Donc, voilà une vision Birdseye, si je vous montre une vision Centre des opérations, donc là, c'est vraiment tout ce qui ne va pas et je peux avoir le détail, bien sûr, je vois la machine impactée et le service associé, depuis quand et puis, l'information d'état. Là, je vois que j'ai une machine, carrément, qui ne répond pas du tout. Bon, c'est normal, elle est éteinte. L'écran Opérations, également qui me permet d'avoir, rapidement, c'est toujours les mêmes informations présentées différemment, après c'est juste une question, plutôt, de goût, qu'autre chose. Voilà, donc, suivre les services, plutôt les problèmes sur les services actuels, d'ailleurs et je vois qu'effectivement, j'ai des services en état critique, notamment des disques sur mon serveur, depuis plusieurs jours, et il ne reste pas beaucoup d'espace disque, donc c'est normal. Les problèmes liés aux hôtes, directement, là j'ai un hôte qui ne répond pas, c'est toujours le même, bien sûr, et puis après, tous les problèmes de services, y compris sur les autres qui ne répondent pas. Donc, j'ai une vision globale de mon infrastructure. Et puis, après, les pannes réseau, si j'en avais, j'aurais la possibilité de voir ces pannes. Après, je peux avoir des détails, donc, service par service, par exemple, et ici, je retrouve tous mes services et je vois que sur cette machine, par exemple, eh bien j'ai tous ces services, ici, qui sont déclarés, et je vois leur état, depuis quand, la date, bien sûr, le résumé des groupes, parce que je peux créer des groupes, là, j'ai deux groupes, j'ai un groupe qui va gérer mes serveurs Linux et un groupe qui va gérer mes serveurs Windows. Après, vous pouvez créer autant de groupes que vous voulez. Je peux avoir la vision groupe par groupe, ici, par exemple, là, j'ai tous mes serveurs Windows déclarés. Je n'en ai qu'un, ça tombe bien, mais j'ai la globalité. Je pourrais avoir, effectivement, la vue d'ensemble en gris, bien sûr, après, encore une fois, ce n'est qu'une question de vision. Et puis, les aperçus des groupes services, voilà, l'utilisation des disques, par exemple, là, vers le bas, j'ai deux avertissements, tout cela est une question de vision. Après, j'ai la gestion de mes incidents, mes alertes, les temps d'arrêt prévus, puisqu'un serveur peut avoir un temps d'arrêt prévu, pour une question de maintenance, tout simplement, ici. Donc, voilà pour la première partie de Nagios, ensuite, je peux créer mes propres vues, donc, là, j'ai quelques vues, et puis lancer la rotation, c'est-à-dire toutes les vues qui sont là, les problèmes, les détails, les détails des services, et lancer la rotation, ça veut dire qu'à tour de rôle, toutes ces vues vont s'afficher dans mon interface Web, ça me permet, sans rien faire, d'avoir, tout simplement, les visions de tous mes tableaux de bord qui défilent. Bon, là, c'est plus un gadget qu'autre chose. Après, je peux créer mes propres tableaux de bord, bien évidemment, et si, donc, moi j'ai trois tableaux de bord, puisqu’il y a la Homepage, bien sûr, là, je suis sur la Homepage, qui me permet d'avoir les dernières alertes remontées. Une vision en mode grille des statuts, machine par machine, avec leur état et les services impactés. Si je prends le mode Hypermap, par exemple, donc là, je peux recentrer machine par machine, si je veux connaître l'état de celle-ci, donc, là, je suis bien centré sur ma machine qui est en rouge, voilà, je vois l'état critique et je peux avoir le détail complet de l'hôte, savoir ce qu'il se passe, un peu. Là, je peux avoir les dernières 24 heures, ce qui s'est passé, ici, donc un peu plus de détails, en fait, tout simplement, sur cette machine, pour aller, justement, diagnostiquer. Et puis l'état, pourquoi pas, de mon serveur Nagios, ici, c'est un autre rapport qui me montre l'état de mon serveur Nagios. Et vous pouvez créer vos propres rapports. Ici, je rajoute un nouveau tableau de bord, je l'appelle « learning », je peux choisir la couleur de fond, bien sûr, donc, il apparaît ici, je suis dans mon tableau de bord « learning » que je viens de créer, et, je n'ai plus qu'à aller rajouter des Dashlets, ici, et donc, voyez, j'ai plusieurs rapports, ici, j'ai les rapports sur le trafic Internet, j'ai, pourquoi pas, l'horloge mondiale associée à cela. Donc là, je n'ai plus qu'à cliquer ici, et je dis que je veux rajouter celui-ci, le BBMap, sur quel tableau de bord ? Eh bien, sur celui que je viens de créer, qui s'appelle « learning », et je rajoute, tout simplement et si je reviens dedans, voilà, il est là, alors après, je n'ai plus qu'à le modifier, bien sûr, à l'ouvrir un peu plus pour avoir une vision plus importante, et puis masquer, pourquoi pas, le titre. Voilà, donc, mon tableau de bord et je peux en créer autant qu'il m'intéresse. autant de tableaux de bord, autant de visions, en tout cas, de données. Les données sont toujours les mêmes, bien sûr, c'est juste une vision, à vous de voir comment vous préférez visualiser les données. Après, vous voyez, des dashlets, il y en a plusieurs, Les dernières alertes, l'Hypermap, une vue des métriques, le Minemap, aussi, j'aime beaucoup le Minemap, personnellement, alors, on va le rajouter dans le tableau de bord « learning » que je viens de créer, et si je reviens dedans, alors, on va le déplacer, on va le mettre en dessous, puis on va l'écarter aussi un petit peu, et là, le Minemap, voilà, cela me permet d'avoir, voyez, on se croirait, effectivement, dans un jeu de bataille navale. Il y a du rouge et du vert un peu partout. Donc, encore une fois, c'est une vision, il suffit que je passe la souris dessus je vois exactement ce qui va ou ce qui ne va pas, et surtout dans quel état critique. Après, je peux créer mes propres rapports, en plus, de tableau de bord, alors, il y a des rapports qui sont définis, bien évidemment, donc, notamment les résumés de disponibilité. Je peux les grouper par cette semaine, ce mois, par exemple, tout le mois, le mois entier, cela me donne les moyennes de disponibilité de mes hôtes. Je peux avoir une vision en mode Timeline, donc les dernières 24 heures, ou, si je veux, cette semaine, par exemple, et je vois l'état, au fur et à mesure, quand, de mes serveurs, en tout cas, arrivés. Donc, sur une vision dans le temps, tout simplement. Après, des alertes en mode flux, alors, c'est pareil, je vois quand est-ce que j'ai eu le plus d'alertes remontées ? Voyez, ça s'est calmé un peu, et puis là c'est revenu. Donc, idem. Après, soit par hôte, je peux filtrer, encore une fois, je peux l'avoir machine par machine, et là je vois que, sur cette machine-là, eh bien je n'ai que cette machine-là. Si je prends celle-ci, voyez, là, celle-ci, je vois qu'il y a eu différents états et différentes alertes en fonction, sur les mêmes durées, ici, voyez, en bas, je ne sais pas si vous voyez, ici, ce qui s'affiche au fur et à mesure que je passe la souris, voilà, je vois exactement le service qui est impacté par rapport à cela. Après, je peux planifier mes propres rapports, je peux mettre mes rapports de disponibilité, des rapports de SLA, des Replay réseau, par exemple, utilisation de bande passante, rapport SLA, top des producteurs d'alertes, par exemple, quelles sont les machines qui produisent le plus d'alertes dans mon superviseur, et puis, le Replay réseau, qui est ici, voilà. Lui me permet d'avoir une vision dans le temps de l'état de mes machines. Voyez, ici, j'ai un petit curseur qui me permet d'avancer, alors, j'ai la date et l'heure, au fur et à mesure, je peux même le mettre en mode automatique, tac. Ici, et si j'avance encore un petit peu, je vais voir ma machine Linux, celle qui est là, qui passe au rouge. Parce qu'elle était bien, avant, et aujourd’hui, elle est en état critique. Cela me permet d'avoir une autre vision dans le temps, je peux recentrer, de la même façon, sur une machine spécifique, et d'avoir l'état, quand je laisse la souris, de l'ensemble des informations associées. Pouvoir rejouer, en fait, dans le temps, ce qui s'est passé et quelles sont les machines qui ont été disponibles ou pas. Et après, je peux avoir, bien sûr, mes tendances, je peux avoir par machine, par service, par exemple, eh bien, quel service ? Pour le service, par exemple, SSH, voilà, les derniers sept jours, dernière semaine, donc là, je n'ai pas grand chose, puisque j'ai pris un service SSH sur un autre, Windows, pas beaucoup d'intérêt, puisque, du coup, cela ne me donne aucune information. Alors, je vais prendre l'hôte, plutôt, et je vais prendre celle-ci, donc, les derniers sept jours, je vais prendre la dernière semaine, pas plus, c'est dommage, donc, ici, vous aurez, en fait, le temps de disponibilité, le temps d'alerte, par rapport à, sur la dernière semaine, sur cette machine. Alors, je vais essayer de prendre autre chose pour vous montrer, quand même, qu'on peut avoir quelque chose d'intéressant là-dedans, donc, si je prends le service de mon disque Z, par exemple, ou Y, donc, les derniers sept jours, du 1er au 23, non spécifié, c'est mieux quand il y a un petit peu de données, et là, je vois l'évolution. Donc là, ça tombe bien, je vois que mon disque n'a pas évolué depuis sept jours. Donc, j'ai pris les derniers sept jours, même si je prends la dernière semaine, on va rester là, peut-être qu’il n'y a pas de données sur la dernière semaine c'est pour cela que je n'ai pas de données, en fait, donc si je prends les derniers sept jours, les voilà, ici, si mon disque avait évolué, ou plutôt, si l'espace disque, sur mon disque Y, avait évolué, je verrais l'évolution, au fur et à mesure, la tendance d'évolution, d'utilisation de ce disque. Voilà pour cette première partie. Vues, tableaux de bord, rapports de Nagios, et, je vous retrouve de suite, pour la seconde partie, la partie configuration, les outils, la partie administration.

Les fondements des réseaux : Le monitoring

Gardez une vision cohérente et centralisée de l'état de l’équipement présent sur le réseau. Découvrez les outils permettant le maintien du parc informatique de votre entreprise.

2h28 (22 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :15 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !